ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
» Jésus, dieu ou Dieu
Jeu 16 Nov - 7:28 par Elihu

»  JESUS-CHRIST , CET HOMME QUI NE POSSEDAIT PAS SIMPLEMENT 1OO°/° DE L'ESPRIT DE VERITE
Sam 16 Sep - 17:37 par sanisse

» C'EST QUOI LA BIBLE?
Sam 2 Sep - 8:19 par GèreArt

» Présentation de GèreArt
Mar 29 Aoû - 16:33 par GèreArt

» La condition de l'Epouse
Ven 25 Aoû - 19:37 par Tempérance

» Israël dans la prophétie
Lun 21 Aoû - 20:34 par Tempérance

» L'étoile de la mort
Sam 12 Aoû - 7:00 par Elihu

» Le sermon sur la montagne
Mer 9 Aoû - 6:47 par Sauvée

» Le Nom Nouveau De DIEU Révélé Dans Les Tonnerres
Mer 9 Aoû - 6:38 par Sauvée

Meilleurs posteurs
Elihu (4349)
 
sanisse (2342)
 
Tempérance (1209)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (339)
 
poukina (190)
 
Sauvée (171)
 
Mel (138)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

 L'évangile de la prospérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: L'évangile de la prospérité   Jeu 11 Nov - 10:29

Bonjour à tous ,membres et visiteurs !

Cette doctrine est très répandue en milieu évangélique, voici l'analyse interressante d'un frère :

L'évangile de la prospérité

par Pierre Coleman

A. Racines

La pauvreté, la maladie, l'épreuve proviennent du péché ou de Satan. Les chrétiens sont les gosses du Roi. Dieu veut leur accorder richesses, santé et longue vie. Il leur suffit de le croire et de le confesser.

Voilà le résumé de « l'Evangile de la Santé et de la Prospérité », aspect le plus connu du message du Mouvement de Foi fondé par Kenneth Hagin en 1960 aux Etats-Unis. Auteur de plus d'une centaine de livres ou brochures, Hagin célébra ses 50 ans de ministère en 1984. Son rôle prééminent fut repris par Kenneth Copeland. D'autres personnages notoires ont répandu cette doctrine comme Oral Roberts, T.L Osborn, Yonggi Cho, John Osteen, et certains télé-évangélistes américains. Leur message a gagné l'Europe, l'Afrique et beaucoup d'autres endroits.

Venu au monde indépendamment du mouvement charismatique actuel, l'évangile de la prospérité serait désormais le courant le plus en progrès au sein du mouvement charismatique mondial (McConnell, The Promise of Health and Wealth, 1990, p. 57). En outre, cet enseignement a influencé de nombreux chrétiens dans les églises pentecôtistes et évangéliques, et jusque dans les rangs de nos assemblées.

Voici en bref l'histoire de ce mouvement :

Le fondateur

Le véritable père de ce mouvement fut E.W. Kenyon (1867-1948). A partir de 1923 Kenyon chercha à promouvoir « un nouveau christianisme ». Il ajouta à la foi évangélique des doctrines, puisées dans la Nouvelle Pensée et dans la Science Chrétienne, concernant la confession positive, la santé et la prospérité. Ses livres, à résonance évangélique, influencèrent profondément des évangélistes de la guérison comme William Branham, T.L. Osborn et Kenneth Hagin, le propagandiste attitré du mouvement (dans Témoignage de la Foi de T.L. Osborne, le ch. 14 « Pourquoi Certains Perdent la Guérison » est un extrait de Jésus, le divin guérisseur de Kenyon).

Le disciple

Kenneth Hagin, naquit de façon prématurée avec une maladie cardiaque congénitale et fut atteint ensuite par la paralysie. A l'âge de 16 ans son esprit serait descendu à trois reprises en enfer. Ensuite il aurait reçu deux « révélations » du vrai sens de Marc 11.23-24, texte qui devint la clef de son ministère. Pendant 8 mois il aurait cru à sa guérison sans observer le moindre changement. Enfin il en remercia Dieu, se leva péniblement de son lit et se rétablit peu à peu.

Devenu évangéliste en 1934, son visage reluisit comme celui d'un ange. En 1937 Hagin devint pasteur des Assemblées de Dieu. Son ministère aurait été accompagné de la présence d'une « nuée de gloire », de phénomènes de lévitation, de guérisons, de résurrections et de la suspension de ses facultés vocales et mentales (Understanding the Annointing, 1985, p. 45, 49 ; Why People Fait under the Power, 1980, p. 9-10 ; Plead Your Case, 1979, p. 16-18). En 1949 Hagin devint évangéliste de la guérison et en 1962 fonda sa propre association d'évangélisation.

Hagin avoue avoir lu Kenyon pour la première fois en 1950. Un examen comparatif révèle qu'il lui emprunta des pages entières de ses propres livres (McConnell, p. 6-12). Néanmoins il prétend avoir reçu la révélation de « l'évangile de la foi, de la santé et de la prospérité » au cours de huit visions de Christ, chacune d'une durée de plusieurs heures, reçues entre 1950 et 1959. D'abord sceptique, il aurait été convaincu par Christ lui-même que ses objections se fondaient sur une exégèse biblique erronée, puis chargé d'enseigner ces nouvelles révélations à l'église.

Développement

Désormais Hagin se considéra comme un « prophète » ayant reçu des révélations, mais aussi comme un « docteur » de la Parole annonçant « la vérité biblique claire et simple ». Il traita de « têtes de linottes » les théologiens opposés à son message (A Better Covenant, 1980, p. 17). Tout en encourageant l'examen de ses enseignements à la lumière de la Parole de Dieu,

Hagin prétendit que certains avaient été paralysés pour avoir douté de son message et que d'autres étaient morts pour l'avoir rejeté ! ( Why People Fall Under The Power, 1980, p. 11-12). Par conséquent beaucoup n'osèrent pas « porter la main sur l'oint de l'Eternel ».

L'évangile de la santé et de la prospérité se répand aujourd'hui par le moyen de l'imprimé, des cassettes, de la vidéo, de la radio et de la télévision. Les écrits de Hagin auraient été vendus à 33 millions d'exemplaires. Les « Eglises de Foi » ou « de la Parole » continuent de se multiplier.

Difficultés

Le message de Hagin fut contesté par des figures du pentecôtisme traditionnel. La controverse s'intensifia avec la publication en 1980 du témoignage de Larry Parker dont le fils était mort quand ses parents lui refusèrent l'insuline en se contentant de « confesser sa guérison ». Près d'une centaine de morts furent attribuées à cette doctrine dans l'église de Hobart Freeman (Barron, The Health and Wealth Gospel, 1987, ch. 2).

La même année les Assemblées de Dieu aux Etats-Unis publièrent une déclaration réfutant les affirmations principales du Message de Foi. Après 1982 la controverse se calma. En 1985 le débat fut réouvert par la publication de La Séduction du Christianisme par Hunt et McMahon (édition française, Parole de Vie, 1990). En 1987 la chute du télé-évangéliste Jim Bakker et la faillite de son « empire » avec des dettes de $ 70 millions défrayèrent la chronique de la presse mondiale.

Le Mouvement de Foi attribue les tragédies aux abus de son enseignement. Sans en rétracter le fond, il en modère quelque peu l'expression. Il pénètre ainsi plus facilement dans d'autres milieux. En 1987 Copeland fut un des orateurs principaux au Congrès Nord-Américain sur le Saint-Esprit et l'évangélisation mondiale.

B. Miroir aux alouettes

Le Mouvement de Foi par son succès, son enseignement séduisant, ses promesses alléchantes crée l'intérêt et attire de nombreuses personnes en recherche ou cherchant une issue à leurs problèmes personnels. Or la plupart des adeptes fervents de l'évangile de la prospérité ne connaissent aucune autre forme de foi évangélique et ne se doutent pas de ses origines hérétiques.

Ignorant ou négligeant les avertissements de Christ (Mt 7.22-23 ; 24.24), ils sont persuadés que ce mouvement, couronné de succès, agissant au nom de Christ, et accompagné apparemment de nombreuses guérisons miraculeuses - ne peut venir que de Dieu.

Selon 1 Th 5.20-21 et 1 Jn 4.1-3 nous devons examiner avec soin le contenu de prétendues révélations, à plus forte raison quand elles se rapportent à la doctrine, et plus encore quand elles traitent de doctrines fondamentales de la foi. Examinons brièvement quatre erreurs, les plus graves, du Mouvement de Foi (nous pensons qu'elles sont moins répandues dans le public et ne sont pas enseignées par des partisans de l'évangile de la prospérité en dehors du Mouvement comme T.L Osborne et Oral Roberts) :

Quatre graves erreurs

1. Une doctrine « gnostique » de la Révélation

Résumé. La connaissance de Dieu n'a strictement aucun rapport avec le monde physique ni avec l'emploi de l'intelligence (Kenyon, The Two Kinds of Knowledge ; Hagin, Rightand Wrong Thinking).

Réponse. Pour la Bible, la révélation se fait à travers la création matérielle (Rm 1.20) et surtout à travers le Fils de Dieu venu en chair (Jn 1.14), crucifié dans la chair (1 P4.1), ressuscité corporellement (Lc 24.39), et perçu par des moyens physiques (1 Jn 1.1).

2. Une doctrine « démoniaque » de Christ et de la Croix

Résumé. En mourant sur la croix Christ prit notre nature pécheresse sur lui et fut transformé en un démoniaque. Ensuite il mourut spirituellement en enfer pendant les trois jours où son corps fut dans le tombeau. Après y avoir payé notre rançon à Satan, il naquit de nouveau avant de ressusciter (Kenyon, What Happened Between the Cross and the Throne, 1945 ; Hagin, Redeemed', Copeland, Lettre à McConnell, 1979).

Réponse. Selon la Bible, Jésus, en venant dans le monde prit une chair semblable à celle du péché (Rm 8.3). Sur la croix il porta nos péchés (1 P 2.24). Nous sommes rachetés par le sang versé (1 P 1.19). Son sacrifice fut offert non à Satan mais à Dieu (Hé 9.14). Il fut achevé par sa mort physique (Jn 19.30). Pendant les trois jours l'esprit de Jésus fut au paradis auprès du Père (Lc 23.43,46).

3. Une doctrine « panthéiste » du salut

Résumé. Le croyant, identifié à Christ par la foi, expérimente un processus de « déification ». Dans la nouvelle naissance Dieu communique sa nature à l'esprit humain de sorte que tout croyant est autant une incarnation de Dieu que Jésus : nous sommes Christ ! (Kenyon, The Hidden Man, 1970 ; Copeland, Word of Faith, décembre 1977 et janvier 1978).

Réponse. L'homme né de nouveau est certes une nouvelle créature en Christ avec une optique et un but nouveaux (2 Co 5.15-17), mais il n'en demeure pas moins un homme (2 Co 4.7).

4. Une doctrine « déiste » de Dieu

Résumé. Dieu ne peut refuser ses bienfaits à quiconque - chrétien ou pas - obéit aux lois spirituelles de l'univers (Jery Savelle, La victoire et le succès sont à toi !, 1986 ; Hagin, How to Write Your Own Ticket with God, 1979).

Réponse. Dieu est souverain (Ps 115.3 ; Ep 1.11). Il reste libre de disposer à son gré de ses bienfaits (Mt 20.15). Il donne selon sa volonté et non la nôtre (1 Co 12.11 ).

Selon ceux qui critiquent le Mouvement de Foi, le danger le plus grave réside dans ses enseignements concernant la santé et la prospérité plus que dans sa subversion des doctrines bibliques concernant la souveraineté de Dieu, la divinité de Christ, la valeur expiatoire de son sang et le caractère du salut. Certains n'hésitent pas à lui reprocher de proclamer « un autre évangile » (Ga 1.6) et « un autre Jésus » (2 Co11.4).

Trois erreurs séduisantes

Venons-en à présent aux doctrines les plus répandues du Mouvement de Foi. Elles concernent la foi (et la confession positive), la santé et la prospérité.

1. Une doctrine « magique » de la foi

« Vous obtiendrez ce que vous dites. »

Résumé. En croyant dans son coeur et confessant par sa bouche tout homme peut obtenir non seulement le salut mais tout ce qu'il veut, notamment la santé et la prospérité. La foi étant opposée à la vue, le croyant doit prendre autorité sur le diable et proclamer posséder ce qu'il a demandé. En demandant une chose promise dans la Parole de Dieu, une seule prière suffit, ensuite il faut remercier Dieu de sa réponse.

Toute confession négative annule l'effet de la confession positive précédente. Ajouter « si tu le veux » exprime de l'incrédulité et anéantit l'efficacité de la prière. Il faut entraîner sa foi en croyant d'abord pour de petites choses (la guérison d'un rhume, une petite somme) afin de pouvoir ensuite croire à de grandes choses (la guérison d'un cancer, une somme importante) (Hagin, En Lui, 1975 ; Ce que vous dites s'accomplira !, 1980 ; T.L Osborne, Témoignage de la foi, 1956 ; Bakker, Transportez-vous des montagnes, 1977 ; Yonggi Cho, La quatrième dimension, 1979).

Réponse. La prière est un moyen d'obtenir ce que Dieu veut nous donner (1 Jn 5.14-15), parfois après avoir persévéré longtemps (Le 18.1). L'incertitude concernant la volonté de Dieu n'empêche pas l'intervention miraculeuse (Dn 3.17-18 ; Ac 12.15-16 ; cf. Ep 3.20). Reconnaître la dure réalité présente n'empêche pas non plus l'exaucement (Ps 6.13,22 etc.; Jn 11.14,41 ; cf. Rm 4.18, Colombe).

Soumettre ses requêtes à la volonté de Dieu se fonde sur l'enseignement de Jésus (Mt 6.10) et de Jacques (Je 4.15) et aussi sur l'exemple de Jésus (Mt 26.39) et sur celui des apôtres (Rm 1.10). La foi qui déplace des montagnes (Mc 11.23-24) est un don de foi (1 Co 13.2) destiné seulement à certains (1 Co 12.9). (L'impératif « croyez que vous l'avez reçu » (Mc 11.24) équivaut probablement à une condition : « si vous avez (le don de) foi que Dieu donne... » - cf. la condition au v. 25). Ce don ne s'exerce pas à la volonté : les Apôtres eux-mêmes n'ont pu s'en servir pour éliminer la disette (Ph 4.12), l'opposition satanique (1Th2.18), leurs propres maladies (2 Co 12.5 et Ga 4.13-15) ou celles de leurs collègues (Ph 2.25-30 ; 1 Tm 5.23 ; 2 Tm 4.20).

2. Une doctrine « perfectionniste » de la santé

« Dieu vous veut en bonne santé ! »

Résumé. La maladie vient du diable. Elle ne glorifie pas Dieu et ne sert aucun but spirituel. La guérison du corps est comprise dans l'expiation. Dieu veut toujours nous guérir si nous avons la foi pour être guéris et si aucun péché ne l'empêche d'agir. Jésus n'a jamais refusé la guérison sur terre à quiconque. Il est le même aujourd'hui.

Si nous croyons, des miracles de guérison seront aussi nombreux que lors du ministère de Jésus et des Apôtres. Après avoir prié avec foi, le malade doit confesser sa guérison. Si des symptômes de la maladie persistent, il doit néanmoins croire à sa guérison, la confesser à tous et arrêter son traitement. L'incrédulité du malade ou de son entourage le prive de la guérison. Une fois guéri, il doit veiller à ne pas douter afin de ne pas perdre sa guérison.

Avec la foi l'on peut vivre au moins 70 ans, et avec plus de foi jusqu'à 120 ans, puis mourir paisiblement sans maladie et sans souffrance (Hagin, Racheté de la pauvreté... de la maladie... de la mort, et la médecine de Dieu. T.L Osborne, Témoignage de la foi).

Réponse. Dieu est souverain sur tous nos maux (Es 45.7), y compris la maladie (Ex 4.11), même quand Satan y joue un rôle (Jb 2.6). Dieu peut s'en servir pour sa gloire (Jn 9.3) comme pour notre sanctification (2 Co 12.7). Jésus s'est chargé de nos maladies (Es 53.4) non sur la croix mais par son ministère de guérison (Mt 8.17). La guérison que nous avons déjà reçue par ses meurtrissures (Es 53.5) s'applique à la guérison non physique mais spirituelle (1 P 2.24).

La santé parfaite n'est pas pour maintenant (2 Co4.16 ; 5.4). La rédemption du corps (Rm 8.23) aura lieu lors de la résurrection (1 Co 15.42-43) au retour de Christ (Ph 3.20-21 ). Les miracles de Jésus et des Apôtres attestaient leur rôle particulier dans le plan du salut (Mt 11.2-5 ; 2 Co 12.12). Ils ne furent pas destinés à être renouvelés par tous les croyants (1 Co 12.30). Quand Dieu ne guérit pas miraculeusement, le péché ou l'incrédulité n'en sont pas forcément la cause (Ph 2.27,30). La prière de la foi qui sauve le malade (Je 5.15) doit être assujettie à la volonté de Dieu (1 Jn 5.14-15) ou bien relever du don de foi accordé à certains (1 Co 12.30). La Bible ne contient aucun enseignement sur la perte ou la conservation d'une guérison miraculeuse. Elle fixe la limite supérieure de la vie à (environ) 80 ans pour les plus robustes physiquement, non spirituellement (Ps 90.10).

3. Une doctrine « matérialiste » de la prospérité

« Dieu vous veut riche ! »

Résumé. La prospérité est à la portée de quiconque se l'approprie par la foi. La richesse fait partie des bénédictions promises à Abraham et aux croyants qui constituent sa postérité. La pauvreté fait partie des malédictions annulées par la mort de Christ. Dieu ne veut pas laisser ses enfants pauvres. Des chrétiens devenus riches par la foi pourront financer l'évangélisation du monde.

Dieu a promis la prospérité aux Israélites obéissants et à ceux qui expriment leur foi en Dieu en lui consacrant des dîmes et des offrandes. La Nouvelle Alliance est encore meilleure que l'Ancienne. En donnant pour l'ouvre de Dieu, l'on plante une semence de foi qui pourra rapporter jusqu'au centuple (Hagin, Racheté de la pauvreté...; K. Copeland, The Laws of Prosperity, 1974 ; G. Copeland, God's Will is Prosperity ; Savelle, Living in Divine Prosperity, 1982).

Réponse.

A. T : La bénédiction promise à Abraham (cf. Gn 17.1 -Cool et dont les croyants héritent concerne le salut en Christ (Ga 3.13 - 14,29). Les bénédictions matérielles (prospérité et santé) promises à Israël comme récompense pour son obéissance (Dt 5.23 ; 7.25 ; 11.1 -13,26-32) ne furent pas promises à toutes les nations (11.10-12) ni même à tout Israélite fidèle et obéissant (Ps 73.3-12 ; Hé 11,37b-38). La prospérité promise à Josué concerne le succès de sa mission et non une prospérité personnelle (Jos 1.Cool. Il n'est pas sage de demander à Dieu la prospérité (Pr30.Cool.

N.T: La « loi du centuple » (Mc 10.29-30) ne mentionne même pas l'argent, dont Jésus vient d'évoquer les dangers (10.23). La « loi de la semence » (2 Co 9.6) promet la prospérité, non comme telle, mais comme moyen de donner plus encore à l'avenir (cf. v. 9,11). 3 Jn 2 n'est pas une déclaration de la volonté de Dieu pour tous, mais un simple vou sincère relevant du langage conventionnel des lettres à l'époque (cf. J. Stott, p. 222 dans Les Epîtres de Jean, commentaire Sator).

La prospérité n'est pas toujours une bénédiction (Mt 6.19-24 ; Mc 4.19 ; 10.25 ; Lc 6.24 ; 1 Tm 6.17-19 ; Jc 5.1-3). La pauvreté n'est pas toujours une malédiction (Mt 10.21 ; 12.44; 14.7 ; Lc 4.18 ; 6.20 ; Ga 2.10 ; 1 Co 11.23 ; Jc 2.5).

Dieu promet de pourvoir à tous nos besoins matériels (Mt 6.25-31 ; Ph4.19 ; 1 Tm 6.Cool. En revanche, la prospérité n'est ni promise ni donnée à tous les fidèles

obéissants (Lc 9.58 ;Ac3.6 ;1 Co4.9-13 ; 2 Co 8.2 ; Ap 2.9). Les bénédictions de la Nouvelle Alliance sont surtout spirituelles (Ep 1.3,7,18 ; 3.8,16 ; Hé 10.34, 11.26).

Selon A. Brandon (Health and Wealth, 1987, ch. Cool l'évangile de la prospérité doit son succès foudroyant à l'efficacité de sa diffusion mais aussi à d'autres facteurs : le goût de la nouveauté, la soif du miraculeux, le refus de la souffrance, le culte de la personnalité, la primauté de l'expérience sur l'enseignement de la Parole de Dieu. Enfin et surtout, son message chatouille les oreilles de l'homme moderne, ravi de se voir promettre ce qu'il recherche déjà comme valeurs suprêmes : la santé et la prospérité (cf. 1 Tm 6.5 ; 2 Tm 4.3-4).

Cependant « l'amour de l'argent est une racine de tous les maux, et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments... Pour toi... fuis ces choses... Recommande... d'être riches en bonnes ouvres, d'avoir de la libéralité, de la générosité, et de s'amasser pour l'avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable » (1 Tm 6.10,11,18,19).

P.C.


Les émoticones n'apparaissent pas dans le texte original voici la correction

Gn 17 v 18
Jos 1 v 8
1Timo 6 v 8
1987 chapitre 8


Dernière édition par Elihu le Jeu 11 Nov - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Jeu 11 Nov - 10:56

Petite correction au texte de Coleman : William Branham ne fut nullement disciple de E W Kenyon, puisqu'il fut converti par des Baptistes.
S'il était disciple de cette doctrine de la prospérité il en était un bien piètre exemple puisqu'il a vécu pauvre et est mort pauvre.

Kenneth Hagin ne dit jamais qu'à l'origine son prétendu appel ne fut qu'un coper coller de William Branham puisqu'il suivait assidument les réunions de ce dernier durant des années.

CROCHE PIED aux adeptes de cette doctrine en la personne de son mentor qui croit dur comme fer qu'un enfant de Dieu ne doit connaitre que le bonheur, la santé, la prospérité matériel : BENNY HINN, sa femme vient de lui demander le divorce après 30 ans de mariage.

http://bliever.wordpress.com/2010/02/21/la-femme-du-televangeliste-benny-hinn-demande-le-divorce/


Tous ces hommes veulent ignorer cette parole de Jésus-Christ :

Large est la porte, spacieuse est la voie qui ménent à la perdition...Mat 7 v 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Dim 28 Nov - 9:01

Satan est maître dans l'art de la manipulation de la Parole de Dieu. Lorsque le moment où Jésus devait venir au monde ( c'est bientôt Noël :la fête du foie gras, champagne , cochon , mais surtout pas de Jésus : il est né dans la période d'avril à Septembre, mais pas décembre ) il scrutait toutes les femmes descendantes de David de la tribu de Juda, pour voir laquelle porterait le divin enfant.
Il s'est complétement planté, car il connait la Parole il peut la citer mieux que quiconque, mais sa révélation lui échappe car elle vient de Dieu seul.
Marie était descendante de Lévi.

Vois : ta parente Elisabeth ( femme du sacrificateur zacharie )... Luc 1 v36

C'est Joseph le beau-père de Jésus, qui lui par contre était bien descendant du roi David. Par son mariage avec Marie, Jésus fut adopté par un descendant de David pour accomplir la prophétie.

Il sera grand et sera appelé Fils du très haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David , son père. Luc 1 v32

Satan s'est planté sur la Parole prophétique comme ces prédicateurs de l'évangile de la prospérité se plante sur le même Psaume que le Diable cita à Jésus.

Aucun malheur ne t'arrivera,
Aucun fléau n'approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies; ils te porteront sur les mains , de peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Ps 91 v 10-12


Satan ôta : DE TE GARDER DANS TOUTES VOIES ! pour ne laisser que l'apparence de la protection, afin de séduire Jésus pour qu'il se jetta au pied du Temple de Jérusalem.

Si tu es le Fils de Dieu, jette toi en bas: car il est écrit : il donnera des ordres pour toi à ses anges afin qu'ils te gardent et : Ils te porteront sur les mains... Luc 4 v9-11



Il voulut faire avec Jésus ce dont il inspirera ses prédicateurs actuels : faire sa propre volonté indépendamment de la Volonté divine tout en croyant la faire.

Jésus n'a jamais promis que le suivre serait un long chemin tranquille, parsemé de fleurs agréables et de petits oiseaux qui chantent, mais il a promis de nous aider à porter notre croix.

En vérité , je vous le dis, il n'est personne qui ait quitté , à cause de moi et de l'Evangile, maison frères, soeurs, mère, père, enfants ou terres , et qui ne reçoivent au centuple, présentement dans ce siècle, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, AVEC DES PERSECUTIONS...Luc 10 29-30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Jeu 2 Déc - 7:05

Bonjour bien aimés !

J'aurais pû mettre ce poste à la suite du tien mon frère Lirlandais , mais je préfère que les visiteurs lisent l'extrait de : Les aigles de Dieu de William Branham, que tu nous as donné.

Il est vrai que tous proclament être l'Epouse, tous affirment être des Aigles, tous déclarent être des fils et des filles de Dieu. Tous oublient que nous sommes TOUS dans l'âge de Laodicée.
Beaucoup osent même affirmer que l'Eglise de Laodicée n'est pas l'Epouse mais les dénominations : Adventiste, catholique, Mormon, T-J, Pentecôtistes, Orthodoxe, Calviniste, etc, etc, etc....

Depuis quand Jésus Christ se trompe t-il ???

C'est bien lui qui a dit de sa propre bouche et pas par celle d'une autre :

Ecris à l'ange de l'EGLISE de Laodicée...Apoc 3 v14



Une église prostituée ne pourrait être l'Eglise, mais elle serait Babylone ou l'une de ses filles. L'Epouse c'est l'Eglise.

Ce qui caractérise l'Epouse de Laodicée, n'est pas sa spiritualité comme celle de l'Epouse de Smyrne, mais c'est sa mondanité. Une Epouse parlant comme le monde :

Tu dis : Je suis riche ! J'ai amassé des trésors ! Je n'ai besoin de rien ! Apoc 3 v16

Ne retrouvez vous pas une parole déjà entendu ???????

Si Jésus Christ le Seigneur a choisit cette épouse de Laodicée en Asie Mineure, pour représenter l'état de l'Epouse à la fin des temps juste avant son retour, ce n'est pas par pur hasard.
Toute église laodicéenne est caractérisée par son esprit mercantile, son égoisme, sa froideur, son manque d'Amour, sa dureté de coeur, sa prétention, son orgueil démesuré, son manque de vision, son étroitesse, sa vanité et sa surdité.

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait alors repentez vous ! Le sang coule toujours des veines d'Emmanuel pour ceux qui veulent s'en sortir, Eglise ou individu.

Hier était la journée mondiale de la lutte contre le Sida, c'est marrant que sur un forum on en est pas parler, ah oui c'est vrai chaque fois j'oublie, il faut que d'abords ici sur Elihu-Mission on en parle pour inspirer après coup.

L'aveuglement des Laodicéens est à la mesure de leur orgueil sans borne : Ils déclarent que le SIDA est un chatiment de Dieu !
Question : QUEL PECHE ONT COMMIS LES ENFANTS NES AVEC LE SIDA ?

Réponse : Idiot tu ne connais pas les écritures,car la Justice de Dieu frappe sans faire de différence. Il a dit il punit la faute des pères sur les enfants !

Oui c'est vrai , c'est écrit cela dans les 10 commandements !

Mais il est aussi écrit :

C'est l'homme qui péche qui mourra et le fils ne portera pas le poids de la faute son père, ni le père celle du fils...Ez 18 v 20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Jeu 2 Déc - 9:09

Bonjour mes bien-aimés en Jésus-Christ

Elihu,j'ai bien saisi ce que tu as dit,permets-tu que je puisse le retranscrire à ma manière afin que l'on comprenne mieux notre position par rapport à cette Epouse.
Plutôt que de dire que cette Epouse est cette Eglise de Laodicée,disons qu'elle en sortira.
Seul celui qui aura compris ,qu'il est tiède,nu et pauvre, fera le choix de sortir de cette condition pour entrer dans l'Eglise Epouse.
A Chaque âge et dans chaque Eglise,il y a eu des vainqueurs,ceux qui ont compris l'état dans lequel il était.
Et ce sont les groupes de chacune de ces Eglises qui forment l'Epouse.

Donc plutôt que de dire que l'Eglise de Laodicée c'est l'Epouse,je dirai que d'elle sortira le groupe d'Elus pour cet âge,qui formeront l'Epouse ajoutés à ceux qui sont sortis dans les six âges précédents et par conséquent six Eglises précédentes Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie.
J'espère que c'est juste.Qu'en penses-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Jeu 2 Déc - 17:59

Je comprends que ce distinguo que nous faisons dans le Message entre l'Eglise et l'Epouse, provient du distinguo : dénomination et Epouse, que fait William Branham.

Luther au XVIeme siècle déjà parlait de l'Eglise des vainqueurs, la définissant comme étant intemporelle et Universelle par opposition à celle sur terre qui brulait sur des buchers ceux que Dieu lui envoyait.
Seulement dans les écritures ce distinguo n'existe pas, car : Eglise = Epouse, Epouse = Eglise

...le Christ a aimé l'Eglise, il a donné sa vie pour elle afin de la rendre digne de Dieu après l'avoir purifiée par sa Parole, comme par le bain nuptial.
Il a voulu se présenter cette Eglise à lui-même, rayonnante de beauté, sans tâche,ni ride, ni aucun défaut, mais digne de Dieu et irréprochable. Eph. 5 v25-27


Observe que le terme EPOUSE n'apparait pas.

Car j'ai pour vous un amour qui ne tolère pas de rival et qui vient de Dieu lui même. Je vous ai, en effet, fiancés à un seul EPOUX pour vous présenter au Christ comme une jeune fille pure. 2 Cor. 11 v2

L'Eglise de Corinthe n'était pas un modèle de vertu et pourtant elle est destinée à un époux, qui est Christ lui-même.

...Comment on doit se comporter dans la famille de Dieu, c'est-à-dire dans l'Eglise du Dieu vivant. Cette Eglise est une colonne qui rappelle la vérité, un lieu où elle est fermement établie. 1Timo 3 v15

De même un homme seul, à lui tout seul, ne peut être l'Eglise, de même l'Eglise ne peut être séparée de Christ, car c'est la famille de Dieu dont Christ est la tête. Un corps sans tête est mort , nous sommes tous le corps de Christ et c'est lui notre seul et unique tête.

...Ou bien traitez vous avec mépris l'Eglise de Dieu et avez vous l'intention d'humilier les membres pauvres de votre assemblée ?... 1 Cor. 11 v22

Maintenant Paul ,Jean et William Branham ont abordés l'aspect que dans l'Eglise tous ne sont pas l'Eglise !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Sam 4 Déc - 8:03

En 1962 William Branham fut condamné par l'Etat Américain à payer une amende sur un montant non-déclaré de 300.000 dollars. Lui même n'avait même pas 100 dollars sur son compte personnel. Cette somme provenant des dîmes et offrandes était reversé à 100 % pour les campagnes d'évangélisation.
William Branham eut le ministère le plus puissant du milieu du XXeme siècle , pulvérisant de très loin ceux des prétendus prohète-docteur-apotre qui le plus souvent proviennent d'Afrique noir, pourtant il fut pauvre et mourut pauvre.


Citation :
Vous vous rappelez qu’il n’y a pas longtemps, j’ai eu une vision. Il y avait un homme de grande taille d’apparence sombre comme de la fumée ou de la suie, couvert d’écailles comme un crocodile, qui s’avançait vers moi. Il avait des doigts de fer, et sur lui était écrit: “Gouvernement des Etats-Unis”. Moi, je n’avais en main qu’un petit couteau. J’étais totalement impuissant devant lui. Mais le Seigneur entra en scène, et cet homme fut vaincu. ...

Il me dit donc: «Alors, vous en serez au même point qu’auparavant. Autre chose encore, M. Branham. Si jamais vous avez un procès de ce genre avec le Gouvernement, peu importe ce qui a pu vous arriver, pour le public, vous serez considéré comme un escroc». Vous voyez?

Voyez ce qui est arrivé à ce prédicateur baptiste du Mississipi. Une femme l’accusa de l’avoir outragée. Mais cet homme put prouver qu’il n’était même pas dans la ville ce jour-là, ni le jour précédent, ni le jour suivant. Il put le prouver de telle manière que le juge lui proposa de poursuivre la femme pour diffamation. Mais lui, dit: «Laissez-la aller».

Mais, savez-vous ce qui arriva quand on fit un sondage d’opinion dans le pays à ce sujet? 75 % des Américains dirent: «Il n’y a pas de fumée sans feu!». Et ce pauvre homme, aussi innocent que vous et moi à ce sujet, devra porter cet opprobre jusqu’au jour de sa mort, bien qu’il n’ait rien eu à se reprocher dans cette affaire.

Pendant un certain temps, je fus vraiment malheureux, en pensant qu’ayant consacré ma vie au Royaume de Dieu, essayant d’amener les gens à payer leurs impôts, et de faire en sorte que les malfaiteurs deviennent honnêtes, je dusse moi-même être accusé d’escroquerie.

Je pensai: «Qu’ai-je bien pu faire?». Et alors, il me vint à l’idée de chercher dans ma Bible. Je vis alors que chaque homme, sans exception, qui eut un ministère spirituel, fut attaqué par Satan qui essaya de le faire passer pour quelqu’un d’immoral, et qu’il fut en butte aux attaques du gouvernement. Revoyez toute l’histoire, Moïse, Daniel, les Hébreux, Jean-Baptiste, Jésus-Christ (qui mourut condamné à la peine capitale par le gouvernement), Paul, Pierre, Jacques, fils de Zébédée, Jacques le Mineur — tous moururent à cause de leur gouvernement, parce que chaque gouvernement est le siège de Satan. C’est Jésus qui l’a dit; c’est la Bible qui le dit.

Chaque gouvernement est sous l’autorité de Satan. Il y aura un gouvernement qui sera dirigé par Christ: ce sera pendant le Millénium. Mais tous ces gouvernements actuels, quoi que nous puissions en penser, sont sous la domination de Satan.


Jésus lui répondit

MON ROYAUME N'EST PAS DE CE MONDE... Jn 18 v36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Mer 8 Déc - 9:19

Citation :
102 J’ai connu la dépression. J’ai connu la prospérité. J’ai vu tout cela.
Mais je ne laisserais pas tomber la main de Jésus-Christ pour tout
l’argent, les richesses et tout le reste que vous pourriez empiler à la
surface de cette terre. Il est mon Ami quand je suis sans le sou. Il est mon
Ami quand j’en ai beaucoup. Je L’aime quand j’ai faim. Je L’aime quand
je suis rassasié. Je L’aime quand je suis dans la tristesse. Je L’aime quand
je suis heureux. Je L’aime parce que je L’aime, parce qu’Il m’a aimé le
premier. Amen. Alléluia!

103 Quand j’étais malade, mourant, Il s’est montré un Ami. Et que je me
sente bien, ce soir, heureux, Il est encore un Ami. Quand je serai près de
la mort et que mes veines gonfleront sur mes bras, comme cela, Il sera
mon Ami. Et quand ces menus fils sur lesquels je marche se briseront et
que je plongerai dans l’éternité, Il sera mon Ami. Au fil des ans, après dix
mille ans, vous chanterez vos chants de jubilée, Il sera encore mon Ami.

W.M.Branham-extrait de :le péché impardonnable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Dim 12 Déc - 8:59

Bonjour bien aimés !

Lors de la bataille de Jérusalem contre les armées de Rome en 69 après JC, il y eut un évènement qui choqua les combattants. Une mère poussée par la famine qui sévissait ( l'historien Flavius Joséph relate qu'on mangeait les écorces des arbres ), elle qui était une femme de la haute société fit cuire son enfant pour le manger, et proposa les jambes aux soldats.
Il y eut très certainement un homme agé de 56 ans qui faisait parti de la haute société qui avait achété a prix d'or un verre d'eau, toute sa fortune ne pouvait pas le sauver de la famine, de la soif, ni de l'épée des Romains.
38 ans avant il était un jeune homme beau , riche, très classe, cultivé et instruit dans les meilleurs écoles. Il entendit parler d'un jeune comme lui qui dit-on faisait des miracles.

Lui le riche fils de notable , béni de Dieu ,se trouva face à un dilemme : Il n'avait pas la vie éternelle !

Il se rendit donc lui le riche béni de Dieu auprès d'un jeune homme pauvre, apparemment pas béni de Dieu, puisque pauvre. Puis, la honte ! lui le riche béni de Dieu se jeta à genoux aux pieds du pas béni de Dieu, et lui demanda ceci :

- Bon maître, que dois je faire pour obtenir la vie éternelle ? Marc 10 v17




La réponse du pas béni de Dieu le choqua et le découragea :

...Va vends tout ce que tu possèdes donne le produit de la vente aux pauvres et tu auras un capital au ciel. PUIS VIENS ET SUIS MOI. Marc 10 v21

38 ans après, toute sa fortune qu'il n'avait pas voulu donner à la foule des pas bénis de Dieu, le conduisit entre mourir de faim et mourir d'un coup d'épée !


Etre conduit : de William Branham
Citation :
Donc ces gens là-haut, ils vont sur le toit du – du bâtiment. Et ils mangent et laissent tomber ceci, font disparaître cela. Et les chiens dans la rue mangent les miettes. Et il laissait ce pauvre vieux chrétien gisant là dans la rue, manger seulement les miettes tombées de son assiette, de son lit ou de sa table.

Et puis, lorsqu’il est entré au bout de quel­que temps, il avait des ulcères, et n’avait rien à se mettre dessus. Son nom était Lazare. Et les chiens venaient et léchaient ses ulcères, ainsi, il pouvait se sentir mieux.

73 Bien, vous savez, au bout de quelque temps, l’homme riche s’est rendu compte qu’il avait de l’ar­gent pour acheter toute sorte de médicaments. S’il tom­bait malade, il avait toutes sortes de méde­cins. Mais vous savez, quelquefois les médecins ne peu­vent pas nous aider; la médecine ne peut pas nous aider, rien ne peut nous aider; nous sommes à la merci de Dieu. Et il est arrivé à la fin de sa route; les mé­decins ne pouvaient l’aider et les infirmières ne pouvaient l’aider, et les médicaments ne pouvaient l’ai­der, et il mourut. Et alors, lorsque son âme a quitté son corps, vous voyez, elle a laissé tout l’argent, toute son instruction, tout ce qu’il avait, toute sa popularité. On lui a fait de grandes funérailles, peut-être qu’on a mis le drapeau en berne, et – et le – le maire de la ville est venu, ainsi que les autres, et le prédicateur est venu et – et a dit: «Notre frère est maintenant parti dans la gloire.» et toutes sortes de choses comme cela.

74 Mais la Bible dit qu’il leva les yeux dans le séjour des morts, en proie aux tourments, et regarda de loin par-dessus ce grand abîme là, et vit là-haut au Ciel, le mendiant qui restait couché là avec ses ulcères. Et il s’est écrié: «Envoie Lazare ici avec un peu d’eau. Je souffre cruellement dans ces flammes.» On lui répondit: «Oh, non!»

75 Vous voyez, il a fait un mauvais choix dans sa vie; vous voyez? Lorsqu’il est arrivé à la fin de sa route, pour quitter cette vie... il avait été conduit par la religion. Il avait été conduit par l’instruction. Il avait été conduit par l’influence de son – de son succès. Mais, vous voyez, il n’avait rien à quoi s’ac­crocher, ces choses-là ne vont pas plus loin. Comprenez-vous, mes petits amis? Vous autres les adultes, faites ce que je...

76 Voyez? Il n’avait rien pour le soutenir. Son argent ne pouvait pas le soutenir. Ses amis avec les médecins ne pouvaient pas le soutenir. Les médicaments ne pouvaient pas le soutenir. Son prêtre, sa religion ne pouvaient pas le soutenir. Ainsi, il n’y avait qu’une seule chose à faire pour lui. Il – il avait refusé d’accepter Jésus, la Vie éternelle. Ainsi, que devait-il faire? S’enfoncer dans la mort, dans l’enfer. Quelle fatale erreur ce jeu­ne homme a commise lorsqu’il a refusé de marcher avec Jé­sus, d’être conduit par Jésus! Il a refusé de le faire.

Tant de jeunes gens commettent cette erreur aujourd’hui, ils refusent d’être conduits par le – par le Seigneur Jésus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Ven 4 Mar - 10:23

Bonjour bien aimés !

Venons en maintenant à ce qui permet les églises de s'enrichir et mêmes celles qui suivent l'enseignement de William Branham :

LA DIME !

Je vois déjà que beaucoup vont secouer leur tête, et ouvrir les yeux en disant que j'extrapole affraid lol! lol! lol!

D'abords qu'est ce que la Dîme ?

La meilleure définition on la trouve dans Néhémie.

Nous avons promis...d'apporter chaque année à la MAISON de notre Dieu ( le Temple de Jérusalem )...les prémices de notre pâte et nos prélèvements, des fruits de tous les arbres, du vin nouveau et de l'huile; et de livrer la DIME DE NOTRE SOL aux lévites.
Les Lévites doivent la PRENDRE EUX MEMES dans toutes les villes situées sur les terres que NOUS cultivons. Néhemie 10 v36-38


Observez que, à aucun moment il n'est mentionné d'argent, ni d'or, ni de salaire mensuel !

La première église qui instaura la dime est l'église catholique romaine. Ce fut une des causes qui entraina en 1789 la révolution française, le peuple vivait dans la misère ( comme les Lybiens ) mais il devait encore donner sa dîme en argent chaque année au clergé.

Les églises protestantes lui ont emboité le pas quelques siècles après, mais en y ajoutant un abus que même l'église catholique romaine n'a jamais proclamé : C'est tous les mois qu'il faut donner sa dîme .

Ceci est un mensonge inventé par les prédicateurs !

Connaissant mes frères du Message, beaucoup vont dire : La preuve que c'est un paien inconverti , il se permet de corriger le prophète !

Bon nombre de gens dans ce Message sont des enseignants, je les vois mal aller dire ,lors de leurs cours dans leurs salles de classe, aux élèves : " La terre n'est pas ronde mais carré "!
S'ils vantent autant leur fidélité en s'alignant à 100 % à l'enseignement du prophète Branham ,il devrait également enseigner cela à leurs élèves. Pour William Branham la terre n'est pas ronde, mais carré.

J'ai déjà bien dit que William Branham a apporté la révélation pour préparer l'Eglise à l'enlèvement, mais William Branham a laissé beaucoup de choses en suspense et n' y a pas apporté de correction, la dîme en est un exemple.

La Dîme de plus est un symbole de l'amour fraternel, je fais abstraction de moi et de mon confort pour penser à l'autre.

Mon frère a besoin de sa voiture comme outil de travail, pour lui c'est vital. Moi je peux m'en passer, c'est un luxe. Ma voiture ne m'appartient pas elle appartient au Seigneur. L'amour fraternel exprimé dans la dîme me ferait donner ma voiture à mon frère ,car je ne l'aime pas seulement avec ma bouche, mais en action et en vérité..

Bien aimés , si Dieu nous a tant aimés, nous devons ,nous aussi nous aimer les uns les autres. 1 Jean 4 v11

Comment un homme a t-il le courage d'appauvrir son frère en Christ en lui imposant un fardeau mensuel, qu'il lui vole puisqu'il n'est pas un Lévite de la tribu de Lévi, et de surcroit en le menaçant de subir la malédiction de Malachie , s'il ne donne pas le dixième de sa paye???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ?   Ven 4 Mar - 19:06

Bonjour Elihu, voici un petit extrait mais je reviendrai sur ce sujet après quelques recherches ... Very Happy

La dîme ou dime (du latin decima, dixième) est, depuis le Moyen Âge et jusqu'à la Révolution française, une redevance en nature ou en argent, portant principalement sur les revenus agricoles collectés en faveur de l'Église catholique.

Une dîme (du vieux français "dixme" soit "dixième") est une dixième partie de quelque chose, payée (en général) comme contribution volontaire ou d'une taxe ou d’un prélèvement, habituellement en soutien d’une organisation religieuse chrétienne. Aujourd'hui, les dîmes sont volontaires et payées en espèces, chèques, ou provisions de base, alors qu'historiquement les dîmes pouvaient être payées en nature, tels que les produits agricoles. Plusieurs pays européens appliquent un processus lié à la fiscalité permettant d'évaluer les dîmes de certaines églises.

La "dîme" a également un sens économique et juridique, qui remonte au Moyen Âge.

Certaines interprétations de la doctrine biblique concluent que, bien que la dîme ait été pratiquée de façon intensive dans l'Ancien Testament, elle n'a jamais été enseignée ou pratiquée au sein de l'Église du premier siècle. En revanche, les textes du Nouveau Testament sont considérés comme l'enseignement de la notion de "libre arbitre" dans les dons comme un moyen de soutenir l'Église (1 Corinthiens 16:2), (2 Corinthiens 9:7).

Également, quelques-uns des premiers groupes chrétiens ont vendu et mis en commun tout ce qu’ils avaient pour la diffusion de l'Évangile. (Actes 2:44-47, Actes 4:34-3).

En outre, la Bible (Actes 5:1-20), contient le récit d'un homme et d'une femme qui vivaient dans l’un de ces groupes. Ils vendirent une partie de leurs biens mais une partie seulement et ont fait don du prix de vente à l'Église. Mais ils ont affirmé avoir donné le montant total et ont été frappés de mort pour avoir menti à Dieu.
On pense que les dîmes ne sont pas adoptées par l'Église catholique (Église chrétienne) avant le VIIe siècle.

Bien que d'abord rejetées, elles sont mentionnées dans les conciles de Tours en 567 et de Mâcon en 585. Elles ont été officiellement reconnues sous le pape Adrien II en 787.

La dîme dans les Églises chrétiennes d'aujourd'hui est souvent prêchée en chaire, mais la dîme est vue différemment par d’autres confessions. Certains considèrent que la dîme est clairement requise uniquement dans l'Ancien Testament et considère qu'il s'agit d'une pratique qui n'a pas sa place dans le christianisme moderne. D'autres croient que la dîme est encore en vigueur. Selon le judaïsme traditionnel, l'obligation de dîme (connue dans les Écritures hébraïques comme "Ma'aser) continue pour les produits cultivés en terre d'Israël.

Que Dieu te bénisse ... Very Happy


Dernière édition par Lirlandais le Dim 6 Mar - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? (Suite)   Sam 5 Mar - 17:07

Bonjour Elihu ... Bonjour à vous tous ... Very Happy

Elihu, tu as emmené un sujet là qui, parmi plusieurs autres bien sûr, mérite toute notre attention ...

Je ne veux pas pour le moment emmené mon interprétation personnelle là-dessus, j'aimerais plutôt faire tous les efforts possibles pour emmener ce que la Bible nous dit et ce que Dieu a donné à son Prophète pour nous ...

J'ai trouvé des pour et des contres mais je ne suis pas satisfait ...

Citation :
Les Chrétiens doivent-ils payer la dîme? Que dit la Bible?

L'Eglise du Nouveau Testament est-elle soumise à la pratique de la dîme ? Qu'est-ce que la Bible enseigne réellement à ce sujet ?

Que dit Dieu ?

Sur les plans matériel ou financier, nous ne pouvons rien donner à Dieu. C'est Lui qui a créé l'univers et qui le soutient. Il possède déjà toutes choses. Même votre vie, et chaque battement de votre cœur, sont des dons de Dieu.

"A l'Eternel la terre et ce qu'elle renferme, le monde et ceux qui l'habitent !" (Psaume 24 :1).

"Ecoute, mon peuple ! et je parlerai ; Israël ! et je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu. Ce n'est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches ; tes holocaustes sont constamment devant moi. Je ne prendrai pas de taureau dans ta maison, ni de bouc dans tes bergeries. Car tous les animaux des forêts sont à moi, toutes les bêtes des montagnes par milliers ; je connais tous les oiseaux des montagnes, et tout ce qui se meut dans les champs m'appartient. Si j'avais faim, je ne te le dirais pas, car le monde est à moi et tout ce qu'il renferme" (Psaume 50 :7-12).

"L'argent est à moi, et l'or est à moi, dit l'Eternel des armées" (Aggée 2 :Cool.

"Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour ?" (Romains 11 :35).

Cette question est purement rhétorique, et ne nécessite aucune réponse, car la réponse est évidente ! Vous ne pouvez rien donner à Dieu, en croyant qu'Il finira par vous devoir quelque chose !

Il est vrai qu'il existe une loi spirituelle selon laquelle nous récolterons ce que nous aurons semé, et que nos œuvres bonnes seront récompensées.

Mais, contrairement à tous ceux qui enseignent la prospérité, vous ne pourrez jamais agir de manière à mettre Dieu en position de débiteur à votre égard !

C'est Dieu qui a créé l'univers. Il le soutient par la Parole de Sa puissance. Il n'a aucun besoin de votre argent. C'est VOUS que Dieu désire. Et Il veut que vous veniez à Lui avec une juste motivation et une juste attitude.


Je continuerai bientôt ...

Je vous encourage tous bien-aimés Frères et Soeurs à donner vos interventions sur ce sujet car je crois qu'Elihu a vraiment été inspiré à apporter ce sujet ...

Que Dieu vous bénisse ... Very Happy



Dernière édition par Lirlandais le Dim 6 Mar - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? (Suite)   Sam 5 Mar - 18:09

Quels sont les passages favoris des partisans de la dîme ?

Ceux qui enseignent la dîme s'efforcent de prouver par la Bible que Dieu a toujours exigé la dîme, bien avant qu'Il donne la Loi à Moïse. Nous allons donc étudier les passages bibliques favoris des partisans de la dîme.

Genèse 14 :18-20 : "Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre ! Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ! Et Abram lui donna la dîme de tout".

"Voyez-vous", disent-ils, "la dîme était déjà une pratique bien établie du temps d'Abraham !"

Mais il suffit de lire le contexte de tout ce chapitre pour voir qu'il n'en était rien.

La première des choses que vous remarquerez, c'est que le "tout" dont Abraham a donné la dîme ne lui appartenait même pas ! C'étaient des biens qui appartenaient aux gens qui étaient avec Abram, en particulier à Lot, neveu d'Abram, qui avait été capturé par plusieurs rois.

Abram et un groupe de ses serviteurs allèrent livrer le combat à ces armées puissantes, et remportèrent la victoire, contre toute attente humaine. Melchisédek reconnut que c'était Dieu qui avait accordé à Abram une telle victoire miraculeuse (verset 20).

Remarquez ce que déclare Abram aux versets 22 à 24. Il ne possédait aucun des biens qu'il ramena du combat. Bien qu'il ait possédé le droit d'avoir sa part du butin, il refusa d'exercer ce droit, et il dit au roi de Sodome : "Je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas : J'ai enrichi Abram. Rien pour moi !" (verset 23).

Mais Abram donna à Melchisédek la dîme (10 pour 100) de tous les biens qui appartenaient à d'autres que lui, comme signe de reconnaissance envers Dieu, de la part de tous ceux qui avaient été miraculeusement secourus et délivrés de l'esclavage.

Cet événement ne s'est produit qu'une seule fois. On ne peut s'en servir pour en faire une doctrine. Il n'a donc rien à voir avec l'enseignement donné à l'Eglise aujourd'hui, selon lequel vous devez donner dix pour cent de tous vos revenus bruts à vos responsables spirituels !

Si ces responsables insistent pour que vous suiviez l'exemple d'Abram dans Genèse 14, allez donc chez eux, prenez 10 pour cent de tout ce qui leur appartient, et donnez-le à l'œuvre du Seigneur quelque part !


Soyez bénis ... Very Happy


Dernière édition par Lirlandais le Dim 6 Mar - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Sam 5 Mar - 18:47

Bonsoir bien aimé lirlandais !

Chouette, Dieu a eut raison de me créér avec une case en moins lol! lol! lol! lol!

Citation :
Ceux qui enseignent la dîme s'efforcent de prouver par la Bible que Dieu a toujours exigé la dîme, bien avant qu'Il donne la Loi à Moïse

Oui ils ont parfaitement raison !

...Et Abram lui donna la dîme de tout. Gen 14 v 20

Mais cela également fut proclamé avant la Loi de Moïse :

Voici quel est mon alliance avec vous...tous ceux qui sont de sexe masculin parmi vous seront circoncis. Gen 17 v10

Donc la logique voudrait que ceux qui se servent de genèse 14 verset 20 pour justifier le paiement de la Dîme, passent aussi chez le chirurgien pour se faire couper le bout du kiki.

Et comme ils aiment bien leur kiki je pense qu'ils s'en abstiendront lol! lol! lol!


Dernière édition par Elihu le Sam 5 Mar - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Sam 5 Mar - 18:52

Ah, au fait pour les encourager à se faire circoncire, la médecine a découvert que la circoncision préserve de beaucoup de Maladies Sexuellement Transmissible lol! lol! lol! lol! Désolé pour ma case en moins lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? (Suite)   Dim 6 Mar - 15:30

Jésus a-t-Il enseigné la dîme ?

"Mais malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses" (Luc 11 :42).
Quand Jésus dit aux Pharisiens : "C'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses", est-ce que cela signifie que les Chrétiens doivent payer la dîme ?

Regardez bien les paroles de Jésus dans leur contexte. A qui Jésus S'adressait-Il ? Aux Pharisiens. Qu'est-ce que les Pharisiens avaient de particulier ? Les Pharisiens se considéraient eux-mêmes comme "consacrés à la Loi". C'est ce que signifie le mot "Pharisien".

Paul était un Pharisien. Il dit, à propos de lui-même, qu'il était "irréprochable, à l'égard de la justice de la loi" (Philippiens 3 :6).

Jésus S'adressait donc à un groupe d'hommes qui se vantaient d'observer parfaitement la Loi. Le Seigneur leur dit qu'ils devaient continuer à faire cela, mais sans négliger la justice et l'amour de Dieu.

Jésus ne parlait donc pas à Ses disciples. Il ne leur a jamais imposé la dîme. Nous ne sommes plus sous la Loi. Nous sommes sous la grâce.

Lequel des deux a-t-il été justifié ?

Jésus nous a aussi parlé de deux hommes. L'un d'eux payait la dîme, et l'autre ne la payait pas :

"Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l'un était pharisien, et l'autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé" (Luc 18 :10-14).

Qui donc fut justifié devant le Seigneur, celui qui payait la dîme, ou celui qui ne la payait pas ?

J'y arrive, j'y arrive ... Maintenant il va falloir laisser la parole au Prophète ... Very Happy

Que Dieu vous bénisse ... J'attends toujours vos réactions moi ... Very Happy



Dernière édition par Lirlandais le Dim 6 Mar - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? (Suite)   Dim 6 Mar - 17:21

Tout dépend de notre motivation.

"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3 :16).

La plupart des Chrétiens ne pensent pas à appliquer ce verset dans un contexte de dons financiers. Mais nous devons toujours donner en nous inspirant de la manière dont Dieu donne. Notez de quelle manière Dieu donne :

Sa motivation est l'amour.

En donnant Son Fils, le Père S'est donné Lui-même.

Dieu a donné pour répondre à notre besoin, pas à notre cupidité : "afin que quiconque croie ne périsse point".
En réponse à un besoin.

Nous devons donner en réponse à un besoin, pas pour répondre à la cupidité de ceux qui nous font des appels d'argent !

Aujourd'hui, les Chrétiens font l'objet d'incessantes demandes. Les professionnels de la religion qui les dirigent leur demandent sans cesse de leur donner des sommes toujours plus grandes, pour qu'ils puissent se payer des propriétés luxueuses, acheter les derniers modèles de voitures, voyager dans le monde entier, et se bâtir d'immenses empires financiers contrôlés par leur famille, tout cela, bien entendu, "pour la gloire de Dieu" !

Tous ces bâtisseurs d'empires ont bien soin de demander aux Chrétiens de verser la dîme à leur ministère, en les menaçant des pires châtiments de Dieu s'ils ne s'exécutent pas !

La Bible ne nous demande absolument pas d'encourager la cupidité de tels hommes. Elle nous demande plutôt de secourir les besoins véritables :

"Car il n'y avait parmi eux aucun indigent : tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu'ils avaient vendu, et le déposaient aux pieds des apôtres ; et l'on faisait des distributions à chacun selon qu'il en avait besoin" (Actes 4 :34-35).

"En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L'un d'eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l'Esprit qu'il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. Les disciples résolurent d'envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée. Ils le firent parvenir aux anciens par les mains de Barnabas et de Saul" (Actes 4 :27-30).

Remarquez que les véritables prophètes prédisent la famine ! Aujourd'hui, les faux prophètes modernes, dans beaucoup d'églises pentecôtistes ou charismatiques, prédisent toujours la "prospérité" et le "réveil" ! Ils poussent ainsi les assistants dans des enthousiasmes délirants, avant de les soulager d'énormes offrandes, sous prétexte de "soutenir leur ministère" !

À l'époque des Actes, les Chrétiens subvenaient à des besoins véritables.

Que Dieu vous bénisse ... Very Happy


Dernière édition par Lirlandais le Dim 6 Mar - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? (Suite)    Dim 6 Mar - 17:31

Une offrande faite de bon cœur.

"Parle aux enfants d'Israël. Qu'ils m'apportent une offrande ; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon cœur" (Exode 25 :2).

Cette offrande était destinée à la construction du tabernacle. Ce tabernacle était la chose la plus importante de tout l'Ancien Testament. Dieu ne voulait accepter que les contributions de ceux qui étaient réellement heureux de les faire.

Dans le Nouveau Testament, rien n'a changé à cet égard.

La dîme, ou la "malédiction des rois".

"Il dit : Voici quel sera le droit du roi qui régnera sur vous. Il prendra vos fils, et il les mettra sur ses chars et parmi ses cavaliers, afin qu'ils courent devant son char ; il s'en fera des chefs de mille et des chefs de cinquante, et il les emploiera à labourer ses terres, à récolter ses moissons, à fabriquer ses armes de guerre et l'attirail de ses chars.

Il prendra vos filles, pour en faire des parfumeuses, des cuisinières et des boulangères. Il prendra la meilleure partie de vos champs, de vos vignes et de vos oliviers, et la donnera à ses serviteurs. Il prendra la dîme du produit de vos semences et de vos vignes, et la donnera à ses serviteurs.

Il prendra vos serviteurs et vos servantes, vos meilleurs bœufs et vos ânes, et s'en servira pour ses travaux. Il prendra la dîme de vos troupeaux, et vous-mêmes serez ses esclaves. Et alors vous crierez contre votre roi que vous vous serez choisi, mais l'Eternel ne vous exaucera point" (1 Samuel 8 :11-18).


Quand vous vous mettez vous-même sous la coupe de l'autorité spirituelle d'un homme, quel que soit son titre, qu'il soit Roi, "Führer", Pasteur ou Président d'une dénomination chrétienne, au lieu de vous soumettre à Dieu seul, vous finirez par :
Lui payer vos dîmes.

Etre pratiquement son esclave, et l'esclave de sa famille et de son organisation.

Vous éloigner de Dieu, qui n'écoutera pas vos prières.
Si Dieu finit par ne plus vous écouter, c'est parce que vous aurez placé votre foi dans un homme. Car s'Il exauçait vos prières, Il ne ferait que renforcer la confiance que vous placez dans la chair !

Qu'est-ce que la Bible enseigne réellement sur la dîme ?

En ce qui concerne l'Eglise, la Bible n'enseigne rien sur la dîme ! Ce sont des profiteurs spirituels qui enseignent fréquemment la dîme, car c'est une méthode qui leur permet de "tondre" facilement les brebis. Ne vous laissez plus séduire !

Que Dieu vous bénisse ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: La dîme ? Par William Marrion Branham ...   Dim 6 Mar - 23:54

Bon, maintenant, après avoir vu ce que d’autres pensent de la dîme , voyons ce que William Marrion Branham, le Prophète de notre heure dit sur ce sujet ...

Questions et Réponses Jeffersonnville 1961 ...


146. Frère Branham, ne pensez-vous pas que chaque personne qui
prétend être chrétienne se doit de payer la dîme... d'apporter ses dîmes
dans la maison du trésor du Seigneur? S'il vous plaît donnez des passages
bibliques là-dessus.

111 Très bien, si vous... Cela est exact, la Bible dit bien dans Malachie au
chapitre 4: “Un homme trompe-t-il Dieu? Et vous dites, 'En quoi T'avons-nous
trompé?' Dans les dîmes et les offrandes. Apportez à Ma maison du trésor
toutes vos dîmes et offrandes, et mettez-Moi à l'épreuve, dit l'Éternel, et vous
verrez si Je n'ouvre pas les écluses des Cieux, et ne répands pas sur vous la
bénédiction en abondance
(jusqu'à ce qu'il n'y ait plus assez de place).”

112 Voilà un défi pour n'importe quel individu! Et si seulement j'avais le
temps, et que je ne prenne pas ce petit passage biblique que je désire aborder
d'ici dix minutes, j'aimerais vous donner mon témoignage là-dessus, et vous
dire que, même lorsque j'étais affamé, que ma mère et les miens étaient
affamés, et que mon père était malade, je prélevais d'abord mes dîmes pour les
donner à Dieu, et vous auriez dû voir ce qui s'est passé. Jamais de ma vie je
n'ai vu quelqu'un, homme ou femme, même si vous ne gagnez qu'un dollar par
semaine, si vous apportez dix cents sur cet argent, et les placez dans votre
maison du trésor, ou l'église que vous fréquentez... si Dieu ne bénit pas cela,
traitez-moi d'hypocrite. Oui, monsieur. C'est un défi à n'importe qui. Et tout
chrétien, – cela répond à cette autre question, – tout chrétien devrait payer la
dîme! C'est exact. Cela devrait être fait.


Que Dieu vous bénisse ... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 4:11

Salutations bénies,


C'est assez laborieux de venir et de participer avec vous:disque dur à changer .....scratch


Merci Lirlandais,pour les différentes positions concernant la dîme.

Serait-ce indiscret de te demander si toi tu la donnes dans ton église? Et ton épouse?

Merci à l'avance

Sois richement béni-Soyez richement bénis(Je fais un petit clin d'oeil à notre ami Sekel) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sehkel

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 4:59

Que la Paix soit toujours avec vous, bien aimés.

Nombres 18.26.

Dans cepassage le Seigneur dit a Moise d'exiger des Levites qu'ils offrent a Dieu un dixieme des dimes qu'ils recevaient (voir aussi Nehemie 10.39).

En d'autres termes, il y avait un precedent biblique.


PAIX

skl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 5:16

Merci Bien-aimé frère,d'exprimer ta position là-dessus.


A toi aussi,je m'autorise à poser la même question qu'à Lirlandais:

Concrètement,est-ceque tu verses la dîme dans ton église?
Ton épouse aussi?

Sois remercié de me répondre.Sois béni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sehkel

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 8:21

Que la benediction de Jesus soit sur chacun de ces enfants.

Je ne peux m'attendre de la part de l'assemblee dans laquelle nous partageons, a plus d'unite, de don, d'amour, de soumission, de service que je n'en fais moi-meme preuve dans mon obeissance a Dieu. Ma facon de diriger ma maison dans l'amour et la paix se revelera d'elle-meme dans l'Eglise. Mon attitude a l'egard de ceux que Dieu a places au-dessus de moi dans le gouvernement, qu'il soit civil ou ecclesial, se reproduira d'elle-meme dans la facon de reagir a mon egard des gens qui sont sous ma responsabilite. C'est la loi inevitable de la semence et de la recolte: On recolte ce que l'on seme! Comme je suis en train de le sous entendre je ne pense pas que Dieu approuve le plan financier dans l'assemblée dans laquelle nous sommes comme superieur a celui de tout autre groupe. Cependant, ce que Dieu m'a enseigne, c'est de donner a celui qui demande et a celui que tu sents dans le besoin.. Mais il y a une difference entre la dime et les offrandes.. Pour ce qui est de la dime, je te reponds : non.
PAIX
skl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 18:02

Bonjour Sanisse, si ton ordi n'a que le disque dur à changer alors c'est bien ... Cela aurait pu être pire ... Very Happy

C'est oui à tes questions concernant la dîme à cause de ce que dit le Prophète mais si tu trouves d'autres citations, je suis tout ouvert ...

Sehkel a raison, il y a une différence entre la dîme et l'offrande ...

Ma collègue de travail a navigué dans vos eaux il y a trois semaines sur le bâteau Oasis of the sea ... J'aurais aimé être à sa place, j'aurais pu téléphoner ... Very Happy

Que Dieu te bénisse petite Soeur Sanisse ainsi que vous tous ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   Lun 7 Mar - 22:14



Galère,galère:connexion archi-laborieuse.Je vous salue avec toutes les bénéd du Seigneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évangile de la prospérité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évangile de la prospérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» TÉLÉ-ÉVANGÉLISTES : FAUX-ÉVANGILE DE LA PROSPÉRITÉ !!!
» L'évangile de la prospérité
» Kenneth Copeland:faux évangile de prospérité (USA) et bien d'autres !!!
» [Info] Pour attirer l'argent et la prospérité
» Prière pour la prospérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: BIBLE ET DOCTRINE :: Bible et doctrines-
Sauter vers: