ELIHU-MISSION

forum à caractère évangélique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
CAR IL N' Y A PAS DE DISTINCTION : TOUS ONT PECHE ET SONT PRIVES DE LA GLOIRE DE DIEU, ET ILS SONT GRATUITEMENT JUSTIFIES PAR SA GRACE, PAR LE MOYEN DE LA REDEMPTION QUI EST EN JESUS-CHRIST. Romains 3 verset 23-24
Derniers sujets
» La condition de l'Epouse
Hier à 7:29 par Elihu

» Israël dans la prophétie
Lun 21 Aoû - 20:34 par Tempérance

» L'étoile de la mort
Sam 12 Aoû - 7:00 par Elihu

» Le sermon sur la montagne
Mer 9 Aoû - 6:47 par Sauvée

» Le Nom Nouveau De DIEU Révélé Dans Les Tonnerres
Mer 9 Aoû - 6:38 par Sauvée

»  UN TRUC DE "OUF" nommé BLOB
Ven 28 Juil - 9:19 par sanisse

» Predications audio du frere Branham en français
Sam 15 Juil - 22:03 par Tempérance

» Les 10 vierges.
Sam 15 Juil - 22:01 par Tempérance

»  VIDEOS ET AUDIOS DE EWALD FRANK
Ven 14 Juil - 19:13 par Tempérance

Meilleurs posteurs
Elihu (4253)
 
sanisse (2318)
 
Tempérance (1201)
 
fidel castor (1007)
 
Lirlandais (649)
 
Bourrique (373)
 
sehkel (337)
 
poukina (190)
 
Sauvée (171)
 
Mel (138)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 168 le Ven 31 Déc - 19:59
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
ALLELUIA
Forum
SIGNE ( ARIZONA1963 )

Partagez | 
 

 Spiritualité et materialisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Spiritualité et materialisme   Jeu 14 Juin - 4:34

Bonjour bien aimés.

La spiritualité est la croyance que l'esprit précède la matière : tel un immeuble avec ses étages, ses escaliers, ses ascenseurs, ses couloirs, ses sanitaires, ses divers matériaux de construction, etc n'est pas apparu par hasard tout seul, mais crée millimètre par millimètre de l'esprit ou du cerveau d'un architecte.
Nous ne sommes pas là par hasard, d'où venons nous , où allons nous, quel est le sens de la vie, ne se limite t-elle qu'à la naissance et à la mort ? Question que n'importe quel individu ayant une tête à peu près normal c'est posé une fois dans sa vie sans appartenir à aucune religion.
La spiritualité n'est donc pas du spiritualisme, mais la conscience de ne pas être des mammifères destinés uniquement qu'à la tombe.

Le matérialisme est la croyance que l'immeuble est venu tout seul par hasard et qu'il n'existe aucune autre substance que la matière. Donc l'esprit , la conscience , etc ne sont que des illusions qui découlent de la matière.
La croyance matérialiste ne se nourrit que de découverte scientifique, pour forger sa conviction qu'il n'existe rien avant l'utérus et rien après la tombe.

Le matérialiste affirme ne croire en rien , pourtant il croit que son frigidaire va lui conserver sa nourriture, il croit qu la chaise où il s'assied ne s’écroulera pas sous son poids, il croit que son bulletin de vote apportera le changement, etc.
Le matérialiste est donc un individu particulièrement croyant, il croit dans son médecin, il croit dans son assureur, il croit dans le choix de son boucher ou de son boulanger ou de son poissonnier , mais il ne croit pas en l'esprit.
L'esprit, l'âme, Dieu tout çà ce sont des concepts abstraits, lui il ne croit que dans ce que ses yeux voient.

Il y a donc un gouffre qui sépare la spiritualité du matérialisme, mais la spiritualité n'est pas un concept vaguement spiritualiste où toutes les formes de croyances pourraient se mélanger dans un caodaisme moderne.

La spiritualité est la recherche de la vérité détaché de toute forme de religiosité.

Voilà la seule chose que j'ai trouvé : Dieu a fait les hommes droits mais eux, ils ont cherché beaucoup de complications. Ecl 7 v29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Jeu 14 Juin - 18:10


J'AI BEAUCOUP APPRÉCIE LA RÉFLEXION DE CET INTERVENANT !


Citation :
Ainsi ce qui existe est fondamentalement raisonnable.
Maintenant il se trouve que nous savons que notre raison est incapable de raisonner sur tout. D'aucuns prétendent comprendre des choses comme la physique quantique ou la théorie des cordes, il n'en est rien. Ces concepts sont d'un "autre" univers, ont des lois qui ne sont pas celles de notre logique macroscopique. Nous pouvons les calculer mais pas les comprendre.
Le mystère de l'esprit -donc de la spiritualité- se trouve sans doute là : dans cet espace d'un "autre" monde, aux autres règles. L'esprit selon un matérialiste est fondamentalement explicable, même si nous n'y sommes pas encore parvenus ce n'est pas une preuve suffisante pour le taxer d'inexplicable, mais l'esprit, son fonctionnement même, comment l'esprit crée-t-il de l'indépendance décisionnelle dans une échelle macroscopique où tout semble être issu d'une suite de causes et conséquences, cela n'est pas compréhensible par un cerveau humain à notre stade d'évolution, même pour un génie.
L'expliquer oui, le comprendre non. On peut expliquer et intégrer cette explication avec notre raison, pas le comprendre et l'intérioriser avec notre perception du monde.

Donc le matérialiste ne croit pas en l'existence de l'esprit, bien sûr il sait qu'il existe... Mais il ne peut le comprendre, quand bien même il serait capable de le mettre en équations.


Partant de là de deux choses : soit il se moque éperdument de savoir ce qu'est l'esprit -et donc de développer une forme de spiritualité- mais dans ce cas il ne serait pas un matérialiste philosophique, soit il se pose des questions à ce sujet et dans ce cas il est nécessaire pour lui de développer une certaine forme de spiritualité, de vision personnelle de l'esprit, de ses ramifications et racines et donc de réfléchir à son rapport personnel à la principale racine : la peur de la mort.
Ainsi le matérialiste philosophique, comme toute personne s'étant posée la question, se doit de penser à ce rapport à la mort qui le tient. Le fuit-il ? Ou l'accepte-t-il ? Cela, c'est à chacun de faire son propre retour sur soi pour y répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Ven 15 Juin - 5:20

Bonjour bien aimés.


Cela nous conduit à creuser davantage sur la matière, puisqu'on trouve ces 4 étapes inscrites en elle, du doyen de la planète qui est un mollusque âgé de 410 ans aux lointaines galaxies en passant par l'homme et par la vie la plus primitive qu'est le microbe : naissance, croissance, décroissance et mort.
Comment et pourquoi la matière est régie par ces 4 phases , l'a t-elle pensé pour l'avoir inscrite en elle ?

POUR LE MATÉRIALISTE LA MATIÈRE N'EST PAS DOUÉE DE PENSÉE MAIS DE PROBABILITÉ MATHÉMATIQUE.

La matière fait une certaine somme d'erreurs pour parvenir à la sélection de la bonne solution.
Pourquoi la matière a donc sélectionné son propre anéantissement, oui car aussi parfait et réglé que soit l'univers dans sa grande diversité , la matière a crée un truc bizarre qui n'est ni anti-matière ni immatière connu sous le nom de trou noir.
Notre galaxie comme toutes les autres qui sont déja " mangés " disparaitra avec l'homme.

Dans le taoïsme la mort et la vie sont un équilibre, mais où se trouve l'équilibre dans les 4 formes de trou noir : cette mort programmée avec la naissance de l'univers.

La matière à crée la vie pour la reprendre dans la mort en la programmant en elle même , pourquoi la matière a sélectionné LA MORT au lieu de LA VIE ???

Dans les mythologies la mort est un dieu terrible tel Schiva le dieu de la destruction, mais le dieu de la mort a toujours une épouse tres belle tel le dieu Hadés. Dans l'hindouisme la mort précède la naissance pour renaitre il faut mourir d'abord.
Cette mort programmée de toute formes de vie a sa raison d'être, car derrière ces trous noirs qui absorbent toute les énergies de l'univers tel des sangsues, se cachent un deuxième magnifique univers que l'oeil n'a pas vu.

Le trou noir est la porte tri-dimensionnel du passage de cet univers à l'autre univers, tel la tombe est le passage de cette vie à une autre vie.
L'approche spirituel permet de commencer à comprendre ce que la matière cache. Or la bible en avait déjà parler longtemps avant les astrophysiciens.

Je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre car le premier ciel et la première terre avait disparu, et la mer n'existait plus. Apo. 21 v 1

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Sam 16 Juin - 6:56

Bonjour bien-aimés

un intervenant qui a beaucoup d'humour :

Citation :
le plus matérialiste c'est Dieu
il a crée la matière
et surtout l'or,le diamant ,le rubis, l’émeraude qui rendent fou les humains!
faut pas poussé quand même
on ne peut pas être plus matérialiste que Dieu


lol! lol! lol!

La matière a existé des milliards d'années avant l'apparition de l'homme, des milliards d'années après la disparition de l'homme la matière existera encore.
Par contre ce qui interpelle : pourquoi la matière a sélectionné le trou noir hautement viral de la terre en la personne de l'homme ????

Oui, le destructeur de la terre n'est pas Schiva mais l'homme.

Ce dernier a apporté la mort à toute forme de vie dans un laps de temps très court, là où il a fallu des millions d'années pour que la vie puisse aboutir.

L'homme a apporté la mort dans les océans, telle cette île de plastique dans le Pacifique qui apporte la mort à la flore et à la faune marine.
L'homme a apporté la mort dans la flore et la faune sur terre par le déboisement et la pollution chimique.

La théorie de l'évolution, sans qui les athées n'auraient jamais pu être athées Laughing, fait intervenir la sélection naturelle : donc le pur hasard. Ce pur hasard a sélectionné la mort en la personne de l'homme, faisant de ce dernier un prédateur, un destructeur et un virus.

Où se trouve l'évolution là dedans ???

Une théorie qui pourtant est très intéressante de prime abord , a malheureusement enfermé l'homme dans son égo démesuré, ce dernier se croyant le sommet de la chaine alors qu'il n'en est qu'un vulgaire maillon.

Dans sa folie à vouloir prouver l’inexistence de ce qui n'existe pas il a élevé la théorie de l'évolution en dogme, oubliant qu'elle n'est qu'une théorie au même titre que la théorie tri-dimensionnelle des trous noirs vases communiquant entre 2 univers parallèles. Théorie qui a autant de sérieux que la théorie de la relativité du temps.

La théorie de l'évolution des espèces se casse la figure devant l'absurdité humaine, à vouloir désespérément apporter la mort à son environnement.
Si la théorie de l'évolution était la vérité, l'homme aurait dû être autre qu'un virus !

Le chemin, répondit Jésus, c'est moi, car je suis la vérité et la vie. Jn 14 v 6


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Sam 16 Juin - 14:05

VOILA UNE INTERVENTION BIEN SURPRENANTE, comme quoi il ne faut jamais désespérer de l'homme en finalité :

Citation :
Darwin a évolué dans un milieu religieux finaliste qui avait l'ascendant sur la science ; les conclusions étaient déjà préparées et devaient concordées à tout prix à la bible sous la pression de l'église ( comme avec la théologie naturelle ) ; il était croyant mais en effet sa foi a commencé à être remise en doute sérieusement avec ses recherches avec le Beagle .. L'évolution marqua ( pas à elle seule tout de même !) la remise en question totale du finalisme et de la place devenue fantaisiste de la religion
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Dim 17 Juin - 8:00

Bonjour bien aimés.

Le spiritualisme inclut toute forme de religion quelle soit : animiste, chrétienne, juive, bouddhiste, musulmane, hindouiste et même spirite.

Oui, je sais, cela fait bizarre, mais le spiritisme est une des plus anciennes formes de religions avec le jaïnisme. Longtemps avant les religions monothéiste le spiritisme affirmait que la vie ne s'arrête pas à la mort, mais qu'il y a une vie après la vie.

Des éléments du bouddhisme sont inspirés de l'hindouisme, mais des éléments de l'hindouisme sont inspirés du jaïnisme.
Ce qu'il y a de très intéressant dans le jaïnisme c'est sa philosophie " agnostique " : Nul ne détient la vérité, mais tous marchent vers elle de différentes façons DANS LE BUT DE PARFAIRE SON KHARMA !

Le jaïnisme prône une rigueur ascétique à faire pâlir un chrétien, car dans leur renoncement au monde et à ses plaisirs certains jaïnistes marchent tout nu.
Le respect presque à la dévotion de toute forme de vie les conduisent à la non-violence tant verbale, que physique , conjugale, ou professionnelle.

Personnellement je suis très loin du compte ,car beaucoup trop charnel lol! lol! lol!

Cette caractéristique de la non-violence ont conduits certains à imaginer que Jésus-Christ fut enseigné par les jaïnistes :

Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous maltraitent. Mat 5 v43-44


Cette notion jaïniste : nul ne détient la vérité, Jésus-Christ ne l'a dés lors pas du tout reprise puisqu'il affirme qu'il est la Vérité.
Toutefois il y a un point commun avec le jaïnisme puisqu'il n'a pas dit : je dis la vérité , mais : Je suis la Vérité !

Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : tout ce que enfermeras sur terre sera enfermé aux yeux de Dieu et tout ce que tu libéreras sur terre sera libéré aux yeux de Dieu. Mat 16 v 19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Lun 18 Juin - 8:22

Bonjour bien aimés.

L'impact de Galilée sur le catholicisme est identique à l'impact d'Abraham sur l’idolâtrie, CAR CES 2 HOMMES ONT CHANGES LE COURS DES CHOSES chacun dans son domaine.

Toutefois l'un n'aurait pas put exister sans l'autre.

La Curie romaine s'enferma dans un absurde procès où ils firent Galilée se parjurer pour éviter la mort, ils furent la cause de la rupture en occident entre la Foi et la Raison.

Rupture qui n'existe pas en Orient car les 2 sont complémentaires et non rivales. Abou Bark le père de la médecine moderne qui vécut aux environs du 13eme siècle était musulman; la médecine chinoise depuis des millénaires relie esprit et matière en une seule entité.

Abraham posa donc les bases de la réflexion et du doute 20 siècles avant Jésus-Christ puisqu'il rejeta à la face du monde l’idolâtrie, en proclamant un blasphème pour cette époque : il n'existe qu'un seul Dieu !
Pour comprendre ce que cela signifie il faut sortir des sentiers battus d'Abraham le pervers, l'illuminé et j'en passe.
La seule religion qui existait à l'époque où Abraham vivait sur terre et qui existe encore aujourd'hui est l'hindouisme avec son presque million de dieux et déesses : Mitra dieu de l'ordre cosmique, Vac sarasvati déesse de la parole créatrice, Ganga déesse des rivières, Ganesh dieu protecteur, Soma dieu de la semaine, etc etc, etc.
C'était donc le contexte historique dans lequel vivait Abraham : des dieux et des déesses supérieurs, inférieurs et domestiques. Or la bible nous apprend qu'Abraham à l'origine était également un adorateur de dieux et de déesses, comme son père.
Comment donc est-il passé de ceci à cela, puisqu'il se fondait totalement dans le monde de son époque et que rien ne pouvait prévoir ce changement radical ????

Tout est venu d'une voix , les moqueurs pourront même dire que c'était de la paranoïa lol!
mais cette paranoïa a jeter les bases de la spiritualité : douter de la masse et sortir de son influence. mais également cette paranoïa a jeté les bases de la réflexion : douter de tout et même du doute !

L`Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. Gen 12 v 1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mar 19 Juin - 6:53

Bonjour bien aimés.

Citation :
D'un point de vue historique ; les archéologues relèvent de nombreux anachronismes ( généalogies , contenu des récits avec contacts avec d'autres peuples spécifiques , mode de commerces ect . -- > voir la " Bible dévoilée " des archéologues Finkelstein et Silbermann ) qui prouvent que les textes comme je l'ai déjà mentionné furent écrit de nombreux siècles après l'époque à laquelle la bible situe la vie des patriarches .

Tout à fait d'accord la Genèse n'est pas un reportage journalistique racontant des faits minute par minute, mais une oralité qui s'étend sur des centaines de siècles avant Jésus-Christ. Prouvant que d'autres civilisations existèrent sur cette terre avant la civilisation sumérienne.
Nous commettons les mêmes erreurs que ceux qui pensaient au 16eme siècle que le soleil tournait autour de la terre parce que la bible le dit, or la bible a été écrite par des hommes.
Les découvertes archéologiques actuelles tendent à prouver que l'humanité est bien plus vieille que nous le pensions. Cette théorie pour l'instant ne peut être accepté car elle remet en cause trop de dogmes, tant dans le domaine scientifique que religieux.

Toute vérité n'est pas bonne à dire, dit le proverbe !

L'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement : les physiciens faisaient peur aux religieux aux 16eme siècle, comme aujourd'hui les archéologues font peur aux paléontologues.
Le jour où l'homme apprendra à ne pas avoir peur de ce qu'il ignore, mais à intégrer ce qui est nouveau pour éclairer ce qu'il connaissait déjà, l'homme aura fait un pas supplémentaire vers la spiritualité.

Mais pour l'instant on est très loin du compte. lol!

Pour comprendre le vécu d'Abraham il faut se rappeler qu'il vivait aux temps barbares où l'homme n'était pas envoyé par son épouse monter les marches du tribunal, mais était envoyé par elle à la guerre pour la protéger elle et ses enfants.
En ce temps là l'homme était le chef et le prêtre de sa famille , au même titre que le chef du village était le prêtre du village et que le roi était le prêtre de son royaume, la prêtrise professionnelle n'existait pas encore.
Parvenu en Cannaan, Abraham va rencontrer un homme qui connait la même révélation du Dieu unique que lui. Ce qui prouve que la terre entière n'était pas devenu totalement idolâtre, mais qu'il y avait par ci par là des hommes et des femmes qui se singularisaient par rapport à la masse.

IL FAUT RECADRER LA CHOSE DANS SON CONTEXTE HISTORIQUE : LA MASSE ADORAIT LES DIEUX ET LES DÉESSES ET NON UN DIEU UNIQUE.

Après qu`Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi.
Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut.
Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre!
Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. Gen. 14 v17-20


On a retrouvé aucune trace archéologique de Sodome, cette ville n'existe que dans la bible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mer 20 Juin - 3:02

Bonjour bien aimés.

Une intervenante a écrit sur doctissimo :

Citation :
Je pense que vous n'êtes pas sans savoir que la Bible a une réputation assez troublante.
Selon beaucoup (même des chrétiens..) la Bible n'est pas la parole de Dieu mais a été falsifier et a été écris par plus de 40 auteurs différents !
Qu'en pensez vous ?
Personnellement, j'y crois fortement, la Bible contient des erreurs grotesque



Il est assez amusant de voir que chacun peut venir avec des anachronismes démesurés concernant la bible, qu'il ne se permettrait pas sur d'autres sujets.

Si quelq'un venait en déclarant :

-Le 12 octobre 1492 Christophe Colomb n'a pas découvert l'île que les Arawaks nommaient Karukéra, car il voguait plus au sud, mais il atteignit les cotes de l’Antarctique !

Tout le monde s'insurgerait en disant qu'il raconte n'importe quoi, mais dés qu'il s'agit de la bible tous les anachronismes sont obligatoirement vrais. SURTOUT S'ILS VIENNENT D’ÉMINENTS SPÉCIALISTES.

Si j'ai une lecture orienté de l'archéologie tendant à prouver que la bible dit n'importe quoi , en cherchant je trouverais de quoi étayer mes dires, du style :
Jéricho ne fut pas prise par Josué, car elle fut détruite et reconstruite plusieurs fois avant lui.

Jusqu'en 1880 les moqueurs de la bible se servaient du royaume des Hittites comme preuve que la bible raconte n'importe quoi, puisque ce royaume comme Sodome n'a jamais existé puisqu' hormis la Genèse on a pas de preuve de son existence.

Un universitaire fatigué d'entendre les moqueurs affirmer que le prétendu royaume des Hittites est la preuve que la bible raconte n'importe quoi, se rendit dans l'Anatolie pour trouver des preuves de l'existence des Hittites. Malheureusement il n'en trouva pas de sérieuses.

Il faudra attendre 1915 pour qu'on découvre les vrais preuves de l'existence des Hittites, soit 40 siècles après que la Genèse en avait fait référence.

Alors Abraham s'avança et se prosterna devant les Hittites qui habitaient le pays. Gen. 23 v7

Je peux avoir une lecture orienté seulement pour pouvoir contester et diffamer, ou bien je peux chercher à savoir qu'est ce qui est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Jeu 21 Juin - 8:08

Bonjour bien aimés.

Citation :
Je me félicite qu'on puisse échanger sereinement ; je pense que l'homme est un être parcellaire et qu'il ne se réduit pas à ce qu'il croit ou ne croit pas; et qu'il a autant de bon que de mauvais côtés.

Toute la difficulté au cours des siècles est venue de la difficulté d'échanger au lieu de combattre, or la nature de l'homme est plus portée à la violence qu'à la douceur.
L'intolérance et l'intransigeance des uns entrainent inévitablement une réaction de rejet et de renfermement sur soi-même des autres.

Le siècle des lumières a enrichi l'humanité de son agnosticisme, beaucoup plus que les guerres de religion entre protestants et catholiques.
Et que dire du lobby athée du 19eme siècle en Angleterre ? Il n'aurait pas existé si la religion anglicane n'avait pas imposé au monde sa conception de la moralité religieuse intransigeante.
Chose amusante la religion anglicane est pourtant née d'une histoire de cul entre le roi Henry VIII , Catherine d'Aragon et Anne Boleyn; le Pape Clément VII qui n'était pas un modèle de vertu de par sa lignée des Médicis, s'opposa malgré cela au divorce du roi.

BELLE CONTRADICTION RELIGIEUSE !

Socrate fut condamnée à mort en 400 av JC pour athéisme alors que la religion des grecs n'était que zoophilie, adultère, inceste, polygamie, etc.
Le roi David, dont les révisionnistes affirmaient qu'il n' avait jamais existé, comme preuve que la bible raconte n'importe quoi et dont des découvertes archéologiques ont démenti leurs accusations, conduisit le peuple d'Israël dans de grandes réformes religieuses la ramenant à la stricte observation de la Loi.
La nature humaine est bien gentille mais elle n'aime pas qu'on l'emmerde, les réformes religieuses du roi David entraina une réaction hostile dans le peuple.
A l'annonce de l' adultère et du meurtre par procuration du Roi contre un de ses officiers, la stricte observance de la Loi aurait dû entrainer la lapidation de David, or David était protégé par son immunité royale.
Le peuple trouva là dans cette injustice une occasion pour se détourner de Dieu :

L'insensé dit en son coeur: Il n'y a point de Dieu! Ps 14 v 1

La faute était à qui ???

La dureté de la religion a toujours entrainé des réactions hostiles, car le message religieux n'est pas un message de grâce mais de jugement et d'intolérance. Jésus-Christ en faillit en faire les frais dans sa propre ville avant de le subir par sa propre religion.
Oui tout le monde a fini par oublier que Jésus-Christ était de religion juive, or comme Socrate il fut condamné à mort pour athéisme.

Mais, ajouta-t-il, je vous le dis en vérité, aucun prophète n`est bien reçu dans sa patrie.
Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d`Élie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu`il y eut une grande famine sur toute la terre;
et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d`elles, si ce n`est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.
Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d`Élisée, le prophète; et cependant aucun d`eux ne fut purifié, si ce n`est Naaman le Syrien.
Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu`ils entendirent ces choses.


Et s`étant levés, ils le chassèrent de la ville, et le menèrent jusqu`au sommet de la montagne sur laquelle leur ville était bâtie, afin de le précipiter en bas. Luc 4 v 24-29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Ven 22 Juin - 7:40

Bonjour bien aimés


Du désamour qu'il y a eut entre le roi David et son peuple, conduira ce dernier à comprendre que la religion n'est pas une finalité en soi. Lui aussi il apprendra le douloureux, mais ô combien merveilleux, chemin de la spiritualité.

Oui, la religion est comme ces vieux couples qui ne s'aiment plus, qui se font vacheries sur vacheries mais qui restent ensemble années après années.
Monsieur trompe madame et madame trompe monsieur, mais chacun fait semblant d'ignorer ce que fait l'autre, en sachant ce qu'il fait en secret tout en continuant à jouer la comédie de la fidélité.

L'erreur qu'on fait les gens consista à imaginer que Jésus-Christ était venu apporter une nouvelle religion qu'on nomma le christianisme, or il était justement venu pour faire cesser la "divine comédie".
C'est cette divine comédie qui a jeté les masses dans l'indifférence, dés lors l'homme préféra se cacher au milieu des arbres du matérialisme loin de la face de ce Dieu des religieux.

" Notre Père qui êtes au cieux, restez-y ! "

Cette parodie du "notre père" est l'exact amalgame que le monde se fait de Dieu, car c'est l'image que le monde religieux chrétien, juif, musulman ont donné de Dieu. Or Dieu n' a rien à voir avec aucune religion.

L'amalgame toutefois est dans la nature humaine, car lorsque les chinois refusent de quitter le Tibet , la réaction humaine que cela entraine c'est : tous les chinois sont des salauds. Lorsque des africains coupaient la tête à d'autres africains : c'est tous les africains qui sont des salauds.
Lorsqu'en 1994 Baruch Goldstein vida son chargeur sur des palestiniens en prière dans une mosquée : c'est tous les juifs qui sont des salauds.
On oublie : que des chinois sont jetés en prison car il lutte pour la libération du Tibet, que des africains s'élevèrent contre la barbarie d'autres africains, et que des activistes juifs sont persécutés par l'Etat d'Israel puisqu'il veulent la paix maintenant avec les palestiniens.

Oui l'amalgame qui consiste à rendre Dieu responsable des conneries humaines : est aussi absurde que les amalgames cité ci-dessus.

Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, Parvenir à la connaissance parfaite du Tout Puissant?
Elle est aussi haute que les cieux: que feras-tu? Plus profonde que le séjour des morts: que sauras-tu?
La mesure en est plus longue que la terre, Elle est plus large que la mer. Job 11 v 7-9


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Sam 23 Juin - 8:26

Bonjour bien-aimés.

Apparemment les freres et soeurs se désintéressent du sujet, personne n'intervient lol! lol! lol!

Citation :
J'aime bien l'image ; c'est pour cela que je préfère le côté mystique , individuel ,personnel , intérieur de la spiritualité qui lui est sincère et authentique ; quand vient le prosélytisme , la volonté de convaincre , de faire des adeptes , le côté prostitution irrépressible de beaucoup de livrer leur vie en public sans tact pour faire de leur vie un " exemple " ( leur simple vie ne parlant pas pour eux ) la religion de masse ( catho , TJ , évangélique , pentecôtistes , mormon ect ..) avec uniformisation , conditionnement de la pensée c'est alors que se manifeste le pire chez l'être humain décomplexé de pouvoir hair et d'imposer au nom d'UNE vérité : la fin justifiant les moyens

Moi aussi j'aime bien ce que dénonce cet intervenant : l'effet émotionnel dans les conversions de masses, à grands renforts de témoignages, de larmes, de cris, de la peur de l'enfer, etc.
Je n'ai jamais cru en la masse , car la masse est trop instable. La même masse qui criait : Hosanna ! cria une semaine après : crucifie le !
Les mêmes qui s'avancent en pleurant vers la chaire pour accepter Christ, quelques années après disent : Dieu n'existe pas !

Au 16 eme siècle on convertissait en masse les amérindiens. Les survivants du génocide qui fit des dizaines de millions de morts, avaient compris qu'il valait mieux pour eux accepter la religion des Conquistadors afin d' échapper à la mort de l'esclavage.
Pareillement on fit de même avec les africains qui avaient pris la place des amérindiens dans les champs de l'esclavage, on les convertissait à la pelle pour s'assurer leur bonne soumission aux maitres blancs.
Sur ces derniers on leur disait qu'en se convertissant, ils échapperaient à la malédiction de Noé sur la race des nègres.
Alors que c'est totalement faux, puisque Noé n'a pas maudit Cham l'ancètre des nègres, mais Canaan.

Maudit soit Canaan ! Qu'il soit l'esclave des esclaves de ses frères ! Gen. 9 v 25

Dans les 2 registres on utilisait l'émotionnel pour convertir les masses.

5 siècles après on en est encore là sur le registre de l'émotionnel, or l'émotionnel est du domaine de l'âme mais non de l'esprit, car tant que l'esprit n'a pas été touché la conversion est uniquement émotionnelle.
L'exemple de l'instabilité de l'âme est la vitesse à laquelle les personnes qui s'avouent un amour incommensurable dans le mariage, divorcent au bout de 2 ans, LA CHIMIE DES HORMONES ÉTANT PASSE PAR LA.

Je pense qu'il doit exister dans le corps humain une hormone de la religion, non encore découverte. lol!

Jésus leur répondit: Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu'il est écrit: Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi.Marc 7 v 6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Dim 24 Juin - 9:42

Bonjour bien aimés.

Citation :
En socio-biologie , les chercheurs pensent que les religieux et les croyants dans l'espèce humaine ont eu un vestige de l'évolution en " héritage " avec ce que l'on nomme la néoténie ; une aptitude à croire sans faire appel à la raison ( plus longue et plus couteuse en énergie ) pour la sauvegarde de l'espèce , la maturation de notre espèce étant bien plus longue que la plupart des autres espèces et notre progéniture étant aussi moins nombreuses le fait de croire et d'obéir immédiatement étaient une condition primordiale pour que l'enfant immature échappe aux dangers sans tarder par défaut bien sur ; la conscience des dangers n'arrivant que plus tard .

Voilà un mot intéressant que j'ignorais : néotonie.Comme quoi il n' y a pas d'âge pour apprendre et comprendre.
Sur Wiki l'exemple animal est très explicite.

Citation :
Par ailleurs, on distingue chez les animaux une tendance à la conservation de caractères juvéniles lors de la domestication. Par exemple, les chiens remuent la queue et aboient comme le font les louveteaux, mais conservent ce comportement toute leur vie alors que les loups l'abandonnent à l'âge adulte. De même, les chats sauvages adultes ne ronronnent plus et ne jouent plus, alors que les chats domestiques le font souvent jusqu'à la vieillesse.
Wiki.

C'est une explication parfaitement logique avec la théorie darwinienne de l'évolution, mais qui n'est pas très logique avec celle de la sélection naturelle. Pourquoi garder des aptitudes de l'enfance telle cette salamandre, qui peut choisir de rester un ver toute sa vie ou bien de passer à la forme adulte ?

Voir dans la Foi des vestiges de l'enfance de l'humanité et dans la raison celle du passage à l'âge d'adulte, semble de prime abord intéressant mais apporte beaucoup plus de contradictions que de réponses.

Parvenu à l'âge adulte : l'humanité a causé par sa raison 1000 fois plus de morts, de destructions, d’anéantissement de la vie animale végétale humaine à l'échelon de la planète dans ce 20eme siècle, que durant les 20 siècles précédent qui furent des siècles de l'enfance de l'humanité.

Qu'en à ce 21eme siècle , l'humanité déjà passée à l'age adulte se prépare à faire 1000 fois plus de dégât que le seul siècle précédent, et à en subir les conséquences.

Où se trouve la maturité là dedans ????

Finalement les grecs qui vivaient à l'âge de l'enfance de l'humanité était beaucoup plus sage et intelligent que nous qui vivons au siècle de la raison et de la maturité.
Ils avaient compris qu'il y avait un équilibre à avoir vis à vis du cosmos, équilibre que nous nous avons perdu puisque tout pour nous se résume à la matière et au rationnel.
Nous pouvons donc saccager la planète allégrement, mais nous oublions que la planète est un village !

Pour les grecs l'homme était composé du : soma, du psyché et du pneuma. Nous avec notre raison nous avons déclaré que seul le soma existe, le psyché et le pneuma ne sont que des illusions de la matière. L'âme et l'esprit n'existe pas, seul la matière corporelle existe.
Mais dans notre contradiction nous avons inventé le mot psychosomatique, pour désigner les maladies inexplicables ne trouvant pas leurs origines dans des gènes pathologiques.

Lorsque nous voyons un homme pesant 90 kg monté pied nu sur un sabre plus tranchant qu'un rasoir, nous disons que c'est la matière de son pied qui est plus dur que le tranchant du sabre, contre toute logique rationnelle.
Ou alors nous disons que c'est de l'auto-suggestion provenant de ses neurones, qui lui permettent de ne pas avoir les pieds coupés en deux.

Magnifique, bientôt avec nos neurones nous pourrons faire des voyages intersidéraux tout en restant sur terre.
Ce que nous estimons être l'âge de la maturité de l'humanité ne serait en réalité que l'âge de l'atonie de l'humanité.

Paul, debout au milieu de l`Aréopage, dit: Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.
Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j`ai même découvert un autel avec cette inscription: A un dieu inconnu! Ce que vous révérez sans le connaître, c`est ce que je vous annonce.
Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s`y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n`habite point dans des temples faits de main d`homme;
il n`est point servi par des mains humaines, comme s`il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.
Il a fait que tous les hommes, sortis d`un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure;
il a voulu qu`ils cherchassent le Seigneur, et qu`ils s`efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu`il ne soit pas loin de chacun de nous,
car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l`être. C`est ce qu`ont dit aussi quelques-uns de vos poètes: De lui nous sommes la race...
Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l`or, à de l`argent, ou à de la pierre, sculptés par l`art et l`industrie de l`homme.
Dieu, sans tenir compte des temps d`ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu`ils aient à se repentir,
parce qu`il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l`homme qu`il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...
Lorsqu`ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent: Nous t`entendrons là-dessus une autre fois. Act 17 v 22-32





Dernière édition par Elihu le Dim 24 Juin - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
sanisse

avatar

Messages : 2318
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Dim 24 Juin - 11:01

Bonjour Bien-aimés,



Une question se pose à moi:croire Dieu est-ce du domaine de la religion?
La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend de ce qui est écrit [Rom. 10:17].

Croire Dieu, est-ce lié à une quelconque expérience émotionnelle?

Ce n'est pas une sensation, encore moins une quelconque émotion.

Si les écritures semblent n'être qu'une parole identitaire des peuples anciens,dévoilant leurs différentes symboliques religieuses ou simplement vitales,il y a à mon avis là une part de vraisemblance.
En effet, si la Bible dit on , a été inspirée par Dieu , il n'en reste pas que ce sont des hommes avec leur limite voire leur vécu qui l'ont écrite.

Je pense que Dieu n'est pas un Dieu d'autocratie......Il savait exactement les limites de sa créature humaine, mais il savait certainement aussi que, mêler de son vécu à ce que Lui, a dit ne pouvait en rien altérer sa Parole.Bien au contraire.

A ce propos, le Nouveau Testamment, pullule de renvois au vécu des gens.
Un même fait est rapporté par les uns et les autres(les apôtres) selon leur vécu ou leur érudition.Là où il semble avoir de la contradiction, il n'en est rien.Il y a toujours un tronc commun.

Donc, éviter une lecture littéraliste des Ecritures, certes mais pour en comprendre ce qu'elles révèlent spirituellement parlant.
De ce point de vue, cela n'exclut pas le fait de comprendre à travers celles-ci, le vécu des peuples de l'époque.

La Bible n'a rien d'un livre dénué de vie.Et si c'es le livre de la Vie, ce serait tout de même paradoxal, qu'il n' y ait rien qui soit en rapport avec la vie.

Jésus n'a de cesse fait référence à son environnement dans ses paraboles.

Les écritures doivent être abordées par l'Esprit.

Et cette approche découle d'une véritable expérience qui grandit au fur et à mesure qu'on a le désir que Dieu se rapproche de nous.Car cela se passe à mon avis, dans ce sens là Dieu s'approchant des hommes et non l'inverse.
Car s'il en était ainsi, on serait dans une démarche religieuse.

Ce n'est donc pas à mon sens,ni une sensation,ni une émotion, comme je l'ai déjà indiqué.

Nous ne devons pas non plus en avoir une conception mentale ou imaginaire et c'est ici que nous parlons de la foi.
Celle-ci est une substance, une preuve.Quelque chose que l'on posséde dans son être tout entier.
Oui une foi basée sur les choses qu'on espère.Dieu étant venu à nous, nous savons qu'on peut indubitablement les attendre.
L'on a aucun effort à faire:C'est prendre Dieu au mot et attendre que la chose se substantifie et apparaisse.Quand?Ce n'est pas tant la question essentielle.

Le religieux s'efforce d' entrer dans cette dimension, de la créer de toutes pièces par ses sensations ,et toutes sortes d'artifices.Le croyant de la Parole prend Dieu au mot avec la force tranquille, car en effet la foi ne s'émeut point, elle est tranquille.

Soyez bénis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Lun 25 Juin - 12:00

Bonjour bien aimés.

Citation :
Et cette approche découle d'une véritable expérience qui grandit au fur et à mesure qu'on a le désir que Dieu se rapproche de nous.Car cela se passe à mon avis, dans ce sens là Dieu s'approchant des hommes et non l'inverse.
Car s'il en était ainsi, on serait dans une démarche religieuse.

Amen soeur , j'aime bien ta formulation.

Citation :
Excuse moi de te le dire mais là tu es hors sujet ; on était dans des notions biologiques et éthologiques pas dans une vision concordiste ou moraliste des méfaits de l'homme ; tu comprends la différence ? Les questions que tu poses sont des questions d'autres domaines que celui ci qui est scientifique. Une vision moraliste ne peut t'aider à comprendre des processus évolutifs car la morale que tu évoques est proprement anthropocentrique et culturelle.

Oui je comprends que cela choque, mais je ne suis pas dans une démarche "sciento-scientifique" et encore moins dans une démarche "religio-religieuse", car je crois que tous les savoir font un tout indissociable.
Peut-être que sur la planète je suis le seul à penser ainsi , mais la pierre jetée au centre de l'étang finit par atteindre tout l'étang par les ondes qui s'en propagent.

La conception occidentale de tout compartimenter : les sciences biologiques dans un tiroir , la philosophie dans un deuxième tiroir, l'économie dans un troisième tiroir, l'écologie dans un quatrième tiroir, la physique dans un cinquième tiroir, l'archéologie dans un sixième tiroir, l'histoire dans un septième tiroir, la politique dans un huitième tiroir, la théologie dans un neuvième tiroir, l’astrophysique dans un dixième tiroir, etc, etc, etc de compartiments... N'est pas la conception orientale du savoir.
Pour illustrer ma démarche je reprendrais la réflexion d'un médecin chinois :

"La médecine occidentale est une tortue qui avance étape par étape , la médecine chinoise est un aigle qui survole de haut et englobe tout.
La tortue est sur terre , oui ,mais elle ne peut voir ce que l'aigle voit "!

C'est parce que nous avons tout compartimenté que nous avons fini par oublier que le savoir du scientifique, ou celui du théologien, ou celui de l'écologiste, ou celui du mathématicien, ou celui de l'historien, etc , ne s'élève pas plus que le niveau du crottin tant que des gens mangeront dans des poubelles.
Tout notre savoir ne s'élèvera pas plus que le crottin ,tant que des enfants d'Asie seront exploités dans des mines dont les actionnaires sont des occidentaux pétris de savoir et de théorie.

Qu'est ce que le SDF dormant au pied d'une tour trouve t-il de l’intérêt à savoir si Abraham a existé ou pas , ou même si un trou noir bouffe ou non les étoiles .
De même d'une personne qui est dévorée par un cancer, en trouve t-il de l’intérêt à savoir si la bible fut écrite sur 12 siècles ou plus. Trouve t-il de l’intérêt à connaitre les particularités des écritures sanscrit, ou les formules chimiques ?

En réalité les sciences et la religion ont vécu détachées du commun des mortels et de leurs préoccupations, reléguant celles ci à d'autres compartiments spécialisés.
Résultat le commun des mortels n'en a rien à faire de la science , de la religion, et de tout le reste.

Or ce qui caractérise l'espèce humaine : c'est soit elle avance main dans la main, ou soit elle se détruit .


Citation :
Je pense que nous sommes malades de ne pas être ce que nous sommes vraiment, de ne pas nous accomplir totalement. Le corps le supporte pendant un temps, puis il envoie des messages. C'est ainsi qu'il faut comprendre la phrase de Jung : "Vous ne guérirez pas de vos maladies, ce sont vos maladies qui vous guériront." Tout se passe comme si à un endroit de nous se trouvait la conscience de ce que nous pouvons être, et, quand nous nous en éloignons trop, elle nous parle et elle nous fait tomber malade. J'appelle cela "le saint homme qui marche dans le symptôme" : quel accomplissement notre être profond vise-t-il ?

En.marge : C'est le propre de l'humanité : chacun a quelque chose à écrire ?

Olivier Soulier : L'animal n'a rien, ou très peu, à écrire : il ne change pas dans le cadre d’une génération, les pattes du kangourou ont mis des milliers d’années à rétrécir. Il est lion ou souris, ni méchant ni gentil, il est comme ça, c'est tout.

Vous connaissez l’histoire de l'homme qui se retrouve sur le point de se faire dévorer par un ours, et qui prie le Seigneur d'accorder des sentiments chrétiens à son agresseur ? Il voit alors l'ours faire le signe de croix et remercier Dieu de lui avoir procuré un bon repas ! Un ours reste un ours et c’est normal. Ni bien, ni mal. L'être humain, lui, est libre, il peut remettre en question la justesse de ses actes, la pertinence de ses croyances.

Je crois en l’idée de la page blanche, qu’il faut cependant nuancer. L’être humain a une part libre qu’il lui appartient d’écrire et qui lui permet d’avancer à l’intérieur de sa génération. Cette part est communément appelée la liberté humaine ou libre arbitre. Cependant, elle est déjà à la naissance partiellement envahie par les règles qui ont été écrites par l’histoire et les générations précédentes. L’homme a la mission personnelle de se réapproprier ces pages pour les changer ou les rechoisir et augmenter ainsi l’espace libre.

http://en.marge.free.fr/soulier.htm

Nous possédons tous la connaissance voulue, dites-vous. C'est entendu, mais cette connaissance rend orgueilleux. L'amour, lui, fait grandir...1 cor 8 v 1

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mar 26 Juin - 8:14

Bonjour bien aimés.

Citation :
Pour caricaturer ce n'est pas parce que des millions de gens souffrent qu'on peut remettre en question la biologie ou l'éthologie. On parle de choses totalement différentes car les bases du discours sont totalement différentes.

Oui de prime abord c'est comme le grille pain qui ne fait pas de café.
Quel rapport entre toutes les 8 secondes quelqu'un rend son dernier souffle en mourant de faim, et le comportement d'un lion qui tue une gazelle pour manger ???

Réponse terre à terre : aucun !

Mais, en allant plus loin dans l'éthologie on découvre que le lion pour vivre doit tuer une seule gazelle tous les jours, tandis que la civilisation occidentale pour assurer son niveau de vie doit tuer un être humain toutes les 8 secondes.
Oui je sais on va me dire que c'est du syllogisme, style :
Tous les hommes sont mortels, or tous les Grecs sont des hommes, donc tous les Grecs sont mortels.

On peut continuer 100 ans comme çà à faire de la sémantique, sauf que pour moi il y a la lettre et il y a l'esprit de la lettre.
Pour revenir sur l'éthologie, nous avons tous vu ces images d'une jeune gazelle dont la mère fut dévoré par des lions, trouver refuge auprès d'une lionne. Egalement ce lion serrant dans ses pattes une vétérinaire, qui l'avait sauvé de la mort , en lui faisant un gros câlin au lieu de logiquement la bouffer.

Serait-il donc possible que les animaux fassent preuve de sentiments, alors qu'ils ne sont sensé être que dans l'instant de l’instinct ?
Oui je sais, on va me dire je fais de l'anthropomorphisme.
Finalement je vois plus d'ingratitude dans mes semblables, que dans des êtres qui sont sensés juste être programmés par l'instinct. Êtres qui sont restés en arrière dans l'évolution et qui n'ont pas atteint à notre stature d'être super évolués.

Heureusement que Dieu ne leur a pas donné le gène de la parole, car ces êtres qui ne savent ni lire ni écrire auraient eut beaucoup de choses à nous reprocher à nous qui sommes pourtant au sommet de l'évolution.
Oui là je sais, on va me dire que je fais du sophisme.


L`ânesse vit l`ange de l`Éternel, et elle s`abattit sous Balaam. La colère de Balaam s`enflamma, et il frappa l`ânesse avec un bâton.
L`Éternel ouvrit la bouche de l`ânesse, et elle dit à Balaam: Que t`ai je fait, pour que tu m`aies frappée déjà trois fois?
Balaam répondit à l`ânesse: C`est parce que tu t`es moquée de moi; si j`avais une épée dans la main, je te tuerais à l`instant.
L`ânesse dit à Balaam: Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as de tout temps montée jusqu`à ce jour? Ai-je l`habitude de te faire ainsi? Et il répondit: Non.
`Éternel ouvrit les yeux de Balaam, et Balaam vit l`ange de l`Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main; et il s`inclina, et se prosterna sur son visage.
L`ange de l`Éternel lui dit: Pourquoi as-tu frappé ton ânesse déjà trois fois? Voici, je suis sorti pour te résister, car c`est un chemin de perdition qui est devant moi.
L`ânesse m`a vu, et elle s`est détournée devant moi déjà trois fois; si elle ne fût pas détournée de moi, je t`aurais même tué, et je lui aurais laissé la vie. Nomb 22 v27-33


Oui je sais on nage en pleine mystification, mais je préfère cette mystification là, que celle qui consiste à dire que l'homme du 21eme siècle n'est pas responsable de la destruction : de la faune, de la flore, de la terre et de l'océan, ainsi que la pollution de l'atmosphère.





Dernière édition par Elihu le Mer 27 Juin - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mer 27 Juin - 8:00

Bonjour bien aimés.

Un intervenant déclare :

Citation :
On nous dit que dieu existe mais il y a les horreurs les plus grandes commises sur des gens qui n'ont rien demandé??
Ma seule idée, la seule chose que je cris haut et fort c'est que je suis athée.

L'amalgame est vite fait entre Dieu et les religions, or Dieu n' a rien à voir avec aucune religion. C'est pareil à l'amalgame : tous les chinois sont des salauds, car la Chine a envahit le Tibet.
Joli sophisme !

Dans un procès le présumé coupable après enquête est ou bien innocenté ou bien condamné. Là aucune enquête n'est faite car le présumé coupable, en l’occurrence Dieu, est déclaré coupable et condamné.

SI DES EXTRÉMISTES MUSULMANS SE FONT EXPLOSER DANS UN RESTAURANT en criant : Allah alouakbar !
C'est donc Dieu le coupable.
Si toutes les 8 secondes une personne rend l'âme en mourant de faim : c'est Dieu le coupable.
Si des fillettes sont prostituées par leur parents pour subvenir à leur famille : c'est Dieu le coupable.
Si le marché mondial de la drogue touche 210 millions de personnes, avec un chiffre d'affaire annuel de 73 milliards de dollar : c'est Dieu le coupable.
Etc, etc, etc de coupable.

En somme Dieu est le bouc émissaire parfait de nos propres manquements, sacrifié sur l'autel de nos contradictions. Toutefois dans ce procès, l'accusateur semble bien plus coupable que l'accusé.
Le silence est un aveu parait-il, donc le silence de Dieu sur toutes les accusations portées contre lui par les fils d'Adam confirme sa culpabilité.
D'ailleurs ce procès entre Adam et Dieu ne date pas d'aujourd'hui :

Adam répondit : la femme que TU as placée auprès de moi...Gen 3 v12

C’ÉTAIT DONC LA FAUTE DE DIEU, CAR S'IL N'AVAIT PAS PLACÉE CETTE FEMME LA, IL N'AURAIT JAMAIS RIEN FAIT DE MAL.

Oui le coupable était, est et sera toujours Dieu !

Toutefois un jour, l'accusé renvoya son accusateur à sa propre responsabilité :

Vous tous comme Adam, vous avez transgressé l'alliance, là, vous m'avez trahi. Osée 6 v7


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Jeu 28 Juin - 8:09

Bonjour bien aimés.

Plus un homme s'élève à des sommets par ses diverses et multiples capacités, l'humilité qui l'accompagne est inversement proportionnelle à son élévation.
La bible qui est un livre de mythes , de légendes , qui est remplie à déborder d'anachronismes, raconte l'histoire bien entendu d'un homme qui n'a jamais existé, chose logique pour un livre de mystification.
Ce dernier était un empereur et comme tout empereur il était à la tête d'un empire, donc en somme il n'était pas une merde.
Son père Sargon II avait commencé l’œuvre de conquête de royaumes, qu'il paracheva grâce à une intelligence hors du commun puisqu'il touchait à tous les savoirs de son époque.
Son père un homme remarquable marqua l'histoire de son empreinte, puisqu'on trouve à foison des stèles qui glorifiaient ce personnage haut en couleur à l'égo démesuré. Après son assassinat dans une embuscade, oui, le malheureux homme découvrit un peu tard , qu'aussi haut l'on puisse arriver, on ne demeure pas moins un homme mortel . Son fils prit la tête de l'empire.

Ce dernier poursuivit la tache civilisatrice de son père, mais fut confronté à des rébellions de la part des royaumes conquis.
En ce temps là la logique voulait qu'un royaume conquit abandonne ses dieux au profit de ceux du vainqueur, et adopte la culture et le savoir de son conquérant. Mais il y avait un royaume de rebelles qui ne voulait pas se soumettre en payant ses impôts : le royaume des juifs.
Encore eux, c'est pas d'aujourd'hui qu'ils emmerdent le monde !
Ces idiots avaient été vaincus, mais comble de leur imbécilité : ils continuaient à adorer un Dieu qui n'avait pas sut les délivrer.

Ainsi parle Sanchérib, roi d`Assyrie: Sur quoi repose votre confiance, pour que vous restiez à Jérusalem dans la détresse?..
Ne savez-vous pas ce que nous avons fait, moi et mes pères, à tous les peuples des autres pays? Les dieux des nations de ces pays ont-ils pu délivrer leurs pays de ma main?
Parmi tous les dieux de ces nations que mes pères ont exterminées, quel est celui qui a pu délivrer son peuple de ma main, pour que votre Dieu puisse vous délivrer de ma main?
Qu`Ézéchias ne vous séduise donc point et qu`il ne vous abuse point ainsi; ne vous fiez pas à lui! Car aucun dieu d`aucune nation ni d`aucun royaume n`a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères: combien moins votre Dieu vous délivrera-t-il de ma main? 2 Chron 33 v 10-15.

Oui, toutes les questions de ce royal moqueur était parfaitement logique, car leurs preuves étaient imparables. Surtout qu'elles sortaient d'un cerveau qui fut le créateur des jardins suspendus.

Il fallait toutefois une petite pointe de mystification comme les juifs savent le faire; Dieu entra en action et l'empereur retourna dans son palais à Ninive afin de régler une histoire de succession familiale, que l'impératrice lui soumit.
Cette succession fut la cause de son assassinat,( pour mémoire son pére fut aussi assassiné ), mais vu que les juifs sont des sophistes par excellence, ils y ont vu la main de Dieu les délivrant de l'empereur.

Citation :
Tout au long de son règne, il fut très influencé par Naqi'a/Zakutu son épouse d'origine araméenne. Elle le convainc de choisir son fils Assarhaddon en lieu et place de ses frères plus âgés. Ce choix pourrait être à l'origine de son assassinat en -681. Sa mort entraîna une guerre fratricide entre ses descendants dont Assarhaddon sortit finalement vainqueur. On soupçonne ses frères d'avoir effacé la correspondance de Sennachérib à cette occasion pour effacer les preuves de leur implication.
Wiki.

Tiens bizarre je croyais que la bible n'était qu'un vulgaire livre racontant que des conneries.

Alors l`Éternel envoya un ange, qui extermina dans le camp du roi d`Assyrie tous les vaillants hommes, les princes et les chefs. Et le roi confus retourna dans son pays. Il entra dans la maison de son dieu, et là ceux qui étaient sortis de ses entrailles le firent tomber par l`épée. 2 chron. 33 v 21.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Ven 29 Juin - 8:21

Bonjour bien aimés.

Citation :
Tu sembles avoir oublié que ce contrat était caduque avant même d'avoir été rompu, parce que jamais signé par l'homme et si signé comportant des clauses abusives par manque d'information et si non abusif parce qu'une des partie ne disposait pas encore des facultés requises lui permettant en d'avoir une pleine compréhension.
Et quand bien même celui-ci aurait été valide dans le fond et la forme, c'est le jugement qui était vicié : parce qu'absence de défense et que Dieu était et juge et partie

L'ordinateur Deep Blue qui affronta le champion du monde d'échec Garry Kasparov calculait 300 millions de coups par seconde, or lors du premier match Kasparov vainquit l'ordinateur en 1996 avant de perdre en 1997.
La victoire de Kasparov en 1996, prouve que son cerveau tournait à la même vitesse que l'ordinateur.
La vision de l'homme dans l'évolutionnisme est qu'il y a 500.000 ans l'homme son cerveau était au niveau d'un enfant de 3 ans actuel.
Moi je pense au contraire qu'il y a 500.000 ans le cerveau de l'homme valait largement celui de Kasparov. Car comment expliquer qu'il était capable de réaliser des prouesses techniques AVANT LA CIVILISATION SUMERIENNE dont aujourd'hui nous sommes totalement incapable de comprendre le fonctionnement.
Le scientifique et le religieux dans leur vanité pensent avoir réponse à tout, or il y a beaucoup de choses que ni l'un ni l'autre ne peuvent expliquer.
Oui je sais on va me dire que la première civilisation fut la civilisation sumérienne qui remonte au 40eme siècle avant Jésus-Christ, que c'est la mère dont toutes les autres sont nées.
Maintenant comment expliquer que des ustensiles médicaux modernes trouver en Amérique du sud répondent à la datation au carbone 14 à plus de 60 siècles avant Jésus-Christ ?
Pourtant les précolombiens ne sont pas passés par la civilisation sumérienne , il paraitrait !
Il est inutile de rappeler qu'eux aussi ont bâtis des pyramides, alors qu'ils ignoraient la roue.
En l'état actuel des connaissances, ni la science ni la religion n'a de réponse logique.
Le problème c'est que l'homme de science a autant de grandes visières que l'homme de religion, or l'humanité est bien plus vieille que nous le pensons. Il a donc existé des civilisations très évolués avant la civilisation sumérienne. C'est donc notre manque d'intelligence qui nous empêche de le discerner, or la bible a déjà parler d'une civilisation universelle disparue.
MAIS VU QUE C'EST UN LIVRE DE MYSTIFICATION COMME L’ILIADE D'HOMERE ON N'EN TIENT PAS COMPTE.

Pour revenir à Adam, son cerveau était largement plus puissant que celui de Kasparov, il avait donc largement compris les enjeux de la partie qui se jouait.

Maintenant l'accusé va endosser la responsabilité que veut veut lui faire porter son accusateur, puisque ce dernier estime que c'est de sa faute.
Dieu accepte tous les torts et déclare son accusateur innocent, en échange il lui demande ce qu'il a de plus précieux : sa vie !

Si un homme parvient à posséder le monde entier, à quoi cela lui sert-il s'il se perd ou se détruit lui-même ? Luc 9 v 25


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Sam 30 Juin - 9:25

Bonjour bien aimés.

Les pays où les dictateurs sont élus très démocratiquement, d'ailleurs chose amusante la dictature n'a pas de couleur, il est choquant de voir que ces derniers sont reçus avec les honneurs dans les autres pays.
Ils sont accueillis dans des cercles hautement intellectuels, où chacun s'empresse d'aller leurs serrer la main. Comment philosophiquement parlant peut-on serrer la main pleine de sang d'un homme, et prôner en mêmes temps de grandes théories ?
Oui, bien entendu, on me répondra qu'il faut de la diplomatie avec le diable pour faire avancer la démocratie, sans laquelle l'humanité ne peut évoluer. Quitte même à faire preuve d'une certaine quantité d'amnésie salutaire, concernant les victimes peut importantes de ces démons.

Oui, c'est bien connu , chez les grands tout est grand !

C'est notre fameuse humilité et intelligence inversement proportionnelle au rang social, n'oublions pas qu'intelligence et instruction sont deux choses différentes.

Il arrivait, il arrive, et il arrivera encore que Dieu ne se contente pas d'être le spectateur passif de nos conneries; vu que nous lui avons dit : Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y !
Il arrive qu'il intervient au grand dam de ceux qui ne veulent surtout pas entendre parler de lui.
Plus que tous les autres se sont justement ceux qui tirent les ficelles de l'iniquité, qui ne veulent pas le voir intervenir et qui se rassurent de son inexistence.

Malheureusement pour l'homme ce n'est pas parce qu'il déclare dans sa présomption que quelqu'un n'existe pas , qu'effectivement cette personne n'existe pas.
Un dictateur dans la bible en fit les frais. Pour lui Dieu n'existait pas et il voulait faire ce qu'il voulait, sans s'enquérir d'avoir des comptes à rendre.
Il régna 3 mois, puis fut renversé par un autre coup d’État.
Tel Charles Taylor il fut jeté en prison à 18 ans pour le reste de sa vie.
Il aurait pu y rester, mais le même Dieu qui était intervenu contre lui pour le faire cesser ses conneries le fit
bénéficier d'une grâce " présidentielle " après 37 ans de détention.

Le salaud pour ses crimes il aurait pu pourrir en prison !

Dieu n'est pas le Père fouettard que vous imaginez, car son jugement est bien plus clément que celui des hommes.


La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Évil Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le fit sortir de prison.
Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone.
Il lui fit changer ses vêtements de prison, et Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie.
Le roi de Babylone pourvut constamment à son entretien journalier jusqu`au jour de sa mort, tout le temps de sa vie. Jér. 52 v31-34


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Dim 1 Juil - 8:47

Bonjour bien-aimés.


Citation :
Le droit du créateur sur sa créature est une abomination de l'esprit et une insulte à l'Esprit.
Les parents n'ont pas ce droit de mort sur leurs propres enfant en droit humaniste.
Appeler les choses comme vous voulez mais celui qui donne la vie n'a aucune droit de la reprendre.
Il peut par contre être assez tyrannique et égotique pour le faire.
Comme avec les premiers nés d’Égypte.
Comme avec le sacrifice de son Fils Jésus

Si tel est ton Dieu, je ne peux que le vomir et me lever comme étant moi aussi son adversaire, rien que pour rester honnête avec moi-même, mes convictions, ce qui donne du sens à mon temps de présence dans cette vallée de larmes.

Dieu a laissé l' homme libre de choisir, voire de choisir d' avoir la prétention d'être son adversaire.
Par contre mère nature ne laisse pas l'homme la défier indéfiniment, là on dirait qu'elle n' a pas la patience de son maître.

Au dernier ouragan, un surfer prit sa planche pour aller sur la mer afin d'utiliser les rafales de vent pour battre des records de vitesse. On a retrouvé son cadavre flottant à quelques centaines de mètres de la plage.
Quelle idée de défier plus fort que soi !

Un père manifeste le même amour à ses deux fils, la même éducation , le même projet d'avenir ,etc, pourtant les deux fils ne perçoivent pas leur père de la même manière. Pour l'un c'est un chic type qui est un modèle, pour l'autre c'est un salaud envahissant.
La perception et le discernement des choses n'est pas le même pour tous les deux, il en va de même du domaine spirituel.
Oui, bien entendu, on va me dire que c'est une projection simpliste, un détail. Moi j' y vois un détail très important.

Si je cherche une peugeot rouge en France , je suis certain de ne jamais la trouver. Mais si j'ai tous les détails : immatriculation, nom du propriétaire, etc, là je vais pouvoir la trouver malgré l'immensité du territoire.
Lorsque l'évangile est sorti du cadre strictement juif en direction des non-juifs, Dieu fut présenté comme "lettre d'amour" d'un amoureux à son amoureuse et non comme un père fouettard. Dieu est bien l’Être d'amour, celui qui ne le voit pas ne le verra jamais.

Quant aux païens devenus croyants, voici les recommandations que nous leur avons transmises par lettre : qu'ils ne mangent ni viande sacrifiée aux idoles, ni sang, ni viande d'animaux étouffés et qu'ils s'abstiennent de la débauche. Act 21 v 25.

Quel salaud que ce Dieu qui nous empêche de faire ce qu'on veut !

Non, il ne vous interdit rien du tout, il vous conseille. Maintenant à vous de juger si vous prenez le risque de ne pas suivre le conseil qu'il vous donne.
Tous ces conseils étaient directement liés, aux pratiques des cultes païens qui étaient dénués de tout amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Lun 2 Juil - 8:14

Bonjour bien aimés.


Citation :
Un être réellement aimant n'impose jamais qu'on l'aime en retour sous couvert de menaces et de promesses de mort et d'éternelle souffrance.

Pour moi un être quel qui soit ( divin ou pas ) qui a un besoin irrépressible d'être aimé ou d'être adoré ( avec culte de la personnalité ) , qui ne supporte pas le refus ou que les gens vivent comme ils l'entendent détient de graves carences et des névroses qui peuvent amener à une grave psychose .


C'est l'exacte définition d'un dictateur :
Un être qui a un besoin irrépressible d'être adoré et j'ajouterai d'être surtout obéi.

Or Dieu n'a nul besoin d'être aimé ou d'être obéi, tels les nuages qui passent au dessus de notre tête. Que tu les vois ou pas, que tu les apprécies ou pas cela ne les affecte en rien , ils vont là où ils doivent aller.
Les hommes en créant des dieux, croyaient que ces derniers avaient besoin d'êtres calmés par des sacrifices d'animaux ou d'humains; puis ils transposèrent leurs croyances païennes vers Dieu pensant que lui aussi avait besoin d'être calmé.

Dieu se suffit à lui même :
il n'a donc nul besoin de nos prières, de nos dévotions, de nos pèlerinages, de nos sacrifices, de nos mortifications, ou de nos pieux sentiments. Dieu a laissé chacun libre de choisir sa voie et d'en assumer les conséquences.
Au contraire de ce que beaucoup déclarent Dieu n'a pas créé le diable, mais l'Astre brillant ( Lucifer ), ce qui n' a rien à voir avec l'imaginaire collectif de sa représentation.
Lucifer qui éleva l'orgueil en vertu voulut être l'égal de son créateur, lui la créature. Il voulut être obéi et adoré, ce fut son choix, que Dieu respecta, mais dont malheureusement pour lui il dut en assumer les conséquences.

Dieu n' a créé aucun robot : ni chez les êtres de chair et de sang, ni chez les êtres d'esprits.
Tous sont libres de choisir ce qu'ils veulent et d'en assumer les conséquences.
Oui, car on ne peut vouloir le beurre et l'argent du beurre !

Un dictateur impose un choix unique : le sien. Celui qui s'oppose à ce choix unique, encourt la prison ou la mort.

Pour un Dieu qu'on voudrait faire passer pour un dictateur : il laisse bien libre et heureux les gens qui s'opposent à lui. Très contradictoire pour un dictateur.

Te voilà tombé du ciel, Astre brillant ( Lucifer ), fils de l`aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations!
Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J`élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m`assiérai sur la montagne de l`assemblée, A l`extrémité du septentrion;
Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut. Es 14 v 12-14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mar 3 Juil - 6:21

Bonjour bien aimés.

Une des particularités de l'enseignement du Christ c'est qu'il faisait ressortir l'amour de Dieu pour tous : tout autant pour les croyants que pour les non-croyants, et voir même davantage pour les non-croyants.
C'est ce qui le conduira à enseigner que l'on doit aimer ses ennemis, beaucoup plus que ses amis.

D’ailleurs chose paradoxale, les pires ennemis du Christ n'ont jamais été ceux qui disaient : Dieu n'existe pas, mais ceux qui disaient qu'il existe.
Même si celui qui ordonna sa mise à mort était un athée, mais ceux qui l'envoyèrent pour l'athée en question étaient des croyants.

Oui,force est de reconnaitre que celui qui nie l'existence de Dieu vit plus heureux sur terre, que celui qui affirme le contraire.
Celui qui affirme que le néant a "créé" par pur hasard la matière, et que l'esprit n'est qu'une illusion de la matière, celui-ci est très épanoui sur terre.

En somme si vous voulez être heureux sur terre : soyez athée !
C'est le conseil d'un croyant lol!
Maintenant si vous voulez croire Dieu : alors préparez vous aux emmerdes !

Vous me direz que c'est illogique que Dieu aime ceux qui le méprisent, serait-il un Dieu maso ???

Non ! Dieu son amour n'est pas conditionné par la réciprocité, au contraire de nous qui aimons uniquement ceux qui nous aiment.

Maintenant pourquoi ceux qui veulent croire en lui, doivent se préparer aux emmerdes ?
Parce que ce sont les conséquence à assumer de ce choix !
Mais au delà de cette sombre apparence, il n'existe pas de meilleur choix. Ce fut le choix que fit Jésus le Christ.

Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même et prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive. Luc 9 v 23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Mer 4 Juil - 8:59

Bonjour bien aimés.

Dieu a créé des êtres de chair et des êtres d'esprit tous libres, car Dieu lui-même est libre; lui aussi fait des choix et en assume les conséquences.

Avant la venue du Christ la rédemption s'accomplissait pour tous par le sacrifice d'agneaux, mais sauf que pour certains péchés il n' y avait pas de rédemption.
Les péchés de l'âme, du corps, et de l'esprit tels que : l’idolâtrie, la sorcellerie, le blasphème, la fausse-prophétie, l'homicide volontaire, la zoophilie, l'homosexualité et l'adultère étaient tous sanctionnés par la condamnation à mort.

Si une personne ne touchait à aucun de ses péchés là , elle était déclarée juste. Toutefois elle pouvait être orgueilleuse, avare, hypocrite, mauvaise langue, polygame, esclavagiste, etc cela n'entachait en rien sa probité.

A partir de la venue de Jésus-Christ Dieu fera le choix de déclarer tous les hommes et toutes les femmes coupables sans exception, afin de faire grâce à tous les hommes et toutes les femmes sans exception.
On peut être d'accord ou pas avec ce choix, mais c'est le choix que Dieu fit de déclarer tous les humains justes, quelque soit leurs péchés.

Le péché ne sera donc plus les péchés cités plus haut, car tous d'une manière ou d'une autre, nous les avons tous sans exception commis même par la pensée.
Le péché sera uniquement le fait de rejeter le sacrifice du Christ à la croix.

Tel fut le choix de Dieu de déclarer tous les hommes et toutes les femmes plus que non-coupables c'est à dire : Juste, sur la base de leur Foi, sans tenir aucun compte de leur péchés.

N'entre pas en procès avec ton serviteur ! Aucun vivant n'est juste devant toi. Ps. 143 v 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Elihu
Admin
avatar

Messages : 4253
Date d'inscription : 07/05/2010
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   Jeu 5 Juil - 8:06

Bonjour bien-aimés.

Citation :
Quelqu'un de malheureux trouvera du réconfort dans la foi s'il ne le trouve pas dans la raison seul ou dans le cœur seul.
Mais quelqu'un de malheureux dans la foi n'aura plus que la lumière de la raison et du cœur pour le décider à être heureux

Voilà une phrase qui m'a beaucoup interpellé, or il est très rare que je sois interpellé.

Lino Ventura avait réglé sa vie selon le principe qu'un homme doit vivre de façon que lorsque vient l'heure de partir il n'est rien à regretter.
Lorsqu'on est placé devant le devoir de charité envers une personne en fin de vie, on ne peut utiliser pour l'aider que les moyens que l'on dispose.
Si cette personne avait une foi religieuse, dans un dieu névrosé, il est clair qu'à cet instant fatidique elle sera dans l'angoisse.

Or la religion occidentale a dépeint un dieu névrosé, qui n'est pas le Dieu de Jésus-Christ; le résultat fut que le matérialisme devint la première religion de l'occident après le christianisme.
Le matérialisme ne jugeant que de ce qui est palpable et vérifiable a relégué la spiritualité au rang des égouts de la pensée, laissant par ce comportement un grand vide.

Vide qui n'existe pas en orient.

Pour l'occidental lambda la vie s’arrête brutalement à la tombe, pour l'oriental la mort est juste qu'un aéroport entre la vie présente et la vie après la vie.

La peur de l'enfer en occident a été substitué par la peur du néant, en somme l'occidental ne sort pas de la névrose de la mort.
Chez les grecs seul les héros et les poètes entraient aux Champs Elysées , les autres morts devenaient des zombis aux Hadés.
Dans les peuplades nordiques il fallait mourir l'épée à la main pour entrer aux " paradis " des guerriers, les autres devenaient des fantômes.

Le Christianisme n' a fait que christianiser les croyances païennes de la vie après la mort, qui en réalité n'ont rien à voir avec ce que le Christ enseigna sur la vie après la vie.
Le meurtrier crucifié avec Jésus-Christ, dans la logique du Christianisme est plutôt au purgatoire qu'au paradis. Or Dieu a ouvert les portes du paradis pour tous les hommes et toutes les femmes sans tenir compte de leurs péchés, SUR LA BASE NON DE LEURS BONS OU MAUVAIS ACTES MAIS UNIQUEMENT SUR LA BASE DE LEUR FOI.

Ta parole est comme une lampe qui guide mes pas, elle est une lumière éclairant mon chemin. Ps. 119 v 105
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elihu-mission.euro-talk.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spiritualité et materialisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spiritualité et materialisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spiritualité et materialisme
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» spiritualité
» Je vais vivre ma spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELIHU-MISSION :: BIBLE ET DOCTRINE :: Evangelisation-
Sauter vers: