ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
» Qui va à la chasse perd sa place?
Aujourd'hui à 16:19 par Mel

» Dieu est l'auteur du mal ????
Aujourd'hui à 15:54 par Mel

»  LA PREDESTINATION Sa face cachée
Aujourd'hui à 12:55 par sanisse

» Le complexe du pharisien
Hier à 5:56 par Elihu

»  CE QUE J'AI COMPRIS
Ven 24 Fév - 15:40 par sanisse

» Frère mel mille excuses
Lun 20 Fév - 15:33 par Tempérance

» La Grace Merveilleuse de Jésus-Christ
Lun 20 Fév - 13:07 par Mel

»  VIDEOS:L'APRES WILLIAM BRANHAM
Lun 20 Fév - 10:29 par Tempérance

» JOYEUX ANNIVERSAIRE MON FRERE ELIHU
Dim 19 Fév - 14:19 par Elihu

Meilleurs posteurs
Elihu (3994)
 
sanisse (2125)
 
Tempérance (1112)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (330)
 
poukina (190)
 
Sauvée (168)
 
Tygani (128)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

 Sara Branham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elihu
Admin


Messages : 3994
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Sara Branham   Dim 25 Mar - 9:02

Emporte-le avec toi !

Par Sarah Branham De Corado
New York, Juillet 1989

À l’Epouse de Christ, ceux qui suivent le Message

Parce que beaucoup de gens que j’ai approchés pour demander de l’aide au cours de toutes ces années m'ont demandé la raison pour laquelle je suis dans le besoin, moi la seule des enfants de Frère Branham, y compris petits-enfants et beau-fils, alors que tous vivent dans les luxes et les conforts qui puissent exister au monde. Puisqu'aucun d'eux n'a jamais travaillé ; pourquoi ne fais-je pas partie de leur nombre?

Je crois que je devrais exposer publiquement plusieurs choses qui sont survenues depuis les jours de la mort de mon père. Comme vous le savez ma mère et moi en étaient les seuls survivants. Elle est maintenant décédée et je suis le seul témoin vivant de ce qui s’est passé dans la voiture.

Je ne sais combien de fois ma mère me disait: "Emporte cela jusque dans ta tombe". Qu’a-t-elle voulu dire par cela? Telle est ce que je suis sur le point de vous raconter. Il me semble ne plus pouvoir vivre avec et je suis sûre que je ne peux non plus mourir avec. Je me sens nerveuse rien qu’à y penser, je ne peux simplement plus supporter cela. A mon opinion, cela est indirectement lié à l’accident de mon père.

Je me rappelle que mon père était très préoccupé avant que nous quittions Tucson pour la réunion de Jeffersonville où il devait prêcher "la trace du serpent" et devait exposer les noms des personnes de ce Message, y compris des membres de la famille, qui agissaient mal. Ce fut dans cette tension que nous sommes partis de l'Arizona. La dernière discussion avant que nous partions était parce que ma sœur Becky souhaitait rester à l'appartement avec son ami Betty Collins. Mon père n'a jamais voulu qu'elle restât. Finalement il le lui accorda puisque ma mère était déjà du même avis et nous la laissâmes là. Elle promit qu'elle ne quitterait pas l'appartement.

Toute la journée, mon père était préoccupé et il s’arrêtait et lui téléphonait mais elle ne répondait pas. Nous avons voyagé jusqu'à ce que nous nous arrêtions le soir pour manger. Mon père commanda sa nourriture et alors je l'entendis dire à ma mère : "Je vais appeler Becky une fois de plus". Il l’appela et revint à la table très embarrassé. Il se tourna vers ma mère et dit : "Elle n’est pas là". Il avait commandé un morceau de tarte qu’il ne mangea jamais. Quand nous sommes partis, Joseph sortit en voiture avec Billy Paul et Loyce, ce qui ne serait jamais arrivé à aucun autre moment.

Juste parce que mon père était si préoccupé, il ne s’en aperçu jamais. Je m’installai dans le siège arrière, ma mère et mon père à l’avant. Ils commencèrent à se disputer à l’instant. Il était très vexé, parce que Becky n'était pas dans l'appartement comme elle l’avait promis. Ma mère commença à s’en faire pour elle. Mon père se tourna vers ma mère et dit, "Tu sais où elle se trouve" Ma mère se mit a pleurer en disant, "S’il te plait, Bill …" je m’allongeai sur le siège arrière, parce que j'ai été très vexée aussi, et aussi c’était la première fois que je les voyais et les entendais se disputer sur ce ton. Mon père dit, "Cette fois-ci, je vais exposer beaucoup de choses et de noms". Ma mère continua à le supplier disant : "Non, Bill, s’il te plait …"

Je sais que mon père était un conducteur très prudent, il gardait toujours les limites de la vitesse et avait toujours ses regards sur la circulation. En d’autres circonstances, il aurait réagi et évité cette voiture venant vers lui. Au cours de cette discussion désagréable, il parlait tout en ayant ses yeux rivés sur ma mère. Et alors l’accident survint.

C'était la dernière chose dont je me rappelais, d’avant l'accident jusqu'à ce que je revienne a moi-même dans l'ambulance. Plus tard, j'appris que Rebekah était avec Pearry Green et qu’ils ont eu du mal à la retrouver pour l’informer de l’accident. Je passai deux mois à l'hôpital.

Quand je revins à la maison, ma mère agissait avec crainte à mon égard. Elle finit par m’approcher pour s’enquérir de ce dont je me rappelais de ce qu’il s’était passé avant l'accident. Elle me demanda de ne plus en faire cas ou de ne plus en parler, et que je devrais l’emporter avec moi jusque dans ma tombe.
Mon père avait une note sur le sermon "la trace du serpent". Ma mère me fit lire ce qu’il y avait écrit: "Je serai trahi par quelqu’un qui m’est très proche". Plus tard quand elle voulut revoir les notes, Billy Paul lui dit qu'il n'y avait aucune note, que les pages étaient vide.

Je voudrais aussi mentionner quelque chose qui s'est produite après l'accident et qui nous a toujours tracassés, ma mère et moi. Mon père avait besoin d’une transfusion sanguine juste après l'accident. Il avait un groupe sanguin très rare et ils ont dû l’envoyer dans une autre ville pour cela. S’il avait pu avoir cette transfusion sanguine à temps, sa vie aurait, peut être, pu être épargnée. Un fait étrange est que dans cette urgence, son propre fils refusa de lui donner le sang.

Dieu seul sait ce qui se passa, mais après avoir lu ce document du 26 Octobre, 1965, je commençai à m’interroger encore plus. Imaginez-vous un peu, alors que mon père était encore vivant, mon frère alla devant un notaire public en tant que William Branham transformant le « William Branham Evangelistic Association» en une autre association. J’ai encore le document en ma possession. Il l'a signée au nom de William Branham Jr. Il a été enregistré le 4 novembre 1965 à 15:45 auprès de la "Arizona Corporation Commission." [La commission des associations d’Arizona]

Tout récemment, un célèbre avocat de New York examina le problème et me montra divers relevés bancaires que j’ai encore en ma possession. Un relevé affiche une somme de 3.113.676 plus des actions s’élevant à un montant de 130.645 et autres choses encore. Cet argent est resté inutilisé depuis le départ de mon père. Selon le document du notaire, il ne sera plus disponible après 25 ans. Apres le 26 octobre 1990, Je me demande ce qu’on ferait d’une somme aussi colossale accumulée jusqu'à présent.

Après l’accident les choses changèrent nettement. Billy Paul fut soudainement en possession de beaucoup d’argent. Il se bâtit une maison faite sur commande avec tout un tas d’installations en or et des meubles faits sur commande. Ma mère en fut très vexée.

[Nul n’ignore que les compagnies d'assurance existent pour nous démunir. C’est ce que les compagnies d'assurance n’ont cessé de faire durant ce dernier siècle, et elles continuent de faire ainsi! Les compagnies d'assurance exigent des tests antidopage aux employeurs! Défier les compagnies d'assurance et les tests antidopage aujourd'hui avec une nouvelle pharmacie.]

Elle me dit que Billy Paul s’était arrangé en sorte que tout finisse par lui revenir. Cela est devenu visible. Sa maison à Tucson est vide et je n’ai aucun endroit où rester. Ma mère m'a dit qu'il avait imité la signature de mon père sur ce document que j’ai mentionné en vue de se faire une association qui lui donnerait autorité et aurait accès à l’argent que mon père a laissé derrière lui.

Billy Paul ne s’est jamais occupé de ma mère. Il venait à la maison peut-être une fois l'année. Je le voyais se lever à la chaire lors des réunions et dire combien il aimait ma mère ; ce que je savais être un mensonge. Ma mère était si déçue en voyant toutes ces différentes doctrines qui voyaient le jour et que Billy Paul n'essayait rien pour les arrêter ou au moins pour représenter son père qu'il prétendait tant aimer. Ma mère perdit la confiance et le respect qu’elle avait pour les frères qui feignaient de prêcher le Message et en tout ce qu’'ils faisaient. Elle appelait le "Branham Tabernacle" "la maison des Collins" et mentionnait ses remarques. Elle dit que l'esprit qui était avec mon père n’était plus là, mais que le révérend Collins l’avait transformé en un lieu de blasphème. Elle se demandait comment Billy Paul pouvait permettre à un tel homme d’être le pasteur du tabernacle.
Aussi je voudrais mentionner que Billy Paul donna 75.000 dollars de l'argent de l’église à M. Doug McQuiz à Tucson pour commencer son église et pour des affaires de construction. Quand ma mère appris cela, elle supplia Billy de ne pas faire cela. Mais il fit cela bien évidemment. Jusqu’à ce jour M. Doug McQuiz ne le lui a pas remboursé et il considère cela comme un don de la part d’un ami riche. Quand je lui ai demandé de m'aider parce que j'étais dans un tel besoin, il me dit : "Vas travailler…"

Je reçu ma part de l’héritage familiale s’élevant à 55.000 dollars après que ma mère soit décédée. Le pasteur Pearry Green de Tucson s’étant présenté gentiment comme le pasteur de la famille Branham me suggéra de lui donner 50.000 qu’il investirait dans une agence de voyage. Il dit : "Maintenant tu n’as plus besoin de t'inquiéter. Tu peux partir comme les missionnaires au Guatemala et chaque mois tu recevras ton aide financière." Je ne me souviens pas exactement si ce fut trois, quatre ou cinq fois qu’il m’envoya mon aide mensuelle. Et alors il m’informa que les choses ne s’étaient pas déroulées comme prévues, et nous n’avons pas vu le reste jusqu'à ce jour. Nous n'étions pas les seuls à tomber dans son piège. Très bientôt j'espère que les choses viendront à la lumière, y compris tous les pasteurs du message qui prennent les dîmes du peuple et traitent ces sommes colossales d’argent comme leurs revenus personnels. Ils se cachent derrière des paroles prononcées par mon père à cet égard, sans mentionner le fait que lui-même recevait son salaire de l'Eglise. Jusqu'aujourd’hui, l'argent donné dans le "Branham Tabernacle" de Jeffersonville rentre dans le trésor de l'Eglise. J'étais prête à mener l’affaire en justice mais fr. Frank me dit de ne pas le faire car cela est contre la Parole (1 cor 6).

À ce point je dois mentionner que j'ai eu une expérience très spéciale en mai 1989, quand il m’a été dit d’aller rencontrer le frère Frank en Allemagne. Et Je dis ceci devant le Dieu Tout-Puissant, je vis très clairement une grande réunion où mon père prêchait comme d’habitude. Après la prédication, une ligne de prière fut appelée et je me tenais dans cette ligne de prière. Quand mon tour arriva et qu’on devait prier pour moi, il me fut dit : "Vas voir frère Frank " Bien évidemment, sous l’effet de surprise, je demandai spontanément: "Frère Frank en Allemagne ?" la réponse vint comme un commandement "oui, vas voir frère Frank en Allemagne."

Au début du mois de Juin, cette année, je passai une semaine au Centre de Mission à Krefeld, en Allemagne de l’ouest. De mes propres yeux je vis comment la nourriture emmagasinée était rendue disponible dans diverses langues. Comme il me fut dit que je devrais aller voir le frère Frank, j'eus des entretiens confidentiels avec lui. Et comme mon mari et moi ne pouvions pas nous laisser aller à aucune de ces doctrines étranges, nous fumes déchus d’avoir part à l'argent qui était si généreusement donné aux membres de la famille aussi bien que pour les besoins missionnaires. Quand j’étais sur le point d’accoucher d’un autre enfant, je demandai à mon frère Joseph de me donner 1.500 dollars pour couvrir les dépenses d'hôpital, sa réponse était: "où penses-tu que je peux trouver cette somme?" Je m’en allai vers le révérend Pearry Green et il me renvoya avec "presque rien." Ma soeur Becky m’emmena au centre d’assistance sociale pendant que nous vivions dans cette maison qui est autant la sienne que la mienne. Bien sûr, nous étions non seulement déçues, mais nous étions vexées à la vue du luxe dont tout le reste de la famille et aussi particulièrement tous les ministres du Message jouissaient.
Nous commencions à ressentir de l’amertume parce que nous avions tant de fois été humiliées pour avoir à demander de l'argent afin de nourrir nos huit enfants. Les frères qui se font pieux devant les croyants ruinèrent également mon mari qui est un ministre ordonné, ayant un diplôme de l'université de Tucson. Bien entendu, il ne pouvait pas se laisser aller à tout vent de doctrines ou devenir esclave de l’homme.

Il est très facile de répandre partout dans le monde la rumeur selon laquelle la sœur Sara agit étrangement et de couvrir les faits qui me poussent à agir ainsi. De même, il est très facile de répandre la rumeur selon laquelle la soeur Jackson d'Afrique du Sud est mentalement malade, et au même moment de tenir secret la raison pour laquelle elle a débarqué dans cette institution de malades mentaux. Tous ceux de dedans savent pour ce qui est de ces 65.000 dollars que frère Sidney Jackson donna à Pearry Green qui promis de le prendre pour pasteur associé et de le recevoir à Tucson. Après la mort de frère Jackson, soeur Jackson étant évidemment restée sans argent, elle supplia le rev. Green et même d'autres frères l’approchèrent à ce sujet et lui finit par nier qu’il aie reçu cet argent. J'espère seulement que d'autres de qui on a abusé auront le courage de raconter leurs histoires et de statuer leurs demandes.

Je n’ai fait que dire la vérité. Ma famille et les autres m’ont fait vivre des choses terribles : dormir dans des parcs, aéroports, etc… Car ils sont véritablement responsables, eux et les riches ministres, du désordre qui sévit au sein de l’Epouse. Regardez ma famille et la plupart des ministres, vous voyez des diamants, des habits de haute couture, des voitures et des bureaux prestigieux parmi eux. La plupart d'entre eux ont utilisé les dimes du peuple pour véritablement s’investir dans l’immobilier, acheter des agences de voyage. Ceux qui ont des congrégations nanties se sont rendus multimillionnaires. Tous ces ministres se sont enrichis en utilisant le nom de mon père. Je voudrais vous remercier, vous tous qui nous aidez dans ces moments de difficultés.

Je crois que le retour de notre Seigneur est très proche. Les choses qui ne vont pas bien au milieu du peuple de Dieu doivent être redressées immédiatement. Si nous ne sommes pas disposés à le faire, la loi devra le faire pour nous. Je vous ai juste donné ces quelques informations pour vous faire savoir que ceux qui ont le devant des choses après la mort de mon père ne sont pas du tout comme ils se présentent. Dieu suscitera des hommes selon Son propre cœur qui n’ont aucun penchant pour la popularité et l’argent. Peut-être que Dieu appellera, de cette Epouse qui est divisée en un si grand nombre de directions, Ses élus qui iront dans une seule direction et ceci est la voie préétablie par Dieu selon le Message que mon père a prêché à partir des Saintes Ecritures. Je crois qu’il nous a ramenés à la Parole originelle. Ceci est le Message préétabli par Dieu et qui annoncera la seconde venue de Christ, et non toutes ces fausses interprétations du message.

Que Dieu vous bénisse tous, nous vous prions de prier pour nous.

Sarah Branham De Corado
P.O. Box 20323
Columbus Circle
New York, N.Y. 10023
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin


Messages : 3994
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Sara Branham   Dim 25 Mar - 9:11

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n`es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n`ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,
je te conseille d`acheter de moi de l`or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.
Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j`aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Apo 3 v 16-19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Lirlandais



Messages : 649
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: Sara Branham   Lun 26 Mar - 22:30

Bonsoir à tous ... Smile

Ouh!Là ... La lettre de Sarah cause tout un émoi ...

Il est vrai que beaucoup de questions ont été posées au sujet de cette lettre et de bien autres choses encore qui n'est pas rendu public ou presque ...

Je crois qu'il faut faire la différence entre l'Esprit qui nous guide et les faiblesses des hommes qui se disent Chrétiens ...

Sans pour autant juger, je vous reviens là-dessus avec d'autres commentaires ...

On dirait que Satan s'amuse de part et d'autres ... En attendant, suivons ce que le Saint-Esprit qui vit en nous nous dit et abstenons-nous d'emmener nos propres pensées charnelles (Je parle surtout pour moi) ...

Que Dieu vous bénisse et priez pour moi pour que enfin, je puisse avoir plus de temps pour fraterniser avec vous ... Le travail m'accapare beaucoup et je suis fatigué physiquement ...

Je prends du temps avec mes Frères et Soeurs mais j'aimerais en prendre plus ... À bientôt ... Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin


Messages : 3994
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Sara Branham   Mar 27 Mar - 8:22

Bonjour bien aimé lirlandais.

On dit chez nous : le linge sale se lave en famille !
Les secrets de famille qu'en çà pètent ça sent jamais très bon lol! lol! lol! lol!

Si la mère de Sarah avait demander à sa fille de la fermer, c'est parce qu'elle connaissait son défaut.
Il y a des gens qui sont incapable de tenir un secret, car pour eux c'est carrément transporter un camion sur leur dos.
Maintenant dans le Royaume de Dieu, la femme de William Branham n'ignorait pas qu'il est impossible que les secrets restent secret.

Le mobile de Sarah Branham est peut être le fruit de la jalousie, car elle reconnait qu'on lui a donné des miettes de la part du gâteau hérité indirectement du père. Ou encore voyant qu'on l'a mené en bateau elle écrivit cette lettre par vengeance.

Dieu seul connait le mobile de son coeur, mais de toutes les façons rien n'arrive dans le Royaume de Dieu que Dieu n'est voulu ou permis.
Tout cela est fait pour nous faire fixer nos regards non sur la chair et le sang, mais sur uniquement le Seigneur Jésus-Christ le Seul Saint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse



Messages : 2125
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: Sara Branham   Mar 27 Mar - 8:52

Bonjour Bien-aimés,



Une salutation spéciale pour LIRL avec tout mon soutien de petite soeur.

Citation :
Elihu a écrit:Tout cela est fait pour nous faire fixer nos regards non sur la chair et le sang, mais sur uniquement le Seigneur Jésus-Christ le Seul Saint.

Depuis que j'ai pris ici, connaissance de cette lettre de Sarah B, c'est exactement ce que tu conclus Elihu quelle m'inspire .Nous sommes imparfaits, il n'y a pas de" crème des crèmes"

Faisons tout homme menteur, Seul le Seigneur est la Vérité.Gardons notre coeur plus que tout et les yeux fixés sur Jésus-Christ.

Personne n'a le droit de nous sulbaterniser par rapport à nos convictions quelles qu'elles soient.

Et n'oublions pas que les premiers seront les derniers et les derniers le premiers.

Dieu se révèle au coeur humble, au coeur qui sont dans la boue la plus immonde,mais pas à la crème des crèmes.Juste une précision,la boue est maléable et métamorphosable:si ton coeur est maléable ,le Seigneur t'a promis de le transformer:c'est ce qu'il a fait de l'un des bandits le plus recherché ,le jour de la croix.

Que les grosses têtes et les coeurs de pierre en tirent une leçon.

Soyez bénis

Ps:je trouverai l'opportunité d'intervenir sur "la justice sans amour n'est pas biblique" dès que cela me sera accordé.Je n'ai pas pu le faire hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bourrique



Messages : 373
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Sara Branham   Dim 1 Avr - 15:10

Elihu a écrit:

New York, Juillet 1989

Je crois que je devrais exposer publiquement plusieurs choses qui sont survenues depuis les jours de la mort de mon père.

Il me semble ne plus pouvoir vivre avec et je suis sûre que je ne peux non plus mourir avec. A mon opinion, cela est indirectement lié à l’accident de mon père.


Un fait étrange est que dans cette urgence, son propre fils refusa de lui donner le sang.

Imaginez-vous un peu, alors que mon père était encore vivant, mon frère alla devant un notaire public en tant que William Branham. Il a été enregistré le 4 novembre 1965 à 15:45 auprès de la "Arizona Corporation Commission."

Après l’accident les choses changèrent nettement. Billy Paul fut soudainement en possession de beaucoup d’argent.
Ma mère m'a dit qu'il avait imité la signature de mon père en vue de se faire une association qui lui donnerait autorité et aurait accès à l’argent que mon père a laissé derrière lui.

Tout l´argent du "Tabernacle" de Jeffersonville rentre dans le trésor de l'Eglise. J'étais prête à mener l’affaire en justice mais fr. Frank me dit de ne pas le faire car cela est contre la Parole (1 cor 6).


Sarah Branham De Corado
P.O. Box 20323
Columbus Circle
New York, N.Y. 10023
1 Cor. 6 déclare de choisir comme juge une personne sage quand le délit est entre des membres de l´assemblée. Ce cas devait être jugé car de tels frères sont des méchants qui doivent être retranchés du milieu de la communauté comme le Tarse le disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin


Messages : 3994
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Sara Branham   Dim 8 Avr - 10:20

Tu as eut au moins l'avantage de faire peu de temps parti des assemblées du Message frere bourrique. Sache que ce n'est pas une mauvaise chose car pour le bordel qu'on y trouve, il y a de quoi avoir honte.

Entre ceux qui se déclarent Évêque national et ceux qui se déclarent Évêque international, NOUS SOMMES DEVENUS des petits prétentieux.
Chacun déclarent avoir entendu la voix audible de Dieu l'installer dans le ministère, et c'est à qui aura dépasser les 20.000 membres pour prouver son appel.
Nous avons quitté les dénominations protestantes pour redevenir des catholiques à la sauce évangélique, ou encore des évangéliques à la sauce musulmane.

Oui cette parole d'Apocalypse 3 verset 17 ne s'adresse à aucune autre assemblée qu'à celle qui croit être riche et n'avoir besoin de rien.
Malheureusement qui ignore son aveuglement, sa pauvreté et sa nudité à la face du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin


Messages : 3994
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Sara Branham   Mer 18 Avr - 9:06

Dans ce Message on est dans un schéma de type " œdipien " de la part d'un grand nombre de prédicateurs.
Il est donc peu surprenant que le concerné au premier chef soit : le fils de William Branham.

On se déclare avisé par les révélations apportées par William Branham, mais on cache l'identité de l'auteur dans le meilleur des cas, au pire on l'efface en déclarant que c'était un faux-prophète.

Comble de l'absurde , dans ce deuxième cas, on s'inspire des prédications d'un faux-prophète.
On croit que Jésus est YHWH , on croit que le baptême est fait dans le nom du Seigneur, on croit qu'il y a 7 ages de l'Eglise et que nous sommes dans celle de Laodicée, on croit que les 7 sceaux ont éclairés l'histoire de l'oeuvre antichrist, on croit, on croit , on croit...
Mais ce que l'on ne croit pas c'est que William Branham soit l'Elie de cet âge, confirmé par Dieu par des actes dont il faut remonter dans la bible pour trouver l'équivalence.

Dans le premier cas, oui on croit qu'il est bien l'Elie pour cet âge, mais ce qu'il a dit était insuffisant.
On croit dans ce qu'il a dit, mais on croit également dans ce que disent les grands envoyés missionnés par Dieu, après Branham.

Pour moi ils sont tous dans le complexe d’œdipe, car il faut tuer le père pour exister afin d' épouser son épouse :

Citation :
Œdipe était l’enfant de Laïos roi de Thèbes et de Jocaste son épouse. Comme un oracle prédit qu’il tuera son père et épousera sa mère, le roi décide de faire tuer son fils. Le soldat chargé de cette mission abandonne simplement l’enfant dans la forêt. Là, il est recueilli et élevé par un couple de bergers. Plus tard, il arrive à Thèbes sans rien connaître de ses origines. Il croise un homme et le tue au cours d’une querelle. Puis, devant le sphinx de la cité, il devine la réponse à une énigme très connue : quel est l'animal qui marche à 4 pattes le matin, à 2 pattes à midi et à 3 pattes le soir ? La réponse est l’homme... Grâce à cette bonne réponse, il vainc le sphinx.
Par la suite, Œdipe épouse Jocaste et a des enfants avec elle, sans jamais savoir qu’elle est sa mère. Puis, des années plus tard, alors que la peste fait des ravages dans la cité, Œdipe découvre que c’est de sa faute. Cette épidémie le punit d’avoir tué son père et épousé sa mère. De désespoir, il se crève les yeux...

J'espère qu'un jour ils n'auront pas tous à se crever les yeux, à cause de leur convoitise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sara Branham   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sara Branham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sara Branham
» BRANHAM N'A JAMAIS DIT QU'IL ETAIT INTERDIT DE BOIRE DU VIN , DE MEME QUE PAUL N'A JAMAIS CONSEILLE A TIMOTHEE DE SE SAOULER AU VIN
» besoin daide bn sara
» question sur le ministère de Branham
» Yahvé visita Sara comme il avait dit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: BIBLE ET DOCTRINE :: Le message de William Marion Branham ou l'appel à revenir à la PAROLE"originelle"-
Sauter vers: