ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Elihu (4181)
 
sanisse (2280)
 
Tempérance (1182)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (336)
 
poukina (190)
 
Sauvée (168)
 
Mel (138)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

  DE LA QUESTION DU SUICIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 17:28


Devine ma joie de te lire de nouveau Very Happy .Que le Seigneur soit béni.

Sois béni, Fidel.

Amen à cette Parole que tu viens de donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 46
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 18:44

j'ai relu tout le fil

il y a deux choses que je vais rajouter

la premiere est que de plus en plus les gens vont deseperer
quand bien meme ils sont dans la richesse
car notre societe de consomation ne rempli pas nos ame
on vas de "pulsion" en "pulsion"
de plaisir ephemere en plaisir ephemere
alors que l'important c'est se realiser soi meme
ce qui implique que l'on comprenne quel sont nos vrai aspiration
et c'est pas une ferrari ou une famille modele
c'est se liberer de nos chaine tenebreuse et apprendre a aimer vraiment

la deuxieme chose c'est les faiblesse de la theorie juive
a chaque fois il reajuste leur vision (pour l'instant la derniere fois c'est la shoa)
mais actuellement sous nos yeux il y a des suicide "volontaire" sans aucun interet religieuse
c'est ceux qui travaille sur le site nucleaire au japon
c'est une mission suicide
il le font pas pour Dieu (y a tres peu de chance qu'ils soit chretien ou juif)
eux aussi sont entrain de peché ? (ils sont pecheur mais la leur courage couvrira de nombreux peché c'est evident pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 20:43

"Les poètes et les prophètes sont des
névrosés. William Cowper s’est suicidé juste après avoir écrit un poème sur le Sang
d’Emmanuel. Quand le chanteur Stephen Foster a perdu l’inspiration, il s’est mis à
boire et il s’est suicidé. Quand l’onction a quitté Elie, il s’est enfui et voulait mourir [1
Rois 19:4]. On ne peut expliquer Dieu. On le connaît par la foi. Et l’église ne saura
jamais ce que cela coûte d’apporter le message."





"§9 à 11- Un Chrétien sur dix mille sait ce qu’est la foi. Mais tout homme peut
être conduit jusqu’à ce niveau. Ce n’est pas l’heure de sauter de joie, car je n’ai vu que
de la joie bien insuffisante pour guérir un simple mal de dent ! La joie du Seigneur
n’est pas la puissance du Seigneur. Je désire plus de joie du Seigneur, mais, sur la
chaise où Stephen Foster a composé de merveilleuses chansons sous inspiration, je
me suis demandé pourquoi il s’était enivré et s’était suicidé avec un rasoir. Près de la
tombe de William Cooper, je me suis demandé pourquoi cet homme, qui avait
composé sous inspiration le cantique sur la Source d’où coule le Sang d’Emmanuel,
avait essayé lui aussi de se suicider. Je me suis souvenu de Jonas. J’ai aussi pensé à
Elie qui avait pu fermer et ouvrir les cieux, mais qui, lorsque l’inspiration l’a quitté,
s’est enfui devant une femme. Ces hommes étaient sous l’inspiration venue d’un
autre monde, et, se trouver ainsi entre le haut et le bas, voilà ce qui est douloureux.
§12 à 13- Tant de gens souhaitent que le discernement soit exercé ! Pendant huit
mois, il en a été ainsi, et les médecins m’ont donné peu de chance de vivre longtemps
à ce rythme. Nous ne comprenons pas ces choses, mais nous faisons de notre mieux.
Ma santé n’a jamais été aussi bonne qu’aujourd’hui. J’ai promis à Dieu de ne plus
abuser de ma santé. Si je suis fatigué, j’irai me reposer au désert."

Extrait de

CROIS-TU CECI ?
BELIEVEST THOU THIS ?
6 mai1951, dimanche après-midi, Los Angeles (Californie)
Thème central : La foi croit en l’exaucement de la promesse vivifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Jeu 14 Avr - 21:40

Excellent extrait ma soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 7:34

Hier soir lors de la 1ere vieillée, j'ai pu échanger avec le père de la défunte.

Il m'appris que sa fille allait être incinéré samedi matin,
j'en fus très surpris, puisque cela n'est pas de coutume chez les évangéliques.
Craignant que c'était à cause de son suicide,je lui posai cette question :

- C'était son choix avant sa mort ?

- Oui, elle en avait déjà parler, mais la famille n'est pas d'accord !
La terre est au vivant pourquoi les gens ont peur d'être incinéré ? Va t-on continuer à étendre les cimetières sur des hectares , à faire de belles maisons pour les morts , tandis que que les SDF dorment dans la rue ????

Je fus surpris de sa réponse, car j'avoue que je n'avais jamais pensé à çà !

Un jour j'en avais parlé avec un frère avancé dans l'enseignement, et qui m'avait fait comme réponse :


-Un chrétien ne peut être incinéré , car dans la Parole le feu est un symbole de jugement !

Il est vrai que de plus ce sont les méthodes nazis qu'on a repris ( four crématoire ) .

Finalement où dans la Parole est-il dit qu'on ne doit pas être incinéré ?
Je pense à mon avis que chacun se sente libre de son choix de retourner à la poussière.

...Jusqu'à ce que tu retournes au sol dont tu as été tiré, car tu es poussière et tu retourneras à la poussière. Gen. 3 v 19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 7:41

J'ai retrouvé soeur sanisse, l'homme dont parle le frère Branham sur wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Cowper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 8:14

Merci frèe Elihu, pour le lien que j'ai tout de suite consulté.

J'ai retenu pami les oeuvres de ce poète, qu'il a écrit des poèmes contre la traite négrière : La complainte du Noir, Pitié pour les pauvres Africains.

Néanmoins ,la chose suivante m'a interpellée dans la description que donne Wikipédia, :


"Après la mort de Mary, en 1796, Cowper replonge dans un état dépressif profond, persuadé qu'il n'est pas digne de la grâce divine, ce qui le condamne à la damnation éternelle."

Ce qui me permet de dire que nous avons parlé de désespoir, mais nous avons oublié un aspect important de ce que vit quelqu'un ,sujet à dépression,c'est ce sentiment ,me semble-t-il de profonde culpabilité qui l' envahit à un moment donné à tort ou à raison , l'empêchant dès lors de saisir la grâce de Dieu
et le poussant irrémédiablement à l'acte suicidaire.

Qu'en pensez-vous ,Fidel ,Afrofip , toi-même et les autres?

Soyez bénis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 8:40

Oui c'est vrai, soeur sanisse.

J'ai connu personnellement une soeur en Christ mariée, dans ce Message, qui se pendit après avoir péché.

C'est bien l'oeuvre ,là encore, de l'Adversaire de nos âmes, qui ne se lasse d'accuser, donc de culpabiliser nos frères et soeurs.
C'est peut-être là que nous pouvons parler de désespérance à mon avis.
Ce qui me permet de faire une incartade avec le comportement culpabilisateur de certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
afrofip

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : Douala

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 9:38

Bonjour à tous, et soyez bénis en Jesus Christ

Bon. Ca devient un peu confus pour moi. Very Happy Il y a temps de choses que je voudrais dire en même temps.

Bon, commençons par le commencement

fidel castor a écrit:


J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction.Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité alors j'entre pas dans le debat de choisir la vie...c'est une evidence que Dieu veux que nous vivions idem que l'on lui rendra compte de notre vie...se sera le cas de tous...c'est pas de cela que je parle en bleu Dieu nous laisse le choix et si il nous laisse le choix choisir n'est pas un peché


Oui Dieux nous laisse le choix. Mais nous assumons les conséquences de nos choix. Ce n’est pas le choix en lui-même qui nous condamne, mais c’est le contenu du choix. Choisir n’est pas un péché. Mais choisir le péché (la mort dont Dieu parle, car le salaire du péché dont Dieu parle) en est un ! A moins que tu dissocie le choix de l’acte, auquel cas, considérer le choix comme un péché ou pas n’a plus de sens.


fidel castor a écrit:


Pour le 2) avant de cité la bible je prefere rappeller que
ni le dico
ni le code de loi
ni le monde medical
ne valide la these suicide = se tuer soit meme
c'est pas un detail


J’en suis pas si sur….(voir suite de mon post)


fidel castor a écrit:


la condamnation du suicide viens de deux principes
1) nous sommes pas maitre de notre vie et donc on peche en se suicidant
2) se suicider c'est se tuer soi meme et donc on peche selon le commandement tu ne tuera point


Frère Fidel, moi je pense que ces deux « principes » sont vrais, et suffisants pour montrer que le suicide est un péché. Douterais tu du fait qu’en tant que Chrétien, tu ne t’appartienne pas, mais que tu appartiennes à Christ ?
En ensuite, j’aimerais que tu m’explique ce que veut dire se suicider, si ce n’est pas se tuer soit même ?
Le dictionnaire (le mien Very Happy ) définit « tuer » comme : causer directement la mort de quelqu’un ou de quelque chose. Il définit aussi « suicide » comme l’action de se donner volontairement la mort. Si tu es d’accord avec moi que c’est le suicidé qui est la cause de sa mort (et non son couteau, son arme ou le pont duquel il se jette Very Happy ), alors se suicider, c’est se tuer soi même. Pour moi, c’est une évidence. C’est même une définition acceptable du suicide.

Si nous sommes d’accord, on peut essayer de voir les deux cas que vous avez évoqués.

1) D’abord au sujet d’Elie.
J’aimerais savoir pourquoi vous pensez qu’il a essayé de se suicider. Corrigez moi si je me trompe, mais le seul passage de la Bible qui s’en rapproche c’est celui-ci :
Roi 19, 4-5
4 Pour lui, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il s'assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant : C'est assez ! Maintenant, Éternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères.
5 Il se coucha et s'endormit sous un genêt. Et voici, un ange le toucha, et lui dit : Lève-toi, mange.


Ici, Elie DEMANDE à Dieu de prendre son âme. Et il s’en endormie dans l’attente que dans son sommeil, Dieu exhausse sa prière. Il n’a pas pris l’initiative d’abréger lui-même ses jours. J’anticipe vos réactions en vous faisant remarquer que rien dans la Bible ne dit qu’il avait pris la décision de se laisser mourir de faim ou de soif, même si il était dans un désert. Il s’est simplement endormi… Il a attendu que Dieu réponde, et celui-ci a répondu non, puisqu’il lui a donné à manger.


2)Au sujet de Samson.
De prime abord, l’acte de Samson est un acte de suicide. Mais rappelez vous ce qu’il a fait avant de passer à l’acte. Consultons le précieux livre :
Juges 16, verset 28 :
28 Alors Samson invoqua l'Éternel, et dit : Seigneur Éternel ! Souviens-toi de moi, je te prie ; ô Dieu ! Donne-moi de la force seulement cette fois, et que d'un seul coup je tire vengeance des Philistins pour mes deux yeux !

Et oui, tout comme Elie, il a prié! Il n’a pas pris d’initiative tout seul, il a demandé le soutient et l’approbation de son Dieu, qui le lui a donné en lui rendant sa force perdue. Si Dieu a exhaussé sa prière, alors cela veut dire que s’était sa volonté que Samson meure en tuant les Philistins. Par son acte, Samson accomplissait donc la volonté de Dieu tout comme notre Seigneur l’a fait en allant a Jerusalem en sachant pertinemment qu’il allait y mourir (mais bien sûr Jesus ne s’est pas suicidé…).


Aucun acte de suicide dans la Bible n’a plut à Dieu sans que Dieu ne l’ai agrée avant.


Conclusion de ce post : le suicide est généralement un péché. Mais ce n’est ni la désespoir, ni la désespérance (honnêtement, mon ptit cerveau n’a pas suivi quand tu expliquais la différence entre les deux, Sanisse. Pourrais tu m’éclairer davantage ?), ni quelqu’autre sentiment qui fait enlève au Suicide son caractère de péché. C’est la VOLONTE DE DIEU ! Cette même Volonté Divine qui a fait que Moïse épouse une païenne. La même qui voulut qu’un de ses oints (Osée) épouse une prostituée.
Maintenant voici un autre aspect : imaginez cinq amis suspendus à une corde qui va se rompre a dessus d’un précipice (c’est un facile, je vous l’accorde, Very Happy ). Pour éviter que tout le monde meurt, l’un décide d’alléger la traction sur la corde en sautant. Il s’est suicidé ! Mais parce qu’il le fait par amour, je pense que c’est la volonté de Dieu :

Jean 15 :13.
13. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.




Ensuite :

fidel castor a écrit:

[/b]
Quand a soeur avec ou sans guillemet je le dis sans animosité mais fermement

job 6:14
Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout Puissant.

C'est ça l'amour
[/b]

Je suis d’accord avec toi. Seulement, ça ne s’applique qu’au vivant ! Si ce qui est arrivé à cette femme arrive à quelqu’un dans mon entourage, je ferais tout ce qui est en mon pauvre pouvoir, avec l’aide de Dieu si Il le veut, pour lui venir en aide de son vivant. Mais dès que la mort intervient, ça ne regarde plus que Dieu et Elle. Il n’y a plus de compassion à avoir, même si ça n’exclut pas de tristesse. J’ai passé 18 ans de ma vie à prier chez les catholiques à prier les « saints » pour les autres morts. Maintenant que je sais que j’étais dans l’erreur, permet moi de prendre clairement mes distances avec eux…





Maintenant Elihu, si tu peux me certifié que c’était la volonté explicite de Dieu que la femme dont tu parle se jette d’un pont, ou qu’elle l’a fait pour sauver quelqu’un, alors j’ai rien à redire. Qui peut ouvrir la bouche quand Lui Il a parlé ? Sinon, permet moi d’émettre des réserves sur l’endroit ou son âme se trouve en ce moment. J’espère que je ne vexe pas ou que je ne blesse pas parce qu’apparemment tu l’a connaissais bien. Si c’est le cas, je te prie (sincèrement) dem’excuser. Mais je te communique juste mon point de vue.

Au fait Sanisse puis-je savoir pourquoi tu appeles notre fère FIdel frère Ombre?? Question

Bénédiction de Dieu sur tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 10:14

Bonjour Afrofip,salutations bénies


Je constate que tu as de solides convictions en ce qui concerne le suicide.

A vrai dire, moi, je n'en ai pas.Je lis avec intérêt ce que chacun dit là-dessus.

C'est une question, cependant qui m'interpelle au plus haut point.

J'aimerais comprendre,tout simplement,les choses.

J'essayerai de voir plus tard (encore en déplacement avec ma mère) si effectivement ,ces figures de la Bible, se sont véritablement suicidées.
Au fait Branham n'a jamais dit ,à mon sens qu'Elie s'est suicidé.Il a souhaité mourir.Enfin bref....

Branham lui même a attenté à sa vie ,mais Dieu n'a pas permis qu'il meurre.....

Frère Lirlandais a promis de nous en trouver l'extrait en question.
Mais nous savons qu'il rencontreen ce moment des problèmes d'ordi.

Sans vouloir lui couper l'herbe sous les pieds, si je trouve celui-ci avant, je l'éditerai dans ce fil.

A+ pour plus de détails

Sois béni

PS: OMBRE450 fut le premier pseudo de FIDEL CASTOR , à sa première inscription sur E-M(Je ne pense pas me tromper)

DELIT'S CAT c'est aussi un de ses pseudos qu'il a dû utiliser ici car il n'avait plus son ancien ordinateur(quelque chose de ce genre).

Tu me corrigeras Fidel, si je me suis trompée dans la chronologie de tes pseudos lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 10:37

Pour précision, c'est moi qui ai écrit ombre, lors de mon premier jet, et pas soeur sanisse. Après lecture j'ai écrit fidel castor pour corriger.
J'avoue que j'aimais mieux le pseudo ombre qui évoque beaucoup d'images inconscientes que castor lol! mais c'est le choix de notre frère.
Il n'est pas membre d'une assemblée du Message , mais il dépasse en raisonnement bien des nôtres.

Je comprends ton point de vu, et je l'aurais certainement partagé il y a encore peu de temps mon frère afrofrip.
C'est d'ailleurs notre frère fidel castor qui me sensibilisa à l'approche de l'extrème souffrance morale du suicidé.
Moi je ne considérais la question que sous l'angle de Juda qui se pendit et qui avait entendu la sanction du Seigneur, avant son acte.

Le contexte de l'apôtre Juda n'est pas le contexte de cette soeur ou de William Cowper.
Lui il vit des signes et des prodiges que ni toi ni moi n'avons vu, confirmant que Jésus était le Massiah.
Son sentiment, non de désespoir, mais de culpabilité le poussa au suicide.

...Juda qui l'avait trahi fut pris de remords...jeta les pièces d'argent dans le temple, partit, et alla se pendre. Mat 27 v 3-5

S'il est vrai que Samson pria avant de se suicider, faut-il en conclure POUR AUTANT qu'il était dans la volonté absolu et parfaite de DIEU ???

La volonté absolu de Dieu c'est que nous vivions et pas que nous mourrions à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sehkel

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 11:17

Amen .... Bien aimés... AMEN

PAIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 46
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 11:19

afrofrip
Citation :
Oui Dieux nous laisse le choix. Mais nous assumons les conséquences de nos choix. Ce n’est pas le choix en lui-même qui nous condamne, mais c’est le contenu du choix. Choisir n’est pas un péché. Mais choisir le péché (la mort dont Dieu parle, car le salaire du péché dont Dieu parle) en est un ! A moins que tu dissocie le choix de l’acte, auquel cas, considérer le choix comme un péché ou pas n’a plus de sens.
bon tu as compris le truc
choisir quand on a le choix n'est pas un peché (tu desobei pas a Dieu)
apres c'est pas tant le fait que tu peche qui est important mais que tu te place sous la malediction
(c'est un peut compliquer a comprendre le passage deuteronome 30 concerne que les juif a l'epoque...c'est lier a leur different exile...c'est pour cela que j'esperer pas que l'on comprenne c'est complexe je vais faire un fil appart pour pas polluer ce fil

fidel castor a écrit:


la condamnation du suicide viens de deux principes
1) nous sommes pas maitre de notre vie et donc on peche en se suicidant
2) se suicider c'est se tuer soi meme et donc on peche selon le commandement tu ne tuera point


Citation :
Frère Fidel, moi je pense que ces deux « principes » sont vrais, et suffisants pour montrer que le suicide est un péché. Douterais tu du fait qu’en tant que Chrétien, tu ne t’appartienne pas, mais que tu appartiennes à Christ ?

non j'en doute pas mais si tu te suicide c'est que tu as laché ton esperance en Dieu donc ce principe ne s'applique pas...

Citation :
En ensuite, j’aimerais que tu m’explique ce que veut dire se suicider, si ce n’est pas se tuer soit même ?
Le dictionnaire (le mien Very Happy ) définit « tuer » comme : causer directement la mort de quelqu’un ou de quelque chose. Il définit aussi « suicide » comme l’action de se donner volontairement la mort. Si tu es d’accord avec moi que c’est le suicidé qui est la cause de sa mort (et non son couteau, son arme ou le pont duquel il se jette Very Happy ), alors se suicider, c’est se tuer soi même. Pour moi, c’est une évidence. C’est même une définition acceptable du suicide.

evidament c'est le suicider l'auteur du suicide
mais tuer a une notion criminel que le suicide n'as pas
c'est toute la subtilité
aucun chretien aujourd'hui n'ira mettre quelqu'un qui a raté sont suicide en prison (c'etait pas le cas il y a 300 ans) car l'autodestruction n'est pas equivalent a la destruction de l'autre



Si nous sommes d’accord, on peut essayer de voir les deux cas que vous avez évoqués.

1) D’abord au sujet d’Elie.
Citation :
J’aimerais savoir pourquoi vous pensez qu’il a essayé de se suicider. Corrigez moi si je me trompe, mais le seul passage de la Bible qui s’en rapproche c’est celui-ci :
Roi 19, 4-5
4 Pour lui, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il s'assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant : C'est assez ! Maintenant, Éternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères.
5 Il se coucha et s'endormit sous un genêt. Et voici, un ange le toucha, et lui dit : Lève-toi, mange.


Citation :
Ici, Elie DEMANDE à Dieu de prendre son âme. Et il s’en endormie dans l’attente que dans son sommeil, Dieu exhausse sa prière. Il n’a pas pris l’initiative d’abréger lui-même ses jours. J’anticipe vos réactions en vous faisant remarquer que rien dans la Bible ne dit qu’il avait pris la décision de se laisser mourir de faim ou de soif, même si il était dans un désert. Il s’est simplement endormi… Il a attendu que Dieu réponde, et celui-ci a répondu non, puisqu’il lui a donné à manger.

c'est une tournure de phrase qui te trompe
oui il est ecrit il demanda
mais lit ces mot c'est de l'imperatif




2)Au sujet de Samson.

tu t'embrouille je reponds a en dessous ça va etre plus clair


Citation :
Aucun acte de suicide dans la Bible n’a plut à Dieu sans que Dieu ne l’ai agrée avant.

Dieu ne comdamne aucun suicide de la bible
aucun...et c'est pas que des saint qui se suicide



Citation :
Conclusion de ce post : le suicide est généralement un péché.
je vois que tu es passer de c'est un pecher a generalement c'est un pecher...mais comme je l'ai deja dis ailleurs
1)jamais Dieu comdamne ce fait la
jamais...et des suicide il y en as a ma connaissance 7 dans la bible donc c'est pas un hazard
2)ce sont des extrapolation qui permette de croire a suicide = pecher
franchement je pense qu'il faut fuir les extrapolation
oui il y a des subtilité dans la bible mais c'est pas des extrapolation (j'expliquerai cela dans le post sur deuteronome)


Jean 15 :13.
13. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

ce qui en soi incite a se tuer pour les autres (la notion de sacrifice) donc c'est un argument en faveur que le suicide est pas un peché...


Ensuite :

fidel castor a écrit:


Quand a soeur avec ou sans guillemet je le dis sans animosité mais fermement

job 6:14
Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout Puissant.

C'est ça l'amour
[/b]

Citation :
Je suis d’accord avec toi. Seulement, ça ne s’applique qu’au vivant ! Si ce qui est arrivé à cette femme arrive à quelqu’un dans mon entourage, je ferais tout ce qui est en mon pauvre pouvoir, avec l’aide de Dieu si Il le veut, pour lui venir en aide de son vivant. Mais dès que la mort intervient, ça ne regarde plus que Dieu et Elle. Il n’y a plus de compassion à avoir, même si ça n’exclut pas de tristesse. J’ai passé 18 ans de ma vie à prier chez les catholiques à prier les « saints » pour les autres morts. Maintenant que je sais que j’étais dans l’erreur, permet moi de prendre clairement mes distances avec eux…
je te parle pas des catho ...
perso dans mon entourage c'est une hecatombe
ma premiere petite amie c'est suicider pour te donner le ton...
je pense regulierement a elle (je prie pas pour elle j'ai confiance au jugement de Dieu)
c'est humain et normal...



Citation :
Au fait Sanisse puis-je savoir pourquoi tu appeles notre fère FIdel frère Ombre?? Question
j'ai vu qu'on t'as deja repondu
pour la petite histoire avant j'ete l'ombre de moi meme d'ou le pseudo et comme c'est un pseudo feminin j'ai changer pour un pseudo masculin car je suis un mec


Bénédiction de Dieu sur tous.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 11:55

Bonjour frère sekel je vois que tu es là. Tu as dit AMEN, mais amen à qui ?? je connais ta pensée mais les lecteurs ne la connaissent pas.
Pourrais tu développer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 11:58

Bonjour à tous ...

Ça y est Very Happy Very Happy

Cela a prit du temps, j'ai formater le disque, réinstaller mes programmes, cela semble bien aller pour l'instant ... Il était temps, sinon il finissait au poubelle bien qu'il soit récent ... Very Happy

POUR COMMENCER, UNE SALUTATION SPÉCIALE À FIDEL ... CONTENT DE TE REVOIR SUR CE FORUM MON FRÈRE ... SOIS BÉNI ...

Ensuite, bravo pour toutes vos interventions sur le suicide, il est bien d'avoir l'avis de tous et je crois que Dieu nous éclairera car c'est légitime comme question ...

Mon Frère Afrofip, je ne t'ai pas oublié, j'ai simplement besoin de temps pour tout relire ...

Elihu, l'incinération ... Beau sujet car il y a beaucoup de diversités d'opinion là-dessus ... La mienne ... J'ai demandé à être incinéré à ma mort ...

Sanisse et tous les autres, je suis content de vous lire car cela nous fait tous grandir ...

Que Dieu vous bénisse tous ...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 13:59

Citation Sanisse :
Branham lui même a attenté à sa vie ,mais Dieu n'a pas permis qu'il meurre.....

Frère Lirlandais a promis de nous en trouver l'extrait en question.


Biographie de W.M.Branham ...

Je fus hors de moi-même. Cela faisait plusieurs semaines. C'était du deux mille trois cents volts qui passaient à côté de moi. J'enlevai mon gant de caoutchouc. Je dis: "Dieu, j'ai honte de faire cela, je suis un lâche. Mais Sharon, papa vient te voir et maman aussi dans quelques minutes". Je commençai à enlever ce gant et il se passa quelque chose. Quand je revins à moi, j'étais assis par terre, pleurant les mains posées sur mon visage. C'était la miséricorde de Dieu, c'était Lui, protégeant Son don, pas moi.
Je serrai mes outils, je m'en retournai et leur dit: "Je m'en vais à la maison".
Je fis le tour de la maison, il faisait assez froid. Je pris le courrier et entrai. Nous avions une petite pièce et je dormais là sur mon lit de camp. En regardant le courrier, la première chose que je vis, c'étaient ses petites étrennes de Noël, quatre-vingts cents, "Melle Sharon Rose Branham". C'était de nouveau là.
J'avais été garde-chasse. Je saisis mon pistolet et je dis: "Seigneur, je ne peux pas supporter cela davantage, je vais mourir. Je suis si tourmenté". Je tirai en arrière le chien du pistolet que j'appuyai sur ma tête et je m'agenouillai là près de mon lit dans cette chambre obscure. Je dis: "Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne; que ta volonté soit faite" et alors que j'essayais et pressais cette gâchette aussi fort que je pouvais, je dis: "sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien". Et le coup ne voulait pas partir!
Et je pensai: "O Dieu veux-tu vraiment me mettre en pièces? Qu'ai-je fait? Tu ne me laisses même pas mourir". Et je jetai par terre le pistolet et le coup partit tirant la balle à travers la pièce. Et je dis: "Dieu, pourquoi ne puis-je pas mourir et en finir? Je ne peux vraiment pas aller plus loin. Tu dois faire quelque chose pour moi". Je m'affaissai sur ma petite couchette sale et me mis à pleurer.

Je vais faire d'autres recherches, mais en attendant, le seul péché impardonnable est le blasphème contre le Saint-Esprit ...

Si je décide de me suicider, c'est à cause d'une grave raison et je dois m'approcher de Dieu mais l'épreuve est tellement grande que je n'en ai pas la force ... Dieu me condamnera-t-il pour cela ?

Que Dieu qui connaît toutes choses vous bénisse tous ... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 20:36

Salutations à tous en Notre SEigneur Jésus-Christ


En relisant tout le fil de discussion,jusqu'ici,en pesant bien ce que chacun a pu dire ici,je crois que je puis réaffirmer, sans l'ombre d'un doute, ce que j'ai été amenée à induire ,le 30 Août:


Citation :
J'ajouterai une subtilité:en fait c'est le désespoir qui nous conduira vers cet acte,car nous restons des hommes faits de chair,mais notre espérance (nous parlons del'âme)nous permettra même dans la mort de rester connecté à l'Esprit de Dieu.Cette façon de voir n'engage que moi.

Romains

8:38Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,
8:39ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur
.


Il me semble que chez un enfant de Dieu né de l"Esprit,le "désepoir "peut continuer à côtoyer l'espérance
.




Aussi,,ne puis-je pas faire d'amalgame entre le "tu ne tueras point" et l'acte de se donner la mort.

Je crois que Fidel l'a dit que dans l'inconscient collectif,on assimle tout suicide à la trahison de Juda,or.......


Cependant si le suicide ne peut-être assimilé au péché, il n'en reste pas moins qu'un suicidé qui partirait sans s'en remettre à un moment ou un autre à Dieu ,serait ,à mon avis, perdu(Peut-être ,à ce niveau,Fidel ,tu ne seras pas d'accord avec moi, mais le débat reste ouvert Smile )

Soyez bénis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 46
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Ven 15 Avr - 23:47

ma meilleure amie voit dans le suicide de judas une redemption (moi comme je l'ai deja dit j'extrapole pas)

en fait ce qu'il y a c'est que le suicider met fin a sa vie donc coupe sa relation avec Dieu
mais il l'a coupe par desepoir pas par mechanté

de plus la misericorde triomphe de la justice qui fait de nous des pecheur
c'est a dire que meme si nous mourrons pecheur nous pouvons etre justifier
mais aussi
si nous nous montrons misericordieux envers notre prochain (ici le suicider) alors la justice n'as plus son importance
car la justice est pour aider les faible face au fort
et l'amour est la plus grande aide qui existe...

quasiment tout les gens que je connaisse ont des idées suicidaire
avec le temps en me cotoyant ils redevienne positif
mais ça prends du temps et cela demande beaucoup d'energie

le suicider souffre
et cette souffrance est si terrible que se suicider devient une solution enviable pour arreter cette souffrance

mais le vrai probleme est pas la

nous chretien comment reagi t'on la cette detresse (avant pendant et apres)
sommes nous une lumiere au fond du tunnel qui ramenont le desepere a esperer
ou sommes nous des tenebre qui augmente sa souffrance car nous l'ecoutons pas nous le soutenons pas voir nous l'accusion ?

...c'est la le vrai probleme

car si nous sommes sujet a scandale face au desepere nous auront a rendre des compte
car de la maniere dont nous jugerons nous serons juger
et si on est sans coeur ou dur sur notre jugement...
surtout en utilisant le nom de Dieu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 7:08

Bonjour bien-aimés

Hier ce fut un peu plus pénible d'un degré, les pompes funèbres préparèrent le cerceuil au public.

Comme par hasard le fils me demanda de rester près de sa mère, cela me mit en première loge pour ce que j'allais voir et entendre.

En pénétrant dans la pièce funéraire la mère commença à s'effrondrer en larme, C'est une dame très forte j'avais du mal à la soutenir. En avançant vers le cercueil nous eûmes en même temps le même choc terrible, ce n'est pas que le thanatopracteur fit mal son boulot il le fit même très bien, mais le visage de la soeur était méconnaissable.

On aurait dit un masque mortuaire, car lors de son suicide elle tomba sur la tête qui éclata son front.

La mère se mit à crier :

Ce n'est pas ma fille, ce n'est pas ma fille !

Dans un accés de colère douloureuse et violente, elle frappa violemment le cercueil.

Elle était totalement inconsolable, je ressenti profondément sa douleur de mère. Voir le fruit de ses entrailles couché dan un cercueil, ce n'est pas dans l'ordre des choses.
Tout ce que je trouvai à faire était de tenir sa main et de prier le Seigneur pour elle.

Oui c'est vrai le suicide est quelque chose d'horrible plus pour ceux qui restent, que pour celui qui est parti. Car lui ou elle s'est préparé à son acte, ceux qui restent ne le sont pas, et n'arrive pas à l'accepter.
Il est beaucoup plus facile à accepter une mort d'accident automobile, qu'un suicide.
Le suicide renvoie dans notre inconscient une image très sombre d'échec.

C'est peut-être ce qui explique notre difficulté à accepter qu'une soeur en Christ qui fit la paix avec le Seigneur Jésus, en le recevant dans son coeur , puisse tomber çi-bas.
Mais qui d'entre nous n'est jamais bas-tombé ????

QUI D'ENTRE NOUS POUVONS AVOIR LA CERTITUDE QUE PLACER DANS UNE SOUFFRANCE EXTREME, L'ADVERSAIRE DE NOTRE ÂME NE GAGNERA PAS ???

Il n' y a qu'un seul qui la vaincu sans faiblir et il est au ciel.

De plus un Alzheimer enfant de Dieu ne prie pas , ne chante pas des cantiques, ne va pas au culte et ne lie pas sa bible.
Fais pipi et caca dans son salon.

Tout le contraire d'un bon enfant de Dieu.

Alors il y a t-il de bons enfants de Dieu et de mauvais enfants de Dieu ???

...Tu es seul digne de recevoir le livre et d'en rompre les sceaux car tu as racheté pour Dieu par ton sang répandu , des hommes...Apoc 5 v9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 10:29

Tu passes par des moments très douloureux mon Frère Elihu ...

Sache que nous sommes avec toi de tout coeur pas parce que tu peux être un bon Chrétien mais parce que nous sommes habités par le même Esprit et que l'amour qui est en nous nous dicte d'être près de toi épaule contre épaule dans ton épreuve ...

Sois béni mon Frère ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 10:57

Bonjour à tous,


Que Notre Seigneur aide cette famille et les proches à faire leur deuil .

Elihu a dit:

Citation :

Alors il y a t-il de bons enfants de Dieu et de mauvais enfants de Dieu ???

...Tu es seul digne de recevoir le livre et d'en rompre les sceaux car tu as racheté pour Dieu par ton sang répandu , des hommes...Apoc 5 v9

AMEN.
Je ne peux que souscrire à cela.




Si j'ai dit:

Citation :
Cependant si le suicide ne peut-être assimilé au péché, il n'en reste pas moins qu'un suicidé qui partirait sans s'en remettre à un moment ou un autre à Dieu ,serait ,à mon avis, perdu(Peut-être ,à ce niveau,Fidel ,tu ne seras pas d'accord avec moi, mais le débat reste ouvert )


Ce n'est pas pour être dans un esprit de jugement de Untel et Untel,se serait-il suicidé.

Seul Dieu est Juge.

Nous ne pouvons savoir ce qui se passe dans le coeur des gens.

Cependant, la Parole nous permet de juger de ce qu'elle même juge.

Les bons et les méchants sont une réalité dans celle-ci.
Et nous ne pouvons dire que Dieu étant un Dieu d'amour ,tous les hommes seront sauvés.
Je ne crois pas que ceci soit la Vérité.

Dieu est un Dieu d'amour et de justice ,qui juge selon sa Parole.

Qu'adviendra-t-il du méchant, s'il meurt (suicide ou non)?
C'est ce débat qui pour moi est ouvert......










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 12:41

Merci mon frère lirlandais et merci ma soeur sanisse de penser à cette famille endeuillée.

Aujourd'hui c'était l'épilogue douloureux de ces 3 jours, ça m'a fortement remué le coeur, mais ce n'est vraiment rien par rapport aux soeurs et à la mère qui sont inconsolables.

Le père et le frère étaient beaucoup plus fort, je ne les ai jamais vu faiblir, je ne suis pas aussi fort que çà, moi j'ai craqué !

C'est quand même dur qu'une soeur en Christ se suicide, car nos soeurs sont un symbole de joie dans nos assemblées respectives .
Elles sont amusantes, chaleureuses,humaines, et là tout s'écroule durement , vraiment très durement.

Pardonnez moi d'être aussi sombre , mais c'est vraiment dur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4181
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 17:06

Lors de cette cérémonie funèbre, la seule personne absente fut la défunte.

Le pasteur lors de sa préche réussit l'exploit de ne prononcer à aucun moment le prénom de la soeur.
Il fit le procés des jeunes qui n'obéissent pas à leurs parents, et qui ne suivent pas le modèle inculqué.
Avant la cérémonie j'ai rencontré un ami prédicateur .
Nous en vinmes vite sur le sujet qui nous avait fait venir : La soeur !
il commença :

- Je ne suis pas venu pour la soeur car elle est en enfer, mais pour encourager la famille.

-Tu penses qu'elle est en enfer ?

-Oui car la Parole déclare que celui qui a connu et gouter la grâce de Dieu et qui tombe ne peut-être à nouveau renouvelé.Je te rappel qu'elle s'est suicidé, donc elle est en enfer .

-Samson s'est suicidé, tu penses qu'il est en enfer ?

- Oui, Samson est en enfer aussi !

-Alors comment expliques tu que son nom figure dans la liste des témoins de la Foi de la lettre aux Hebreux ?

- Je ne sais pas qu'est ce que son nom fait là, mais je sais il est en enfer.

Il est amusant de voir comment nous savons composer avec nos aberrations.

Dieu seul est Juge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 46
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 17:18

-Samson s'est suicidé, tu penses qu'il est en enfer ?

- Oui, Samson est en enfer aussi !

-Alors comment expliques tu que son nom figure dans la liste des témoins de la Foi de la lettre aux Hebreux ?


un grand moment
cela m'a fait sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
fidel castor

avatar

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 46
Localisation : toulon

MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   Sam 16 Avr - 17:32

abordons le probleme sous un autre angle
le condidat au suicide est au minimum dans un etat depressif
donc en etat de faiblesse

et la depression ça se soigne
ça se comdamne pas aux enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/fidel-castor/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DE LA QUESTION DU SUICIDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DE LA QUESTION DU SUICIDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suicide assisté: ??? (in England)
» La question suicide de Guillaume... RIP
» question sur le suicide et le fait de se "laisser mourir"
» Le suicide de Vatel (contrôle)
» SUICIDE et ETHIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: NOTRE VIE EN CHRIST SOUS DES ASPECTS DIFFERENTS :: Actualités et événements-
Sauter vers: