ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
» Jésus, dieu ou Dieu
Jeu 16 Nov - 7:28 par Elihu

»  JESUS-CHRIST , CET HOMME QUI NE POSSEDAIT PAS SIMPLEMENT 1OO°/° DE L'ESPRIT DE VERITE
Sam 16 Sep - 17:37 par sanisse

» C'EST QUOI LA BIBLE?
Sam 2 Sep - 8:19 par GèreArt

» Présentation de GèreArt
Mar 29 Aoû - 16:33 par GèreArt

» La condition de l'Epouse
Ven 25 Aoû - 19:37 par Tempérance

» Israël dans la prophétie
Lun 21 Aoû - 20:34 par Tempérance

» L'étoile de la mort
Sam 12 Aoû - 7:00 par Elihu

» Le sermon sur la montagne
Mer 9 Aoû - 6:47 par Sauvée

» Le Nom Nouveau De DIEU Révélé Dans Les Tonnerres
Mer 9 Aoû - 6:38 par Sauvée

Meilleurs posteurs
Elihu (4349)
 
sanisse (2342)
 
Tempérance (1209)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (339)
 
poukina (190)
 
Sauvée (171)
 
Mel (138)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

  DE LA QUESTION DU SUICIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 1:10

Bonjour à tous ,que Notre Seigneur Jésus-Christ nous aide à comprendre,

Macabre sujet,me direz-vous.
Je vous le concède,mais cela ne peut et ne doit occulter le fait d'une approche singulière sur E-M,en contextualisant notre approche par rapport aux Ecritures.

Le phénomène est assez crucial en ce moment et semble s'amplifier,pour qu'il nous préoccupe de façon significative.

Par ailleurs,au Nom de Dieu,certaines personnes(les kamikazes)n'hésitent pas à mettre fin à leur vie de façon spectaculaire.(celle des autres surtout-mais là n'est pas l'objet du débat)

En tout cas,l'actualité ne cesse de nous livrer ces faits pratiquement chaque jour.
Autre phénomène: Ces adolescents qui vouent un intéressement morbide au suicide sur le net.

Sans parler de toute cette actualité qui a occupé les devants de la scène ,tous ces temps derniers et qui touchait des pères et des mères de famille ,des célibataires ,travailleurs d'une certaine société en particulier
Sans oublier...............
Ma question es la suivante:
Pensez-vous que l'espérance
,celle dont nous parle La Parole est la meilleure parade pour contrer tout désir suicidaire?

Un chrétien né de l'Esprit peut-il être traversé par de telles idées?

Dieu peut-il le laisser passer à l'acte ou subir les conséquences éventuelles de celui-ci (infirmité-mort)?

Soyez fortifiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 7:54

Pensez-vous que l'espérance,celle dont nous parle La Parole est la meilleure parade pour contrer tout désir suicidaire?

non
j'ai connu une chretienne qui avait ce desir la
en gros infirme elle avait"hate" de passé de l'autre coté
je rappel que paul se poser la question de vivre ou de mourir a un moment
et elie est passer a l'acte en se laissant mourir

Un chrétien né de l'Esprit peut-il être traversé par de telles idées?

deja repondu


Dieu peut-il le laisser passer à l'acte ou subir les conséquences éventuelles de celui-ci (infirmité-mort)?


Dieu n'as fait AUCUN reproche a elie ni l'ange qu'il a envoyé
le theme du suicide n'est pas condamné dans la bible
l'allergie des chretien a cela vient d'une extrapolation de tu ne tuera point
et bien sur Dieu est pas dans la demarche de vouloir que tout les chretien se suicide
mais de la a conclure que celui qui se suicide n'ira pas au paradis alors que dans toutes "les liste" de paul le suicidaire n'est pas stimatiser je suis loin de partager ce point de vue
un Dieu d'amour ne peut pas rejeter celui qui est dans un tel desespoir
cela me semble totalement incoherent
quelqu'un qui se suicide ne rentre pas pour moi dans la categorie du mechant
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 9:33

Bonjour bien aimés !

Sujet tabou chez les chrétiens car lié à Juda qui se suicida après sa trahison. Le Seigneur l'appela : "mon ami " jusqu'au bout, mais avait prophétisé que celui qui le trahirait il aurait mieux valu pour lui qu'il ne vint pas à la vie.

Le frère Ombre l'aborde sous l'aspect du désespoir et non de la culpabilité du suicidé tel que le ressentit l'Apôtre Juda.
Chose aussi a considéré Juda vit des miracles et entendit des paroles qui ne sont mêmes pas écrites dans les évangiles, sa trahison est d'autant plus lourde surtout qu'il le fit non par nationalisme mais pour de l'argent.
Jésus valait vu l'impact de sa prédication 1000 fois la somme qu'on donna à Juda. Ce dernier eut la honte de voir qu'il trahit son ami et maitre pour l'équivalent actuel de 1500 euros seulement. De plus il n'avait jamais imaginé qu'en livrant Jésus aux prétres du Temple, c'était pour sa mise à mort .Ce qui explique sa réaction quand il alla jeter l'argent dans le temple avant son suicide.

William Branham après la mort de sa femme et de sa fille mit une balle dans un fusil et tira sur lui par désespoir.

Moi-même après une période difficile il y a quelques années de cela, je me rendis chez un pasteur renommé pour entendre des paroles d'encouragement. Ce dernier réussit tellement à m'encourager QU'EN SORTANT DE SON BUREAU JE N'AVAIS QUE LA PENSEE DU SUICIDE DANS LA TETE.

La grâce de Dieu arrêta Branham comme moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 10:29

c'est cette reaction de ton pasteur qui "m'enerve"
au dela que c'est pas biblique comme je l'ai expliquer
cette methode n'a jamais marché
culpabiliser quelqu'un dans le desespoir je comprends absolument pas cette logique


par contre pour donner des argument comme quoi la bible c'est du n'importe quoi
la par contre c'est efficace
car si c'est un pasteur qui tiens ce discours tres peu verifirons la bible
et apres ce meme pasteur nous bassine sur etre des ambassadeur du christ en portant un costume... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 11:04

lol! pas mal le costume !

Cela dit lorsque je suis arrivé en Guadeloupe il y a quelques années, le fils d'un pasteur venait de se suicider. Les communautés protestantes furent toutes choquées et dubitatives. Comment cela peut -il se produire dans une famille qui est une sorte de modèle d'harmonie pour toutes les autres ???

COMME QUOI ËTRE EVANGELIQUE NE VOUS IMMUNISE PAS CONTRE LE DESESPOIR OU LA DESESPERANCE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 11:42


Au fait,n'y a-t-il pas "suicide" et "suicide"?

Intention délibérée de mettre fin à ses jours, ou pulsion irrésistible ou encore sacrifice de soi?


Désespoir est-il désespérance?

Entrons dans les méandres du sujet,car rappelons-nous qu'il n'y a pas très longtemps,le suicidé n'avait droit ni à des funérailles ,ni à une sépulture dignes de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 13:13

Pour illustrer les vocables de "désespérancé" et "désespoir",le passage suivant tiré de 1Corinthiens 1,me semble ,à mon humble avis, bien à propos:

1:8Nous ne voulons pas, en effet, vous laisser ignorer, frères, au sujet de la tribulation qui nous est survenue en Asie, que nous avons été excessivement accablés, au delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie.
1:9Et nous regardions comme certain notre arrêt de mort, afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu, qui ressuscite les morts.
1:10C'est lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera d'une telle mort, lui de qui nous espérons qu'il nous délivrera encore.....


En effet Paul ne nous signifie-t-il pas par là, avoir connu le désespoir,mais pas la désespérance.

Le désespoir nous propulse au-delà de nos forces,et l'on peut comprendre l'issue du suicide.
Comprenons qu'il ne s'agit pas de culpabiliser qui que ce soit,mais plutôt de savoir le mécanisme que sous-tend un tel acte,et l'impact au niveau spirituel.
(Laissons de côté pour l'heure les autres formes de suicide.)

Si comme l'a dit Elihu,ni l'espérance,ni l'espoir ne nous immunisent de cette affre,je veux cependant croire que l'espérance,nous offre "un joker" en quelque sorte,pour ne pas nous séparer de l'Amour de DIEU.

J'ajouterai une subtilité:en fait c'est le désespoir qui nous conduira vers cet acte,car nous restons des hommes faits de chair,mais notre espérance (nous parlons del'âme)nous permettra même dans la mort de rester connecté à l'Esprit de Dieu.Cette façon de voir n'engage que moi.

Romains


8:38Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,
8:39ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.

Il me semble que chez un enfant de Dieu né de l"Esprit,le "désepoir "peut continuer à côtoyer l'espérance


Dernière édition par sanisse le Lun 30 Aoû - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 13:21


Alors il m'arrive de penser que c'est l'espérance de certains qui les fait réchapper de la mort,en dépit de leur passage à l'acte.
Suis-je dans le Vrai,je ne sais mais l'Esprit m'éclairera au moment opportun.
Soyez bénis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 18:55

je suis clairement immuniser au suicide (en fait au desepoir)

d'une part parce que j'ai deja tout perdu et que je me suis reconstruit (donc c'est bon tout reperdre me derangerai pas puisque je me suis recontruit par rapport a moi meme et pas par rapport a l'exterieur materialisme regard des autre etc)

d'autre part parce que je suis un bon vivant
j'aime trop la vie les gens etc
et actuellement on est sous le monde de satan
j'attends avec impatience le nouveau monde

mais je comprends tout a fait que des chretien soit dans le desespoir
la solitude les maladie la pauvreté etc c'est pas evident a vivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 20:00


Le désespoir peut conduire ou pas au suicide,la desepérance aussi,à coup sur.

Pour moi,c'est plus grave quand c'est cette dernière qui est en cause.
Cela veut dire qu'on est atteint plus que dans son corps,mais aussi dans son âme,dans son esprit.
J'ose croire que ce cas est très rare ou n'existe pas du tout.

Je crois cher Ombre qu'on est immunisé effectivement contre le désespoir,ou plutôt contre la désespérance quand on attend ,comme tu l'as dit ce nouveau monde.
Je suis parfaitement d"accord avec cela.Je n'ai pas osé le dire,mais je le pense fortement

La foi,l'espérance ,l'amour doivent être un ancrage certain pour nous,enfants de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 22:58

Je suis parfaitement d"accord avec cela.Je n'ai pas osé le dire,mais je le pense fortement

je profit regulierement de mon statut de "petit gens" pour affirmer des chose que les gens ose pas (par contre je fait attention a le mettre sur mon dos et pas forcement sur le dos de Dieu)

parce que quand je voit des pretre et des pasteur affirmer que le doute est inerrant a la foi...pensée hautement anti biblique ...mais tres "je suis pas un fanatique mais quelqu'un de civilisé"...je me suis dis qu'il fallait reagir et sur ce theme je connais maintenant les bon verset
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Lun 30 Aoû - 23:07

J'ose croire que ce cas est très rare ou n'existe pas du tout.

helas quand tes proches (parents ou frere de foi) non seulement ne t'aide pas mais te juge ou pire commet des crime sur toi (violence conjugale insceste etc) il faut une tres grande confiance en la bible pour surmonté cela

et si le proche criminel est soi disant chretien et respecter par son eglise...humainement c'est impossible

et non ce genre de cas est pas rare
No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Mer 13 Avr - 12:33

Voilà un sujet vieux de 8 mois, mais actuel pour moi.

Une soeur en Christ m'appela ce matin pour me faire connaitre que sa soeur de baptème, que je connais personnellement, vient de se suicider.
En allant chez les parents qui sont des frères en Christ, je me repassais la vie de cette soeur âgée de 36 ans, belle comme une princesse.
Elle est née dans une famille en Christ très fondamentaliste.

Lorsque vers la vingtaine elle tomba amoureuse d'un homme, les parents sévirent durement contre elle puisque l'homme était un invonverti.
Cela la jeta dans une profonde depression, c'est donc à ce moment là que je fis sa connaissance.
Elle me parlait souvent du sexe, et j'en étais très amusé de la part du soeur en Christ, surtout venant de ce genre de milieu là.

On se perdit de vue pour raison professionnelle , mais j'appris il y a quelques années que sa dépression avait amplifiée et qu'elle fit une première tentative de suicide qui se solda par un handicap au bras droit.

Lundi elle se rendit avec ses cousines au cinema voir :big mama, au dire de l'une d'entre elles, elle ne l'avait jamais vu autant rire.
Hier elle fit une parti de jeu de domino avec ses frères et soeurs, elle était très joyeuse.
Ce matin elle demanda à sa soeur de mettre en évidence sur son bureau sa carte de baptème.

Une heure après elle se jeta d'un pont.

Seigneur mon Dieu il y a vraiment des choses dures et pénibles !

En arrivant au domicile de la défunte je me rendis tout de suite auprès de la maman pour l'encourager dans son épreuve :
Je comprends ta souffrance et je comprends sa souffrance mais le sang de Christ à régler à la croix tout nos péchés, même celui là !

3 heures après son pasteur arriva et dit comme mot d'encouragement :

C'est pas pardonnable !

Il y a quelques an
nées j'aurais réagit exactement comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Mer 13 Avr - 14:57

Bonjour Elihu, mon ordi est d'une lenteur excécrable, je m'en arrache les cheveux ... Very Happy

Tout est nettoyé, je crois qu'il va falloir le formater et cela ne me tente pas ... Je n'ai plus mon portable, il m'aurait été utile ...

J'ai accroché sur le sujet du suicide, je connais un peu disons ...

Ma demi-soeur s'est suicidée, mon sergent à la base militaire s'est suicidé, mon beau-frère récemment a voulu le faire avec sa carabine ...

Mais tout cela fait partie d'un témoignage que peut-être un jour je dévoilerai ...

Citation Elihu :
3 heures après son pasteur arriva et dit comme mot d'encouragement :
C'est pas pardonnable !


Il faut vraiment se mettre à la place de ces gens ... Pour eux, ils avaient tous une raison de faire ce geste ...

Maintenant, est-ce que c'est pardonnable ? Oui ... Cela dépend ... Dieu est miséricordieux et c'est Lui qui connaît les sentiments qui font agir chacun d'entre nous ...

J'apporterai ce que le Prophète dit là-dessus, lui qui a essayé de se suicider par découragement ...

En attendant, puisse Dieu prendre soin des proches de cette Soeur et sois béni pour l'encouragement que tu leurs a donné ...

Very Happy







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Mer 13 Avr - 17:07


C'est vraiement triste.Moi-même qui ne la connaissais pas ,suis profondément bouleversée.

Que Notre Seigneur puisse fortifier la famille ,ainsi que toi-même Elihu ,pour vous permettre de supporter cette terrible épreu
ve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afrofip

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : Douala

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 10:03

Je pense que personne n'entrera au ciel avec un péché que Dieu lui tient à charge. Dieu est mort pour nos péché, mais encore faut-il que nous les lui confessions...

Le chrétien né de nouveau qui a reçu le St ESPRIT ne pratique plus le péché... Si par "pratique" on entend une certaine répétition de l'action, il n'en demeurer pas moins vrai que pour un chrétien, le péché même lorsqu'il est inopiné et non prémédité, doit s'accompagner d'une sincère repentance en Jesus Christ, pour être pardonné. C'est ce que je pense ou plutôt, ce que je ressens. Arrêtez moi si je me trompe, et n'hésitez pas à me montrer pourquoi.

Par conséquent, j'ai de sérieuse raison de douter (c'est un euphémisme) que l'âme de cette soeur soit allé du "bon" côté, parce qu'elle ne peut plus se repentir de ce péché là. Je crois que c'est un péché de se permettre de supprimer une vie que tu n'as pas créé. Qui sommes nous pour décider à la place de Dieu si tu dois vivre ou mourir?

Par contre, je comprends parfaitement qu'un chrétien veuille mourir pour laisser ce monde mauvais et rentrer dans le sein de Dieu. C'est légitime, et c'est d'ailleurs mon cas. Mais je suis rattrapé par le fait que je me sens une responsabilité envers mes parents. Je dois m'occuper d'eux, surtout que je suis à un an d'être en activité professionnelle... Ils ont fait d'énormes sacrifice pour mes frères et moi. De plus, ce serait cruel pour eux d'avoir a enterrer leur propre fils. Croyez moi, c'est la SEULE raison pour laquelle dans mes prières, je ne presse pas le Seigneur de me prendre avec lui. Je ne veux pas partir de ce monde avant eux. Mais dès qu'il seront partis, je n'aurais plus de devoir ici bas, à moins que je n'ai déjà fondé ma propre famille, ou que le Seigneur m'est révélé un devoir particulier... MAIS EN AUCUN CAS JE NE POURRAIT ME SUPPRIMER.

Soyez bénis en Jesus Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 10:18

Bonjour mon frère.

Je comprends tes arguments et cela rejoint la différence que fait notre soeur Sanisse entre le désespoir et la désespérance.
Ton point de vu relance le débat à ce sujet.

Citation :
Par conséquent, j'ai de sérieuse raison de douter (c'est un euphémisme) que l'âme de cette soeur soit allé du "bon" côté, parce qu'elle ne peut plus se repentir de ce péché là. Je crois que c'est un péché de se permettre de supprimer une vie que tu n'as pas créé. Qui sommes nous pour décider à la place de Dieu

Si elle est perdue peut-elle être appelé : SOEUR ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 11:30

je m'ete dit de plus intervenir mais sur ce sujet ça me touche

j'ai peu d'espoir que vous comprendrais ce que je vais dire vu que quasi aucun chretien arrive a enregistrer ce que je vais dire et pourtant je vais cité la bible

la condamnation du suicide viens de deux principes

1) nous sommes pas maitre de notre vie et donc on peche en se suicidant
2) se suicider c'est se tuer soi meme et donc on peche selon le commandement tu ne tuera point

alors pour le 1)
deuteronome 30:19
J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité

alors j'entre pas dans le debat de choisir la vie...c'est une evidence que Dieu veux que nous vivions
idem que l'on lui rendra compte de notre vie...se sera le cas de tous...c'est pas de cela que je parle
en bleu Dieu nous laisse le choix
et si il nous laisse le choix
choisir n'est pas un peché

pas grave si vous comprennez pas...si vous comprennez tant mieux

pour le 2) avant de cité la bible je prefere rappeller que
ni le dico
ni le code de loi
ni le monde medical
ne valide la these suicide = se tuer soit meme
c'est pas un detail

nul part dans la bible se concept aussi
le suicide n'est jamais condamné (le mot suicide datant de 1700 et des banane il faut chercher les fait pas le mot)

exemple saul et sont porteur d'arme dans
1 samuel 31:4
Saül dit alors à celui qui portait ses armes : Tire ton épée, et m'en transperce, de peur que ces incirconcis ne viennent me percer et me faire subir leurs outrages. Celui qui portait ses armes ne voulut pas, car il était saisi de crainte. Et Saül prit son épée, et se jeta dessus.
31:5
Celui qui portait les armes de Saül, le voyant mort, se jeta aussi sur son épée, et mourut avec lui.

que des juif hesite pas a se suicider vous pertube pas je vous donne un cas similaire avec l'aide de Dieu
juges 16:28
Alors Samson invoqua l'Éternel, et dit : Seigneur Éternel ! souviens-toi de moi, je te prie ; ô Dieu ! donne-moi de la force seulement cette fois, et que d'un seul coup je tire vengeance des Philistins pour mes deux yeux !
16:29
Et Samson embrassa les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait la maison, et il s'appuya contre elles ; l'une était à sa droite, et l'autre à sa gauche.
16:30
Samson dit : Que je meure avec les Philistins ! Il se pencha fortement, et la maison tomba sur les princes et sur tout le peuple qui y était. Ceux qu'il fit périr à sa mort furent plus nombreux que ceux qu'il avait tués pendant sa vie.

et si cela vous convaincs pas je rappel que seul un peché ne sera pas pardonner et c'est pas le suicide
que seul le mechant sera retranché pas le desespere ou le pecheur

je le dis car j'ai toujours l'espoir que mes frere reflechisse plutot que applique des croyance d'homme et parce que l'on parle de gens qui sont vraiment dans la detresse et qui on besoin d'aide pas d'etre juger (et pas au nom de Dieu car Dieu ne les as jamais comdamné bien au contraire Dieu sait etre misericordieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
afrofip

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : Douala

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 12:23

Elihu a écrit:
Bonjour mon frère.
Si elle est perdue peut-elle être appelé : SOEUR ???

C'est étrange, pendant que j'écrivais, j'ai voulu mettre "soeur" entre guillemet. Mais j'ai changé d'avis pour éviter pour adoucir un peu mon propos....
le suicide est un péché, qui est généralement prémédité, longtemps prémédité.Un suicidé se dit rarement: 'tiens, et si je me suicidais" et puis paf, à l'acte!
Généralement, on tourne et retourne la chose dans notre tête puis lorsque la depression est a son comble, on prend la peine de rassembler le "matériel nécessaire" et puis on passe à l'acte. Par conséquent, à chaque instant, on est bien conscient de la situation et de l'acte qu'on va poser!
Pour mieux m'expliquer, je prendrais l'exemple de la fornication. C'est un frère qui recoit une collègue à la maison pour discuter boulot (parce que les circonstanves n'ont pas permis qu'ils se rencontre ailleurs). La collègue est particulièrement attirante. Le frère lui, est dans une période où son activité professionnelle l'absorbe tellement qu'il néglige un peu sa vie de prière depuis un mois: il devient plus vulnérable. Et le charme de la collègue aidant, la discussion devient lentement lascive, jusqu'à ce que le travail qu'il faisait change totalement de nature... Après le sexe, le frère redevient plus lucide (comme toujours... Smile ) et se repent sincèrement. Comparer son cas a celui d'un "frère" qui nettoie sa maison de fond en comble, sort le grand jeu pour recevoir la collègue et dès qu’elle est là, cherche explicitement à la séduire jusqu’à la mettre dans son lit. Dans les deux cas, il y a péché. Mais le second a prémédité progressivement, sûrement et consciemment son acte avant de tomber. A chaque instant jusqu’à la réalisation finale de l’acte, le « frère » est en état de péché puisqu’il le conçoit dans sa tête. Pourquoi ? Parce qu’un homme qui convoite une femme dans sa tête a déjà commis l’adultère, de même qu’une personne qui hait son prochain l’a déjà tué.
Et c’est là où je veux en venir. Je pense q'un péché isolé est équivalent à la pratique du péché si il est longtemps prémédité : il montre qu’on est déjà trop loin de Dieu.

Je dis tout ceci pour montrer que lorsqu’un suicide se produit, la personne ne peut pas être sauvée non seulement parce qu’elle ne peut pas se repentir et aussi parce qu’il est probable qu’elle ne soit plus en communion avec Dieu depuis longtemps déjà . Pour ce dernier point, je ne dis pas que c’est le cas de la sœur dont Elihu parle. Peut être qu’elle avait effectivement retrouvé goût à la vie, mais qu’en passant sur le pont, sa douleur est momentanéement revenue et qu’elle était si grande qu’elle a succombé la tentation… Seul Dieu le sait à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 12:37

Oui, vu sous cet angle tu as parfaitement raison, le péché reste le péché !

Citation :
parce qu’il est probable qu’elle ne soit plus en communion avec Dieu depuis longtemps déjà .

Au dire de la soeur qui m'a appris la nouvelle hier matin, cela faisait déjà 1 an que cette soeur n'allait plus dans l'assemblée.
Quel était son mobile pour ne plus y aller ? je ne sais , mais je peux entrevoir des raisons.
Je tiens à mettre au crédit de cette soeur qu'elle n'a jamais eut de rapports sexuels avec personne, elle était vierge.

Mais est ce que nous sommes sauvés ou perdus, parce que nous passons par des moments durs qui nous éloignent petit à petit du Seigneur?

Dieu est-il seulement un Dieu de près ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 12:46

OOOOOh béni soit le Seigneur ! je n'avais pas vu ton poste bien-aimé fidel castor.

Citation :
que des juif hesite pas a se suicider vous pertube pas je vous donne un cas similaire avec l'aide de Dieu
juges 16:28
Alors Samson invoqua l'Éternel, et dit : Seigneur Éternel ! souviens-toi de moi, je te prie ; ô Dieu ! donne-moi de la force seulement cette fois, et que d'un seul coup je tire vengeance des Philistins pour mes deux yeux !
16:29
Et Samson embrassa les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait la maison, et il s'appuya contre elles ; l'une était à sa droite, et l'autre à sa gauche.
16:30
Samson dit : Que je meure avec les Philistins !

Oui tu fais bien de nous rappeller que Samson se suicida !


Dernière édition par Elihu le Jeu 14 Avr - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 12:58

le cas de sansom est tellement problematique que l'on parle de vengeance ou de sacrifice au lieu de suicide

donc effectivement que tu reconnaisse que c'est un suicide c'est preuve que tu comprends ce que je dis

pour les autre que ce soit une vengeance ou un sacrifice le probleme ne change pas il se tue lui meme

les chretien sont completement a coté de la plaque sur ce sujet les juif eux utilise un terme tres particulier pour expliquer cela (j'editerai pour donner le lien wikipedia qui explique tres bien les tenant et aboutissant du point de vu juif)

mais la version juive est une extrapolation datant d'apres le christ

ils ont compris le probleme mais leur extrapolation est humaine

je cherche le lien
ici
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kiddoush_Hashem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 13:02

Oui et j'ajouterai , frère fidel castor, de plus qu'il utilise son onction pour se donner la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 13:16

j'aime bien cette expression

Citation :
Toute action réalisée par un Juif en vue d'honorer et de glorifier Dieu est donc considérée comme un kiddoush Hashem. Cependant, au cours de l'histoire juive, le kiddoush Hashem a pris une connotation particulière, celle de sanctifier le Nom en préférant mourir plutôt que le profaner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 47
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 15:10

quand a soeur avec ou sans guillemet je le dis sans animosité mais fermement

job 6:14
Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout Puissant.

c'est ça l'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DE LA QUESTION DU SUICIDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suicide assisté: ??? (in England)
» La question suicide de Guillaume... RIP
» question sur le suicide et le fait de se "laisser mourir"
» Le suicide de Vatel (contrôle)
» SUICIDE et ETHIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: NOTRE VIE EN CHRIST SOUS DES ASPECTS DIFFERENTS :: Actualités et événements-
Sauter vers: