ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Elihu (4322)
 
sanisse (2342)
 
Tempérance (1208)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (338)
 
poukina (190)
 
Sauvée (171)
 
Mel (138)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

 WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 25 Juin - 16:20

62-0318 LA.PAROLE.PARLÉE.EST.LA.SEMENCE.ORIGINELLE.1_ JEFF.IN DIMANCHE_
17 Il m’est arrivé souvent de réprimander des églises, des dénominations, l’habillement des femmes, la conduite des hommes. Je pense que je me suis entièrement fondé sur les Écritures pour ça. Et pas une seule fois, Dieu connaît mon coeur, je n’ai eu un sentiment hostile envers qui que ce soit. Ils avaient beau être en désaccord avec moi, autant que l’est est éloigné de l’ouest, peu importe, je les aimais quand même. Et tant que j’aurai l’Esprit de Dieu en moi, j’aimerai toujours Son Église, Son peuple. Peu importe ce qu’ils font, ou comment ils me traitent, ça, ça n’y changera rien. Je les aime quand même.

62-0318 LA.PAROLE.PARLÉE.EST.LA.SEMENCE.ORIGINELLE.1_ JEFF.IN DIMANCHE_
18 Je me rappelle, une fois, un homme du nom de Moïse. Continuellement, les gens de l’époque, selon notre expression du sud, nous, on dirait qu’ils l’exaspéraient, ils ne lui donnaient jamais le temps de souffler, continuellement, c’était toujours de murmurer ou de se plaindre, et ainsi de suite. Mais Moïse, quand on en est venu au fait, que Dieu a dit : “Sépare-toi du milieu d’eux, parce que c’est avec toi que Je vais fonder une nation.” Moïse s’est jeté en travers du chemin de la colère de Dieu. Il a dit : “Prends-moi, et non le peuple”, ceux qu’il avait appelé des rebelles, en rébellion contre Dieu et contre lui. Malgré tout ça, il les aimait tellement qu’il a dit : “Prends-moi, et sauve-les.” C’était Christ en Moïse.
19Et si un homme, peu importe combien un autre peut être en désaccord avec lui, s’il n’a pas ce sentiment-là, alors il y a un manque de Christ, je crois, si du fond de son coeur (pas de ses lèvres, mais de son coeur), s’il n’a pas ce sentiment-là à l’égard de l’humanité.

62-0318 LA.PAROLE.PARLÉE.EST.LA.SEMENCE.ORIGINELLE.1_ JEFF.IN DIMANCHE_
20 Ce n’est pas simplement pour faire un peu d’humour en ce moment, mais voici quelque chose qui m’avait beaucoup frappé, une fois. Il y avait une–une réunion à Chicago, et un homme de couleur était assis là, il répétait constamment : “Je voudrais voir le docteur Branham.” Il portait un énorme chapeau, des croix énormes de huit ou dix pouces [vingt ou vingt-cinq centimètres] de long et de large, qui lui couvraient la poitrine, des vêtements sacerdotaux, un accoutrement vraiment étrange, avec des drôles de bagues et un chapelet, et ainsi de suite. J’ai dit à Frère Baxter, c’était mon associé : “Dis-lui. Fais-le venir dans la pièce. Je–je vais–je vais le voir”
21Il s’est assis avec moi, et il a dit : “Dois-je m’adresser à vous en vous appelant ‘père’, ou en vous appelant ‘révérend’, ou en vous appelant ‘ancien’? Ou, comment devrais-je m’adresser à vous?”
22J’ai dit : “Si vous m’aimez, appelez-moi ‘frère’.” Et donc, par respect, il l’a fait.

62-0318 LA.PAROLE.PARLÉE.EST.LA.SEMENCE.ORIGINELLE.1_ JEFF.IN DIMANCHE_
23 Et il m’a donné son titre, lequel, oh, il me faudrait plusieurs lignes pour mettre ça sur papier, les titres du nom de l’église, et son titre à lui dans cette église. Mais il a dit une chose que je n’ai jamais oubliée. Il a dit : “Je m’intéresse à ceci, Frère Branham. Je...” Il m’a dit ce à quoi il s’intéressait, dans son église et tout ça. Il a dit : “Je m’intéresse à une seule race,” il a dit, “c’est la race humaine.”
J’ai dit : “Là-dessus, nous pouvons nous serrer la main.”
24La race humaine, tout le monde, de tout credo, de toute couleur, toute personne pour laquelle Christ est mort, voilà ce qui m’intéresse, ce matin. Et je me suis efforcé de toujours m’y intéresser–intéresser



En dépit de la façon dont certains le jugent du fait de la sévérité de ses propos.

Je refuse de m'arrêter à cela.Je regarde dans la profondeur de l'homme ,oui c'était un homme ,croyant convaincu de la Parole,rempli d'amour pour son prochain.

Soyez bénis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 25 Juin - 18:05

§24 à 28- Tous les hommes sont frères, aucune race ne doit dominer sur une autre,
mais l’homme a introduit l’esclavage. J’ai vu, il y a environ 25 ans, dans un musée, un
Noir âgé qui pleurait devant une vitrine. Je l’ai abordé. Il regardait la chemise d’Abraham
Lincoln portant une tâche de sang : “Cette tâche m’a libéré de ma ceinture d’esclave”.
S’il était ainsi ému, quel effet devrait faire le Sang de Jésus-Christ sur l’église ! Nous
étions les esclaves de Satan, et il nous a libérés. Un jour, un marchand d’esclaves a
remarqué dans une plantation un Noir de fière allure, qui travaillait sans qu’il soit
nécessaire de le fouetter. Son maître ne voulait pas le vendre. “Pourquoi est-il différent
des autres ?” – “Il est le chef des autres. Il n’est pas nourri ou traité différemment, mais,
dans son pays, son père était roi, et il se comporte comme un fils de roi”. Dieu cherche
des enfants de Dieu qui se conduisent comme des fils du Roi. Que Dieu nous fasse
miséricorde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 25 Juin - 18:45

Tu as pris une excellente initiative,MA SOEUR SANISSE .
ii serait bien de gaRder ce poste où chacun ferait des copier coller de ce Message MERVEILLEUX D'AMOUR ET DE GRÄCE.

Citation :
Pendant les chants, j’étais assis à côté de mon vieil ami, le frère Brown. Il me dit: «Frère Branham, je n’ai jamais compris avant hier le sens profond de ce que vous prêchiez. Si les gens pouvaient réellement pénétrer jusqu’au fond des choses que vous enseignez, tous les obstacles seraient renversés!». C’est vrai! C’est l’exacte vérité! Si vous pouviez seulement comprendre et saisir ces choses!

J’ai parlé tout à l’heure avec mon ami, le petit Ernie Fandler. Je pense que parmi ceux qui écoutent par téléphone, il y en a qui se souviennent de la manière dont il se convertit, et comment il fut conduit au Seigneur. Il ne parle pas bien l’anglais, autrement, je lui aurais demandé de venir ici dire quelques mots. Il me demanda si je me rappelais la réunion que nous avions faite à Shawano, là où il habite. Un homme, un Luthérien, était mort pendant la réunion. Il était assis et, tout à coup, il s’était écroulé par terre. Nous avions demandé à tout le monde de garder le silence. Puis, nous avions prononcé la Parole du Seigneur sur lui, et il revint à la vie. Ils n’ont jamais oublié cela, et voudraient que je retourne là-bas.

Et si j’ai bien compris, il y a en France ce matin plus de deux mille personnes qui ont commencé un jeûne de plusieurs jours pour que nous puissions apporter le message chez eux en français. Ce sont tous les protestants de France.

La plante commence juste à fleurir, et la balle commence a s’ouvrir afin de laisser le grain se développer. Vous comprenez? C’est pourquoi, restons dans un esprit de prière et de respect. Rappelez-vous cette Parole: “Celui qui s’attend à l’Eternel renouvelle sa force”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 26 Juin - 19:06

Le grand trésor dans un vase de terre


Quelques croyants des Alpes du Nord, ont eu à cœur de réagir contre la conspiration du silence qui a souvent entouré, et entoure encore, le ministère et la personne de William Marrion Branham.

Cet homme, dont il est question dans ce livre, mérite en effet une attention exceptionnelle, car il authentifie les paroles de son Maître : Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes que celles-ci, parce que Moi je m’en vais au Père [Jean 14:12].

Vase de terre, William Branham l’a été par sa pauvreté, son absence d’éducation académique, ses maladresses et ses manquements humains que ce livre fait découvrir. Par contre, son désintéressement, son dévouement, son honnêteté, sa compassion, son amour de la Bible, son intimité avec Dieu et les manifestations surnaturelles qui ont accompagné toute son existence, obligent à reconnaître le grand trésor contenu dans l’humble vase.

William Marrion Branham est incontestablement un HOMME-SIGNE destiné à troubler, arrêter ses semblables dans leur vaine manière de vivre.
.................................................................
.................................................................
................................................................


Rappelons pour terminer cette belle exhortation du frère Branham, rapportée par le pasteur Pearry Green de Tucson, dans son livre “Les Actes du Prophète” : Le jour où je me suis tourné vers frère Branham et lui ai dit : “Monsieur, je perçois que vous êtes prophète”, les premiers mots qu’il m’a répondu ont été : “Frère Pearry, gardez votre équilibre dans les Ecritures !”

Que le Seigneur aide le lecteur de cette biographie à ne pas mépriser les œuvres de Dieu et aussi le préserve de tout déséquilibre.

Nous remercions Daniel Chiron, maître de conférences à l’université de Grenoble, pour le gros travail de recherche effectué dans les sources de langue anglaise. Nous remercions aussi tous les anonymes qui ont contribué par leurs dons à la présente refonte de la biographie de William Branham à partir des travaux antérieurs d’André Morin au Canada.

Annecy, décembre 1987.

G. R. STUELSATZ

...............................................................
..............................................................
..............................................

William Branham n’hésita pas à confesser que des maladresses, des imprécisions, pouvaient se glisser dans ses prédications lorsqu’il n’était pas sous l’onction prophétique. Les uns ont donc affirmé que les propos de William Branham étaient sans intérêt et dangereux, mais jette-t-on au rebut un tableau de maître sur lequel apparaissent quelques taches douteuses ?

.................................................................
................................................................
..........................................................



Lui-même s’est présenté comme un simple homme, un pécheur sauvé par grâce, ayant reçu par grâce l’honneur d’être le prophète, oint de l’Esprit d’Elie, précurseur du retour du Seigneur Jésus-Christ.

“Croyez du moins à cause de ces œuvres”. D’autres hommes se sont présentés après lui, et se présentent encore, avec des ministères puissants qui mettent en œuvre les charismes de l’Eglise primitive : parole de connaissance, de sagesse, discernement des esprits, prophétie, dons de guérisons. Mais cependant il est possible d’affirmer que les signes, les miracles, les prodiges, et surtout le don de discernement et les manifestations angéliques, qui ont accompagné cet homme tout au long de sa vie, restent sans précédent, et de beaucoup, par leur intensité, depuis le début des temps apostoliques.

Cet homme sans instruction et à la grammaire hésitante, amoureux du Seigneur Jésus-Christ et de la Bible, est venu en affirmant qu’il apportait un message de restauration de la part du Seigneur. Il n’appartenait à aucune dénomination. Et il est entré en opposition avec les défenseurs des doctrines des diverses dénominations chrétiennes. Nombreux applaudissaient lorsque l’aveugle recouvrait la vue et quand le paralytique quittait soudain sa chaise roulante après un “AINSI DIT LE SEIGNEUR”, mais “déchiraient leur vêtement” quand, quelques minutes plus tard, le même “AINSI DIT LE SEIGNEUR” ponctuait un enseignement qui heurtait de front leurs conceptions doctrinales. Mais tous, même ses ennemis, ont dû reconnaître que sa vie privée et publique était un exemple d’honnêteté, de consécration, d’humilité et de compassion. Des millions de par le monde se sont convertis à l’écoute de ses prédications, et son ministère a inspiré et fait naître d’autres vocations dont certaines connaissent actuellement encore une renommée mondiale. Ne reconnaît-on pas un arbre à ses fruits, même si le fruit ne se cueille pas habituellement sur notre étroit jardin ?

................................................................
................................................................
................................................................

Le livre, titré “WILLIAM BRANHAM, un grand trésor dans un vase de terre” a été achevé d’imprimer le 15 septembre 1988, et est ainsi référencé : dépôt légal 3e trimestre 1988 ; ISBN 2-85964-102-05.



http://www.missionparoleparlee.com/William_Marrion_Branham/biographie/preface.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 26 Juin - 21:22

Béni soit le Seigneur, car tu fais de mieux en mieux ma soeur.

Citation :
“Un jour plus tard environ, le Seigneur m’est apparu à nouveau, juste à l’aube, et m’a montré une femme affreusement estropiée qui allait être guérie. Puis je suis parti au travail, et je crois que j’étais dans la 8e rue à New Albany. Il y avait là une double arrivée d’eau, et je craignais d’avoir coupé des deux côtés ; d’un côté les gens avaient déménagé, mais de l’autre c’était habité. Aussi je suis allé frapper à la porte de l’endroit occupé.

C’étaient des gens vraiment pauvres. Une très belle jeune fille, habillée bien pauvrement, est venue à la porte. J’ai dit : “Voudriez-vous essayer l’eau pour voir si elle n’est pas coupée ?”

Elle est revenue en disant : “Non, il y a toujours de l’eau... N’êtes-vous pas cet homme de Dieu qui a obtenu cette guérison à l’hôpital l’autre jour ? Ma mère souhaiterait vous parler.”

Je suis entré, elle était alitée. Elle m’a expliqué qu’elle était paralysée depuis la naissance de sa fille Dorothy, dix-sept ans auparavant. “Est-ce-vous l’homme de Dieu qui a guéri cet homme ?”

“Non, madame, je ne suis pas un guérisseur. Je ne fais que prier - cet homme malade m’a été montré par Quelque chose.” Je ne savais pas comment appeler cela, une vision ou quoi, je ne savais pas alors ce que c’était. J’étais jeune célibataire à l’époque. Et voilà que cette dame me demandait de prier pour elle. Je lui ai répondu que je devais prier d’abord, et, si le Seigneur me le montrait, alors je reviendrais.

Et je suis parti prier, j’ai pris le frère George et je lui ai dit : “C’est cette femme dont je t’avais parlé. Je sais que c’est la même femme. Viens avec moi.”

Et nous sommes donc revenus. C’était juste après Noël, et il y avait un arbre de Noël. Et cette jeune fille et son frère de six ou huit ans, en me voyant prier pour la guérison de leur mère, se sont cachés derrière l’arbre pour ricaner. Je leur ai dit que le Seigneur la guérirait.

George et moi, nous sous sommes agenouillés, et quand j’ai commencé à prier, j’ai vu cet Ange, cette Lumière, se tenir au-dessus du lit. J’ai pris sa main : “Madame O’Hannyan, le Seigneur Jésus m’a envoyé et m’a dit avant de venir, de prier pour vous et que vous iriez bien. Levez-vous et soyez guérie dans le Nom de Jésus.” Ses jambes étaient repliées sous elle. Elle s’est mis à se mouvoir vers le bord du lit, sa Bible arménienne sur la poitrine.

Alors Satan est venu me dire : “Si tu la laisses heurter le plancher, avec la hauteur de ce lit, elle va se casser le cou.” J’ai eu peur un moment.

Or j’ai toujours su que tout ce que je voyais dans ces visions était toujours vrai. Alors j’ai continué sans plus à la laisser descendre du lit. Et Dieu est mon juge, dès que cette femme a sauté du lit, ses deux jambes se sont redressées. Sa fille est sortie dans la rue, hurlant de toutes ses forces et s’arrachant les cheveux. Les voisins sont venus de partout. Et celle que le Seigneur avait guérie était là, marchant dans la chambre et louant Dieu ! C’était la première fois qu’elle marchait depuis dix-sept ans.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Lun 27 Juin - 22:12

Bonjour à tous ... Very Happy

William Branham, un homme de coeur ...

J'aime parler du Prophète de l'heure donc j'apprécie grandement tes interventions sur le sujet petite Soeur Sanisse ...

Citation Sanisse : En dépit de la façon dont certains le jugent du fait de la sévérité de ses propos.

Je refuse de m'arrêter à cela.Je regarde dans la profondeur de l'homme ,oui c'était un homme ,croyant convaincu de la Parole,rempli d'amour pour son prochain.


Bravo Sanisse , je crois que tous connaisse ma position depuis le début de mon inscription ... Donc, je jubile lorsque je lis des écrits positifs apportés par vous tous ...

Soyez grandement bénis et bravo Sanisse ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Ven 10 Fév - 21:24

Et maintenant que chacun reconnaît que le Seigneur n'a jamais fait du terrorisme mental,venons-en à son prophète W.M Branham que Bourrique n'a pas hésité à juger ouvertement dans le fil sur l'ante christ.

Pour Bourrique mais aussi pour tous ceux qui seraient enclins à dire que W M Branham a proféré des injures et fait du terrorisme mental:



"Le grand trésor dans un vase de terre


Quelques croyants des Alpes du Nord, ont eu à cœur de réagir contre la conspiration du silence qui a souvent entouré, et entoure encore, le ministère et la personne de William Marrion Branham.

Cet homme, dont il est question dans ce livre, mérite en effet une attention exceptionnelle, car il authentifie les paroles de son Maître : Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes que celles-ci, parce que Moi je m’en vais au Père [Jean 14].

Vase de terre, William Branham l’a été par sa pauvreté, son absence d’éducation académique, ses maladresses et ses manquements humains que ce livre fait découvrir. Par contre, son désintéressement, son dévouement, son honnêteté, sa compassion, son amour de la Bible, son intimité avec Dieu et les manifestations surnaturelles qui ont accompagné toute son existence, obligent à reconnaître le grand trésor contenu dans l’humble vase.

William Marrion Branham est incontestablement un HOMME-SIGNE destiné à troubler, arrêter ses semblables dans leur vaine manière de vivre.
.................................................................
.................................................................
................................................................


Rappelons pour terminer cette belle exhortation du frère Branham, rapportée par le pasteur Pearry Green de Tucson, dans son livre “Les Actes du Prophète” : Le jour où je me suis tourné vers frère Branham et lui ai dit : “Monsieur, je perçois que vous êtes prophète”, les premiers mots qu’il m’a répondu ont été : “Frère Pearry, gardez votre équilibre dans les Ecritures !”



Que le Seigneur aide le lecteur de cette biographie à ne pas mépriser les œuvres de Dieu et aussi le préserve de tout déséquilibre.

Nous remercions Daniel Chiron, maître de conférences à l’université de Grenoble, pour le gros travail de recherche effectué dans les sources de langue anglaise. Nous remercions aussi tous les anonymes qui ont contribué par leurs dons à la présente refonte de la biographie de William Branham à partir des travaux antérieurs d’André Morin au Canada.

Annecy, décembre 1987.

G. R. STUELSATZ

...............................................................
..............................................................
..............................................

William Branham n’hésita pas à confesser que des maladresses, des imprécisions, pouvaient se glisser dans ses prédications[size=18] lorsqu’il n’était pas sous l’onction prophétique[/size].


Les uns ont donc affirmé que les propos de William Branham étaient sans intérêt et dangereux, mais jette-t-on au rebut un tableau de maître sur lequel apparaissent quelques taches douteuses ?

.................................................................
................................................................
..........................................................



Lui-même s’est présenté comme un simple homme, un pécheur sauvé par grâce, ayant reçu par grâce l’honneur d’être le prophète, oint de l’Esprit d’Elie, précurseur du retour du Seigneur Jésus-Christ.

“Croyez du moins à cause de ces œuvres”. D’autres hommes se sont présentés après lui, et se présentent encore, avec des ministères puissants qui mettent en œuvre les charismes de l’Eglise primitive : parole de connaissance, de sagesse, discernement des esprits, prophétie, dons de guérisons. Mais cependant il est possible d’affirmer que les signes, les miracles, les prodiges, et surtout le don de discernement et les manifestations angéliques, qui ont accompagné cet homme tout au long de sa vie, restent sans précédent, et de beaucoup, par leur intensité, depuis le début des temps apostoliques.

Cet homme sans instruction et à la grammaire hésitante, amoureux du Seigneur Jésus-Christ et de la Bible, est venu en affirmant qu’il apportait un message de restauration de la part du Seigneur. Il n’appartenait à aucune dénomination. Et il est entré en opposition avec les défenseurs des doctrines des diverses dénominations chrétiennes. Nombreux applaudissaient lorsque l’aveugle recouvrait la vue et quand le paralytique quittait soudain sa chaise roulante après un “AINSI DIT LE SEIGNEUR”, mais “déchiraient leur vêtement” quand, quelques minutes plus tard, le même “AINSI DIT LE SEIGNEUR” ponctuait un enseignement qui heurtait de front leurs conceptions doctrinales.


Mais tous, même ses ennemis, ont dû reconnaître que sa vie privée et publique était un exemple d’honnêteté, de consécration, d’humilité et de compassion.

Des millions de par le monde se sont convertis à l’écoute de ses prédications, et son ministère a inspiré et fait naître d’autres vocations dont certaines connaissent actuellement encore une renommée mondiale. Ne reconnaît-on pas un arbre à ses fruits, même si le fruit ne se cueille pas habituellement sur notre étroit jardin ?

................................................................
................................................................
................................................................"

Le livre, titré “WILLIAM BRANHAM, un grand trésor dans un vase de terre” a été achevé d’imprimer le 15 septembre 1988, et est ainsi référencé : dépôt légal 3e trimestre 1988 ; ISBN 2-85964-102-05.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 11 Fév - 7:21

Oui, excellent soeur sanisse.

Tant que avec le : Ainsi dit le Seigneur, il rendait la vue à l'aveugle, tout le monde disait c'est un serviteur de Dieu.
Dés qu'il voulait faire sortir les gens de leur aveuglement par le même Ainsi dit le Seigneur, il était taxé de terroriste mental.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2342
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 11 Fév - 10:35



Bonjour mes bien-aimés,



D'aucuns disent que les petits gatrçons et les petites filles ne peuvent être baptisés.

Voyez la réponse de cet homme de coeur que fut Branham:

"133.Les deux enfants, âgés de six à huit ans, étaient ici à l’autel ce matin. Dans combien de temps conviendrait-il de les faire baptiser?

31 Aussitôt que possible. “Repentez-vous immédiatement et soyez baptisés”, et cela, au Nom de Jésus-Christ. Ça, c’est la question numéro un. C’est ce que je conseillerais. Mais nous découvrons dans les Écritures...
32Vous direz : “Est-ce scripturaire?”
33Lorsque Pierre prêcha, le Jour de la Pentecôte, trois mille âmes furent sauvées et baptisées le même jour. “Tous ceux qui crurent au Seigneur furent baptisés.” Alors, aussitôt que vous croyez au Seigneur, et L’acceptez comme votre Sauveur, allez directement vers l’eau, et que votre confession débute là même; les jeunes comme les vieux, peu importe.
34Vous me direz : “Eh bien, ces enfants semblent très jeunes.”
35Jésus a dit : “Laissez venir à Moi les petits enfants, ne les empêchez pas; car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.” Jamais je n’oserais empêcher un enfant de venir à l’autel ou d’être baptisé, quel que soit son âge; pour moi, l’âge n’a pas d’importance."

EXT 61-0112 QUESTIONS ET RÉPONSES JEFFERSONVILLE IN
COD 1961
(QUESTIONS AND ANSWERS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 12 Fév - 8:31

Bonjour bien aimés.

Citation :
Jamais je n’oserais empêcher un enfant de venir à l’autel ou d’être baptisé, quel que soit son âge; pour moi, l’âge n’a pas d’importance."

Aaaaah les freres fidel et bourrique ont raison, c'est la preuve qu'il est un faux prophète lol! lol! lol! lol!

Le mouvement de retour à la Parole des apôtres qui commença au 16 eme siècle, après les 15 siècles de noirceur spirituelle à cause de Babylone la grande, sera très lent et s'étendra sur les 5 siècles suivant.

Luther enseignera à baptiser les bébés nés de parents croyant dans le salut par la Foi. Ce sont les anabaptistes en 1527 qui ramèneront que le baptême est un engagement, donc point besoin de parrain et marraine.

Wesley au 18 eme siècle raménera que le pécheur le plus dépravé est sauvé par le sang de Jésus-Christ et qu'il n'est pas prédestiné à la damnation éternelle, s'il se repent de ses péchés.
Avant Wesley nul n'aurait eut l'idée de baptiser une prostituée ou un ivrogne. La doctrine Piétiste ayant impacté sur toute l'Europe tant catholique que protestante même si à ses débuts elle était moquée, conduira au livre : l'imitation de Jésus-Christ.
Toutefois il ne faut pas imaginer que le Piétisme étaient une secte, car la hauteur et la profondeur de sa doctrine influencera les philosophes Emmanuel Kant et Blaise Pascal. Or ces 2 philosophes impacteront sur la science moderne.

William Branham a ramené que le baptème était accompli dans le Nom et non dans les titres et que même un petit enfant peut recevoir le baptême si il croit que Jésus est mort pour lui.

Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.
Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu`il avait cru en Dieu. Act 16 v 33-34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 19 Fév - 17:07

Bon, pourtant je ne suis pas aussi âgé qu'Elihu lol! lol!
mais voilà que je me répète ...

Citation moi-même :
Bravo Sanisse et Elihu , je crois que tous connaisse ma position depuis le début de mon inscription ... Donc, je jubile lorsque je lis des écrits positifs apportés par vous tous au sujet de William Marrion Branham ...


Soyez bénis ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance

avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Mer 13 Nov - 13:04

Mes vives salutations dans le nom du Dieu Fidèle et Juste,

Je tenais à vous partager une réflexion que j'ai faite hier soir.

Le Seigneur Jésus-Christ nous a dit que le prophète ne pouvait trouver une bonne place dans sa patrie.
Les prophètes étaient toujours , si l'on parcourt rapidement la bible , les têtes de Turc par excellence !

Un prophète,qu'il progresse dans une société démocratique, aristocratique, ou dans une république ; qu'il soit né dans une monarchie absolue ou tempérée , il est mal accueilli ; il est aussi et surtout  la proie favorite de Trahison, si la trahison était une personne.

Il y a plus de cinquante ans, un homme nouveau s'est ajouté à tous ces malheureux. Ces hommes assurés pour ne pas compromettre, envoyés dans ce bas monde pour affronter la sagesse et la ruse des hommes supérieurs.
Cet homme actuel, quelque part, trahi par nous tous. Et de la manière la plus tortueuse.

Rien n'est plus cruel que la suffisance spirituelle dans le milieu chrétien ; on ne peut implorer d'elle ni amour ni élasticité quelconque dans les cas les plus complexes et les plus personnels de la marche en Christ.
On dirait que de l'amour absolu de Dieu est né un amour imbattable du soi et de tout ce qui l'entoure , ce n'est plus le chrétien qui appartient à Dieu , c'est Le Grand Dieu de l'Univers qui est prisonnier du chrétien. Si bien qu'il L'enferme,si bien qu' il Le garde dans ses rêveries les plus creuses et entre ses quatre murs bien bâtis.

La moitié des croyants du monde entier diraient à l'unisson qu'il était bien intentionné le gentil Branham s'il avait voulu régulariser ses paroles et appliquer ses révélations aux us des églises traditionnelles. D'autres ajouteraient que mieux aurait valu pour lui prêcher le nécessaire et éviter tout ce qui n'est pas trivial.

A un prédicateur qui le connaît,parlez un peu  de William Branham, il avouera peut-être qu'il était calé, peut-être même qu'il louera Dieu mais, avec un ton moqueur, il se hâtera d' énumérer ses erreurs, et avec une voix qui sent son homme supérieur, il parlera des dérives des assemblées du Message.

Mais nous, qu'avons-nous fait?

Nous avons pris le Message et l'avons rangé dans notre église, entre les mains de "celui qui a reçu un appel audible du Seigneur" et après, nous allons crier : " Nous sommes libres, nous L'avons!".

Ou bien , nous avons pris le Message et nous l'avons remis entre les mains du messager parce que nous adorons le messager ; nous l'adorons comme il nous a défendu de le faire : passionnément.

Nous pouvons le ranger sous nos oreillers, à Krefeld, à Jeffersonville,en Afrique du Sud, dans notre mémoire, où nous voulons...Le Message ne s'emprisonne pas, Il doit se vivre.

La persuasion s'est faite pour moi que quelque part, nous avons tous dévié du Message Pur communiqué par le prophète , comme il l'a prophétisé.
Fières de leur développement pseudo-spirituel, de leur développement matériel anormal et diabolique, nos églises ont déposé une foi naïve dans la toute-puissance de la prospérité.
Mais quand je dis "nous", je parle de nous tous qui avons entendu parler de William Branham et de son Message, qu'on y ait cru ou pas. Le matérialisme exagéré dans ce bas monde laisse dans les esprits très peu de place pour les choses qui ne sont pas de la terre.

Hélas, hélas, celui qui s'est heurté à tant de pleurs et de sueurs pour le bien spirituel de l'Eglise ,celui dont la vie était un typhon sans accalmie, est tombé dans les abîmes les moins explorés du coeur humain.
Celui qui priait jour et nuit pour que tous soient sauvés, celui qui n'avait pas le nécessaire pour nourrir sa famille parce qu'il ne pensait qu'à sa mission! Celui qui allait comme un idiot au milieu de ceux qui ne l'aimèrent point. Qui criait jour et nuit pour faire cesser l'abus des prédicateurs envers les croyants.

Et tant de malheurs et tant de grandeurs pour soulever les phraséologies chrétiennes de Christian Piette ou la morale de John Collins et de tous leurs compagnons vertueux.
Ces hommes à qui Jésus n'enseigna jamais la charité, ont contribué comme ils peuvent à la destruction de la réputation de l'homme messager.

William Branham était un coeur qui aimait La Parole de Dieu, il ne croyait qu'à l'immuable, à l'éternel. Une colombe au milieu des vautours! Il ne pouvait adhérer à la suppression de la vérité par amitié du genre humain.Voilà sa plus grande folie.
Mais si on ajoute à cela un humour ingénieux, une générosité,une simplicité incroyable, une loyauté maladive et un discernement impeccable qui l' a handicapé dans certaines circonstances , on ne s'étonnera plus que pareil homme soit si mal supporté.

Ce prophète croyait qu'il n'y avait que la Vérité qui comptait , il parlait dans un style assez en-dessous du niveau théologique commun pour impressionner mais la Vérité était son principe et son but, et il savait où elle se trouvait. Son Message nous appelle à la Parole originelle: là est la vérité!  Et cela mérite que l'on s'y attarde.

En effet, pour m'adresser aux détracteurs, parfois il y a des convictions énoncées si innocemment, apportées si gratuitement, qu'elles ne peuvent être ancrées que sur la vérité.


Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? (Matthieu 7,16)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance

avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Sam 7 Déc - 22:43

"Et William Branham dans tout ça?" Est titulaire de cette phrase mon frère Lirlandais que je salue en passant.

J'allais justement me coucher quand soudainement j'ai été interpellée par mon oubli, avant-hier j'ai rêvé de ce que je devais partager sur le forum le lendemain mais je ne sais plus pourquoi j'avais oublié de le faire.

Vous devez tous connaître mes convictions maintenant , je crois en Jésus-Christ Dieu manifesté dans la chair, Seul Sauveur, Seul Seigneur, Seul Pasteur ; entièrement Suffisant pour ma rédemption.
Ce Jésus-Christ nous a envoyé un homme pour préparer sa prochaine venue physique et c'est parce que je crois en Lui que je crois au Message de William Branham pour notre âge . Je crois que ce Message apporté par un homme messager est de Dieu, qu'Il est la Parole de Dieu, qu'Il est un Message de grâce et qu'Il est la Vérité. Je crois aussi qu'en tant que bouche de Dieu, William Branham a toujours dit ce que Dieu a dit et dit encore aujourd'hui pour Laodicée .Mais que malgré cela, l'homme n'était qu'un vase et était sujet à quelques maladresses pour la plus haute gloire de Dieu.

Toutefois, le prophète n'a pas prêché que l' amour gnangnan d'un Dieu, c'était le prophète d'un Dieu Juste qui exigeait la sainteté d'un peuple mis à part . La grâce n'a jamais été contre les sévères exigences de Dieu, la grâce panse l'incapacité de l'homme à être à la hauteur de la Parole mais elle n'a jamais supprimé un point sur le i de la Loi et ne peut le faire.
Alors je peux dire assurément que si ses partisans prêchent l'esclavage , le prophète de Dieu n'a rien à voir là-dedans, avec justice,il a pointé du doigt l'hypocrisie, la souillure et la nudité de notre âge et de nous mais toujours avec justice, il présentait la solution à tout cela: Jésus.
William Branham a été sévère avec les femmes comme un père l'aurait été avec sa fille, il connaissait les dangers qu'elles encourraient à nager dans l'impudicité et la désinvolture.
Aujourd'hui, nous nous enduisons le visage de peinture, nous portons des vêtements d'homme ou des habits de femme, nous parlons mal, nous sommes rebelles, ingrats, nous sommes infidèles, impies...Dieu se serait-Il trompé en condamnant ces choses par la bouche de son prophète? Non, tout cela est complètements contre le 'ainsi dit la bible".
Mais ainsi faisant, Il nous rend dépendants de Lui et sa volonté c'est que nous reconnaissions notre faiblesse et que nous L'aimions et avec Lui, notre prochain. C'est déjà pas mal .


Alors, je voulais parler d'une chose que Dieu a fait à travers William Branham. Bibliquement, la séduction est souvent associée au mal, à ce qui est mauvais, à un piège du diable . Séduire est d'ailleurs "Nasha" en hébreu qui signifie tromper mais pathah signifie aussi "séduire" , séduire tout court avec ses deux connotations.
On va prendre comme exemple du "pathah" la séduction de Dalila et pour Nasha', la séduction du serpent.

Au grand jamais, Dieu ne trompe personne , cela élimine Nasha. Mais si d'autres dieux peuvent nous séduire [pathah] à défaut de prudence, Dieu le peut-Il ou plutôt: le fait-IL?

Oui, Il le fait! Il le fait pour nous éloigner du moi, du monde ou des autres dieux!

Je la châtierai pour les jours où elle encensait les Baals, où elle se paraît de ses anneaux et de ses colliers, allait après ses amants, et m’oubliait, dit l’Eternel. C’est pourquoi voici, je veux l’attirer [PATHAH] et la conduire au désert, et je parlerai à son coeur.Là, je lui donnerai ses vignes et la vallée d’Acor, comme une porte d’espérance, et là, elle chantera comme au temps de sa jeunesse, et comme au jour où elle remonta du pays d’Egypte.En ce jour-là, dit l’Eternel, tu m’appelleras: Mon mari ! et tu ne m’appelleras plus: Mon maître ! (osée 2,13-15)

Et en convertissant des païens à Lui, en oeuvrant par le canal de William Branham, c'est-ce qu'il a fait : Il a attiré la foule, Il a séduit la foule par sa grandeur et par son amour.
C'est quand il allait dans des lieux où le paganisme régnait le plus profondément que William Branham a été confirmé par le plus de signes et de prodiges et Dieu GAGNAIT le coeur des gens:


Jésus leur répondit: Ne murmurez pas entre vous.
Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.(jean 6,43-45)



C'est avec raison que le prophète William Branham insistait sur le fait que celui qui n'était pas accompagné d'une démonstration de la Puissance de l'Esprit ne devait aller sur les champs missionnaires car Dieu en se prêche pas avec de grands discours d'école mais avec la Parole Manifestée.
Cette parole manifestée est efficace et aujourd'hui encore, William Branham demeure le prédicateur le plus complet de notre âge.
Le coeur, les oeuvres, tout y était!

De toute âme, merci Seigneur pour William Branham!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 8 Déc - 7:00

Bonjour bien-aimés.

oooooooh béni soit le Seigneur !

C'est exactement le passage que je lisais ce matin petite soeur avant de venir sur le forum, car il m'a souvent interpellé par l'ordre que Dieu donna à son prophète d'aimer une prostituée comme Dieu aime son peuple.
Osée était la risée de tout son voisinage, comme tous les hommes cocu sont la risée des autres hommes.

Il lui fallait une surdose de soumission à la Parole de Dieu pour faire ce qu'aucun homme normal ne peut tolérer d'aucune femme, car un homme peut tolérer les caprices et le caractère de cochon de sa femme mais jamais l'adultère de son épouse.
C'est à ce stade qu'on comprend que : n'est pas prophète qui veut !

L'Éternel me dit : Va encore, et aime une femme adultère aimant le mal,  aime-la comme l'Éternel aime les enfants d'Israël, qui se tournent vers d'autres dieux et qui aiment les gâteaux de raisins.Os 3 v 1

C'est pour comprendre l'amour de Dieu, que Dieu obligea Osée à vivre ce qu'aucun homme normal ne peut supporter, afin de pouvoir s'adresser en toute intelligence au peuple de Dieu, lui le cocu.
Or en lisant au deuxième degré ce passage on comprend que c'est exactement la condition de Jésus-Christ à la fin des temps, le Seigneur est "cocu" par l'Eglise.

Mais celui qui commet un adultère avec une femme est dépourvu de sens, Celui qui veut se perdre agit de la sorte ;

Il n'aura que plaie et ignominie, Et son opprobre ne s'effacera point.

Car la jalousie met un homme en fureur, Et il est sans pitié au jour de la vengeance ;

Il n'a égard à aucune rançon, Et il est inflexible, quand même tu multiplierais les dons. Prov 6 v32-35


Dés lors comment pouvait-il envoyer pour s'adresser à cette Eglise adultère par l'amour du monde, un prophète qui caresserait ses oreilles en lui disant des choses agréables.

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires,

détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.2 timo 4 v 3-4


Oui béni soit le Seigneur, qui envoya William Branham pour cette Eglise adultère de la fin des temps, afin de la reveiller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sehkel

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 8 Déc - 10:28

Elihu a écrit:
Oui béni soit le Seigneur, qui envoya William Branham pour cette Eglise adultère de la fin des temps, afin de la reveiller !
Tempérance a écrit:
c'était le prophète d'un Dieu Juste qui exigeait la sainteté d'un peuple mis à part .
Shalom les amis, que Jésus vous bénisse frères et sœurs, la PAIX soit sur chacun de vous.

Ohhhh ça c'est de toutes hauteurs . Je dis "Amen"


Tempérance a écrit:
William Branham a été sévère avec les femmes comme un père l'aurait été avec sa fille, il connaissait les dangers qu'elles encourraient à nager dans l'impudicité et la désinvolture.
Jésus aussi pouvait dire toutes ces choses tout en se donnant tel qu'il était CAR SA VIE TÉMOIGNAIT DE LA VÉRITÉ DE SES PAROLES !
Répondre gentiment à un hypocrite C'EST MARCHER DANS SON JEUX, C'EST ACCEPTER du moins en apparence le masque pour la réalité.. c'est tranquilliser la conscience de l'hypocrite en lui faisant croire que tout est pour le mieux, que paraître équivaut à être. William Branham n'était pas comme ça.. Cet homme à fait pleurer un de mes subordonné.. Celui-ci est aujourd'hui un Fils et il croit en son prophète.

Shalom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance

avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   Dim 8 Déc - 20:53

Bonjouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur! lol

Houhou, interventions remarquables Wink Merci mes frères!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WILLIAM BRANHAM, UN HOMME DE COEUR
» Mauvais conseil de William Branham
» Le Message de William Branham et l'Afrique noir
» Un homme au coeur de feu
» Apocalypse, la Bible ou la pensée de William Branham: douloureux choix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: BIBLE ET DOCTRINE :: Le message de William Marion Branham ou l'appel à revenir à la PAROLE"originelle"-
Sauter vers: